perpétuellement

définitions

perpétuellement ​​​ adverbe

Toujours, sans cesse.
Très souvent.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Des fanaux pendaient à chaque vergue, et le long de leurs verres suintaient perpétuellement les gouttes de pluie, si bien que la lumière en était incertaine.Marcel Schwob (1867-1905)
Tout n'est donc pas devenir, il y a du devenu ; il y a de l'être et pas seulement une fuite éperdue à travers l'infini d'apparences perpétuellement naissantes et évanescentes.Albert Farges (1848-1926)
Pour être tout à fait femme et perpétuellement victorieuse, ce qui lui faisait défaut, c'était l'artifice.Daniel Lesueur (1854-1921)
En effet, une vérité abstraite s'éclaircit toujours, davantage en y réfléchissant ; mais une affaire, un événement qui nous affecte, s'exagère, se dénature lorsqu'on s'en occupe perpétuellement.Madame de Staël (1766-1817)
Premièrement, à quoi sert une législation bulgare conforme à la législation européenne si l’application de cette législation reste perpétuellement à la traîne ?Europarl
La double tâche des modérés et des faux révolutionnaires est de nous ballotter perpétuellement entre ces deux écueils.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Ce qui nous émeut fortement, ce qui revient perpétuellement dans notre mémoire, fait partie de notre vie.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Certes, ce sont là des problèmes concrets, mais ils ne peuvent pas fournir d'arguments pour limiter perpétuellement cette liberté.Europarl
En ce qui concerne les rapports dans les médias, on constate malheureusement souvent que bon nombre d'entre eux se copient et que deux choses sont ainsi perpétuellement confondues ici.Europarl
Mais durant les étapes, l'esprit du nouveau sergent, qui ne l'avait pas très vif, fut perpétuellement occupé à chercher les motifs de son avancement.Amédée Achard (1814-1875)
Imposer autrui, n'est-ce pas faire acte de pouvoir, se donner perpétuellement le droit de mépriser ceux qui, trop faibles, se laissent ici-bas dévorer ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Tous les mots de cette langue sont perpétuellement en fuite comme les hommes qui les prononcent.Victor Hugo (1802-1885)
Il avait le nez long, aigu, de larges lèvres, une barbe courte et rare, et ses yeux bleus couraient perpétuellement çà et là.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est un homme de cinquante ans, de robuste apparence, aux cheveux blonds, à l'œil bleu, au visage perpétuellement souriant.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Quel supplice pour cette pauvre âme d'assister aux débauches de mon corps et de s'asseoir perpétuellement à des festins où elle n'a rien à manger !Théophile Gautier (1811-1872)
Peu de musique, mais une plastique perpétuellement mobile, perpétuellement évocatrice, parfois des allitérations, des rappels de sonorité, mais toujours pour le sens.Gustave Kahn (1859-1936)
Ils trouvèrent les uns et les autres dans la classe nouvelle, qui avait aussi tout à craindre de ces mêmes seigneurs et se trouvait perpétuellement en lutte avec eux.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Enrichis par tant d'offrandes, protégés par la trinoda necessitas et par l'intérêt commun des propriétaires du sol, ces ponts auraient pu être perpétuellement réparés et demeurer intacts.Jean Jules Jusserand (1855-1932)
Les fonctions municipales furent alors mises en offices, c'est-à-dire que le roi vendit, dans chaque ville, à quelques habitants, le droit de gouverner perpétuellement tous les autres.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Or, le roi s'est servi de mon projet pendant cinq années de suite et s'en servira encore perpétuellement toutes les fois que nous serons en guerre.Henri Masers de Latude (1725-1805)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PERPETUELLEMENT » adv.

D'une maniere perpetuelle & continuë. Le sang circule perpetuellement dans les veines. Cette femme crie perpetuellement dans la maison.
Le dessous des mots Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus ! Torchons ou serviettes ? Ne mélangez plus !

Comme vous le savez, les synonymes parfaits sont rares. Le Petit Robert en propose un grand nombre, notamment pour les adjectifs et les verbes.

Marie-Hélène Drivaud 03/01/2021