paresseux

 

définitions

paresseux ​​​ , paresseuse ​​​ adjectif et nom

adjectif
Qui montre habituellement de la paresse ; qui évite l'effort. ➙ fainéant ; familier flemmard. Paresseux comme une couleuvre.
nom Un paresseux, une paresseuse.
(organes) Qui fonctionne, réagit avec une lenteur anormale. Estomac paresseux.
nom masculin Mammifère d'Amérique du Sud à mouvements très lents, qui vit dans les arbres. ➙ .
 

synonymes

paresseux, paresseuse

adjectif

indolent, fainéant, languissant, mou, nonchalant, cossard (familier), feignant (familier), feignasse (familier), flemmard (familier), lâche (familier, Québec)

désœuvré, inactif, oisif

endormi, apathique, inerte, lent

nom

fainéant, cancre, partisan du moindre effort, branleur (familier), clampin (familier), cossard (familier), feignant (familier), flemmard (familier), glandeur (familier), jean-foutre (familier), tire-au-flanc (familier), tire-au-cul (très familier)

nom masculin

aï (ou bradype), unau

être très paresseux

être paresseux comme une couleuvre, avoir les côtes en long (familier), avoir un poil dans la main (familier), avoir les pieds palmés (familier), ne pas se faire d'ampoules (familier), ne pas en ficher une rame (familier), ne pas se fouler (la rate) (familier), avoir les bras à la retourne (familier, vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Par ce système, ils établissent le règne des médiocrités, risquent d'écarter les valeurs et de placer la terre dont ils ont charge dans les mains de cultivateurs incapables et paresseux.Dora Melegari (1849-1924)
C'est un des plus grands paresseux qui soit au monde ; avant que nous eussions un carrosse, on lui donna un cheval.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Un peuple superstitieux et sauvage, des moines paresseux et ignorans, formaient cette population de deux millions et demi de sujets.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le voilà riche et paresseux à jamais ; le voilà au centre de la peinture ; le voilà proche de ses amis ; je suis sûr que la tête lui en tourne.Denis Diderot (1713-1784)
Nos objectifs n’étaient pas assez magnanimes et nos visions pas assez convaincantes et nos compromis trop paresseux.Europarl
Peu à peu je fis le triage des paresseux vraiment pauvres, mais plus pauvres par leur faute.George Sand (1804-1876)
Les maximes, les axiômes sont, ainsi que les abrégés, l'ouvrage des gens d'esprit qui ont travaillé, ce semble, à l'usage des esprits médiocres ou paresseux.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Nous sommes nous-mêmes trop paresseux et trop peu pratiques pour leur donner cette industrie et cette énergie sans lesquelles on ne pourra pas en faire des hommes !Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Les paresseux qui ne veulent pas travailler se rassemblent autour des gens charitables comme les joueurs qui espèrent gagner se rassemblent autour du tapis vert.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
D'ailleurs, l'habitude de trouver tout inventé, tout écrit, dans la musique qu'ils doivent chanter, leur ôte tout esprit d'invention et les rend paresseux.Stendhal (1783-1842)
Je pense à beaucoup de choses, là, au bord de cette rivière qui roule ses flots paresseux et clairs entre la splendeur de ses berges.Georges Darien (1862-1921)
Et elle continua de lui sourire en allumant un peu son œil, mais, à la façon des paresseux qui, pour s'épargner d'insister, préfèrent simuler avoir compris.René Boylesve (1867-1926)
Avec ou sans commerce, on se ruine quand on dépense plus qu'on ne gagne, ce que font les gens paresseux, désordonnés et prodigues.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Le médecin avait bien flairé une simulation de paresseux ; mais l'enfant était réellement ravagé par des névralgies fréquentes.Émile Zola (1840-1902)
On dit qu'elle est utile à la manière de ces matous paresseux qui ne prennent pas de souris, mais qui les éloignent par leur seule odeur.Paul Féval (1816-1887)
Ce ne sont pas seulement les rivaux de métier, ce sont tous les paresseux, tous les incapables, qui souffrent de voir une existence brillante et triomphante.George Sand (1804-1876)
Vagabond, paresseux, j'avais déserté les sept ou huit métiers que ma mère, restée veuve, avait tenté de me faire apprendre.Eugène Chavette (1827-1902)
Elle regardait, au hasard, devant elle, tout en se laissant un peu traîner, comme un enfant paresseux.Gustave Flaubert (1821-1880)
J'avoue que je n'étais pas très content, et c'est peut-être pour cela que j'ai été paresseux.Émile Zola (1840-1902)
Durs à la fatigue, braves, mais paresseux, ils laissent tous les travaux de l'intérieur aux soins de leurs femmes, car la polygamie est chez eux en usage.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PARESSEUX, EUSE » adj.

Qui a le vice de la paresse. On le dit proprement de ceux qui se levent tard. J'ay été paresseux aujourd'huy, mais c'est que je me suis couché tard.
 
PARESSEUX, se dit aussi de ce qui est debile, ou lent. L'asne, la tortuë, sont des animaux paresseux. Il ne faut pas prendre trop de lavements, cela rend le ventre paresseux, la nature paresseuse.
 
PARESSEUX, se dit aussi de celuy qui ne fait pas son devoir, sa besogne. Cet écolier n'a pas fait son theme, il a été marqué entre les paresseux. On dit en proverbe, Jamais paresseux n'eut grande esculée.
 
On appelle une paresseuse, une certaine coeffure de femme qui s'applique sur la teste comme une perruque, & qui fait qu'une femme qui se leve tard est coeffée en un moment.
Les mots de l’époque Chez-soi Chez-soi

J’ai envie de vous parler de Bertha Mason. Personnage marginal de Jane Eyre (1847), roman de Charlotte Brontë, elle est la première épouse cachée de Rochester.

Aurore Vincenti 06/05/2020