nuée

 

définitions

nuée ​​​ nom féminin

littéraire Gros nuage.
au figuré Multitude formant un groupe compact. Des nuées de sauterelles.
Très grand nombre. Une nuée de photographes.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il en était fort proche ; et à certain signal qu'il fit à un homme qui lui était fidèle, il mit le feu à la toile de la nuée.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Par intervalles, elle se retournait de mon côté, et, du haut de sa nuée, elle abaissait sur moi un regard superbe ; c'était une divinité contemplant un ciron.Victor Cherbuliez (1829-1899)
L'on voit, de la rive gauche, une nuée de cosaques qui forment l'arrière-garde ennemie sur la rive droite.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Une nuée de reporters assaillit le banquier, et dix interviews exprimèrent le dédain avec lequel il répondit à cette mise en demeure.Maurice Leblanc (1864-1941)
Toutes deux étaient précédées d'une nuée de tirailleurs, qui, à mesure qu'on s'approchait de l'ennemi, se repliaient, et rentraient dans les rangs.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le petit nuage devint bientôt une grande nuée blanche qui s'élevait lourdement, croissait, s'étendait, et qui finit par envahir le ciel tout entier.Alexandre Pouchkine (1799-1837), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Ce qui rend la bataille obscure ici et pleine de contradictions, c'est que la nuit venait, et que déjà il y avait une nuée de poussière effroyable.Jules Michelet (1798-1874)
Toi qui ne t'étonnais pas du précipice, crains d'être emporté sur les légions d'ailes de la nuée et du songe.Victor Hugo (1802-1885)
Quand ils furent par les champs, les voilà qui virent une grosse nuée qui venait.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Son visage devint pensif, elle fit un geste de surprise, la huppe jeta des cris plaintifs, et la nuée d'oiseaux s'enfuit à tire-d'aile.Gérard de Nerval (1808-1855)
Ce fut une agitation immédiate aux portières, de ceux qui s'élançaient dehors, et de la nuée de moujiks se précipitant pour rendre un service, obtenir une aubaine.Daniel Lesueur (1854-1921)
On n'entendait que les petits cris faibles d'une nuée d'oiseaux de passage qui traversaient le ciel à une hauteur immense.Victor Hugo (1802-1885)
Béatrice était plus pâle ; une expression de souffrance se répandait sur ce délicieux visage comme une nuée cache le soleil.Paul Féval (1816-1887)
Elles vont en si grand nombre, qu'elles forment dans l'air une nuée capable d'obscurcir le soleil, et de douze ou quinze milles d'étendue.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Dans la nuée lumineuse, maintenant, ils distinguaient les corps, ils reconnaissaient par moments, au passage, les pèlerins qui tenaient les cierges.Émile Zola (1840-1902)
Nous étions trop loin pour entendre ce qu'il disait, mais nous le vîmes indiquer du geste les parapets où une nuée d'afficheurs collaient des papiers blancs.Adolphe Retté (1863-1930)
Sa physionomie, toute recueillie dans un mystère, n'avait que plus de charme ; des lueurs d'âme en sortaient par intervalles comme d'une belle nuée.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
Par des chemins larges, on va paisiblement, sur la terre douce et sur les herbes, escorté d'une nuée de lucioles, comme si on passait au milieu d'inoffensives étincelles.Pierre Loti (1850-1923)
Il y en avait qui traînaient des manteaux de pourpre et d'or ; d'autres, semblables à une nuée blanche, flottaient dans l'air sous des voiles diaphanes.Anatole France (1844-1924)
Ils sont si petits, que l'on ne les voit plus si une nuée vient obscurcir un moment le soleil et éteindre ce rayon.Alphonse Karr (1808-1890)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020