nuage

 

définitions

nuage ​​​ nom masculin

Amas de vapeur d'eau condensée en fines gouttelettes maintenues en suspension dans l'atmosphère. ➙ littéraire nue, nuée ; cumulus, nimbus, stratus. Nuage de grêle, de pluie. —  locution Être dans les nuages : être distrait. ➙ dans la lune. Être sur un petit nuage : être ravi.
au figuré Ce qui trouble la sérénité. Bonheur sans nuage.
par analogie Un nuage de poussière. —  Nuage de tulle. —  Nuage de lait : petite quantité de lait qui prend l'aspect d'un nuage avant de se mélanger avec le café, le thé. —  Nuage de sauterelles. ➙ nuée.
 

synonymes

nuage nom masculin

nébulosité, mouton, nue (littéraire), nuée (littéraire, souvent au pluriel)

[sortes] cirrus, cumulus, nimbus, stratus, altocumulus, altostratus, cirrostratus, cumulonimbus, stratocumulus

être dans les nuages

être inattentif, être rêveur, rêver, songer, être dans la lune (familier), rêvasser (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais c'était une fausse alerte ; nous entendîmes le pas régulier des chevaux de cavalerie, qui s'éloignaient en laissant après eux un nuage de poussière.Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Un éclair de joie passa dans les tristes yeux du vieillard, et un sourire qu'il ne put réprimer entr'ouvrit sa barbe blanche, comme le rayon qui perce un nuage.Victor Hugo (1802-1885)
Un cavalier, enveloppé d'un nuage épais de poussière soulevé par sa course rapide, se dirigeait de son côté.Gustave Aimard (1818-1883)
Les quatre amis se regardèrent, et un nuage passa sur les fronts qui s'étaient un instant éclaircis.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
C’est ainsi qu’il arrive malheureusement que les questions bilatérales soient assombries par le nuage du revanchisme et de la rivalité régionale.Europarl
Je regardais le nuage qui grandissait rapidement, mais à la façon de tous les nuages.Guy de Maupassant (1850-1893)
La valse est aussi énergique, aussi folle que dans les tavernes, et le nuage de tabac qu'elle agite n'est guère moins épais.Gérard de Nerval (1808-1855)
L'homme est comme un nuage dont l'eau se déverse sur les champs, les prés, les forêts, les jardins, les étangs, les rivières.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Son père, et la femme qui devait la garder, étaient toujours à sa poursuite ; mais, quand ils croyaient l'avoir prise, elle échappait de leurs mains comme un nuage printanier.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Je ne commence qu'avec effroi des années pleines d'incertitudes, et je trouve quelque chose de sinistre à ce nuage épais qui reste devant moi.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
J'étais poussé par une foule d'hommes et de femmes qui se ruaient les uns sur les autres et se heurtaient dans un nuage de poussière.Honoré de Balzac (1799-1850)
Pendant les derniers jours de septembre, la température s'était subitement relevée ; le ciel n'avait pas un nuage et il faisait chaud comme en juillet.André Theuriet (1833-1907)
Le nuage plein de souffles traînant sa tumeur sur l'océan, rétrécissait et rongeait de plus en plus la mer autour de l'ourque.Victor Hugo (1802-1885)
Sa bouche et le bas de sa figure sont entourés bientôt d'un nuage de bulles roses.Henri Barbusse (1873-1935)
Il n'y a plus de terre ni de ciel, il n'y a toujours qu'une espèce de nuage.Henri Barbusse (1873-1935)
De telles choses peuvent-elles arriver et nous surprendre, sans exciter en nous plus d'étonnement que ne le ferait un nuage d'été ?Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Des taches noires volantes piquèrent le nuage, percèrent la brume, grossirent, approchèrent, s'amalgamèrent, s'épaissirent, se hâtant vers la colline, poussant des cris.Victor Hugo (1802-1885)
Un chien qui court sur une route, y soulève un tel nuage de poussière, que, d'un peu loin, on croit voir s'avancer un cavalier.Jules Legras (1866-1939)
Pas un nuage, pas un souffle d'air ; le ciel était d'un bleu de turquoise, et le thermomètre marquait dix-huit degrés à sept heures du matin.Armand de Pontmartin (1811-1890)
Le pasteur qui les conduit observe un nuage et jette dans l'air, d'une voix aiguë, des paroles impératives.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NUAGE » subst. masc.

Nuée espaise, Quand le ciel est couvert de nuages, on ne peut observer les astres. Les vents du Nord chassent les nuages. Le soleil paroist plus beau au sortir d'un nuage.
 
NUAGE, se dit figurément en Morale des passions, de l'ignorance qui nous empêchent de descouvrir la verité & la nature des choses. La foiblesse de l'esprit humain ne luy permet de voir la nature qu'à travers des voiles & des nuages. L'amour, la colere, sont des nuages qui offusquent nostre raison. Le nuage le plus difficile à dissiper, c'est la preoccupation.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020