nonchalant

 

définitions

nonchalant ​​​ , nonchalante ​​​ adjectif et nom

Qui manque d'activité, d'ardeur, par insouciance, indifférence. ➙ indolent, mou. —  nom Un nonchalant.
D'un pas nonchalant. ➙ lent, alangui.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Quelle force votre esprit pourrait répandre si vous n'étiez pas nonchalant comme une fille, nerveux et capricieux comme une femme !Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
A l'air nonchalant de ce domestique, il était facile de présumer que les somptueuses écuries où tant de chevaux hennissaient autrefois, en logeaient tout au plus deux.Honoré de Balzac (1799-1850)
Tout ce qui entourait ce prince nonchalant faisait tout ce qu'il avait à faire avec nonchalance.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Tout en eux est pesant ou nonchalant ; et cette fatigue ajoute à la dignité des personnes, et cette dignité devient épique.Eugène Fromentin (1820-1876)
La bonne allait, venait, apportait et enlevait les plats d'un air nonchalant, sans paraître rien remarquer.Guy de Maupassant (1850-1893)
Puis, de ce pas nonchalant et avec cette voluptueuse ondulation des hanches de la jouvencelle qui sent venir l'amour, elle allait remplir sa djouna.Hector France (1837-1908)
Jamais ce nonchalant cultivateur ne s'arrête ou ne se baisse pour arracher une plante parasite poussée devant lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Si comme vous le laissez voir vous n'êtes plus heureux, c'est qu'un homme a détruit l'avenir nonchalant que vous vous réserviez avec tant de sagesse.Pierre Louÿs (1870-1925)
Cependant les officiers anglais s'avançaient au petit trot, d'un air nonchalant, comme des gens qui n'ont aucun ennemi à craindre ou à poursuivre.Alfred Assollant (1827-1886)
Elle ne regardait rien ou bien levait parfois sur les chefs-d'œuvre son œil las et nonchalant.Guy de Maupassant (1850-1893)
Nous savons qu'il était, en dehors de ses travaux, nonchalant et distrait, et qu'il passait au milieu des hommes comme une ombre légère et lointaine, ignorante de toutes les contingences.Gaston Leroux (1868-1927)
D'un pas à la fois nonchalant, mais élastique sur le tapis, elle tourna autour du fauteuil de la duchesse pour se rapprocher de la porte.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Le jeune marin jeta un coup d'œil nonchalant sur ce commencement de manœuvre, et, voyant que ses ordres allaient s'exécuter, il revint à son interlocuteur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Consuelo n'eut pas plus tôt respiré cet air suave et regardé ce sanctuaire d'un bien-être nonchalant, qu'elle se sentit reposée comme si elle eût déjà dormi du sommeil des moines.George Sand (1804-1876)
Cicio but le vin que lui servit la cuisinière, et après avoir salué poliment la compagnie, il appela ses chèvres et sortit d'un pas nonchalant.Paul de Musset (1804-1880)
Cette solution ne vous surprendra pas, vous qui me tenez pour le plus nonchalant des hommes.Hermine Lecomte du Noüy (1854-1915)
Il arriva un moment où je me trouvai près de lui pendant que ma cousine marchait devant nous d'un air nonchalant.Jean de la Brète (1858-1945)
C'était un garçon doux et nonchalant ; il ne parlait pas le français, amicalement nous appelait « bagasses », et sifflait des airs tyroliens pour nous faire danser.Judith Gautier (1845-1917)
Dick, attablé avec la plus somptueuse américaine du lieu, était assis nonchalant, presque étendu, dans sa pose affectionnée.Aimery de Comminges (1862-1925)
Nature de créole, spirituel et nonchalant, il n'écrivait jamais dans son journal, mais il savait choisir ses rédacteurs.Edmond Biré (1829-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NONCHALANT, ANTE » adj. & subst.

Qui est paresseux, qui fait ses affaires avec paresse, avec negligence.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020