phénix

définitions

phénix ​​​ nom masculin

Mythologie Oiseau fabuleux, censé renaître de ses cendres.
Personne unique en son genre, supérieure par ses dons.
Phœnix.

synonymes

phénix nom masculin

génie, aigle, gloire, lumière, oiseau rare, prodige, surdoué, as (familier), crack (familier)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Vous pensez, sans doute, qu'un éléphant à plus de droit à tous égards qu'un merle, de faire un récit ou de tenir un beau discours ; passe encore pour le phénix !Pierre Gallet (1698-1757)
Il faut des siècles pour produire un grand homme, et nous traitons nos enfans comme s'ils étoient nés des phénix.Louis Ange Pitou (1767-1846)
Les inconvénients attachés aux postes de cuisinier de navire n'engagent pas les phénix de la profession à s'embarquer pour parcourir, la casserole à la main, toute la sphéricité du globe.Édouard Corbière (1793-1875)
J'ai eu le bonheur de voir ce phénix des marquises : elle cause bien, je sais écouter, je lui ai plu, je vais à ses soirées.Honoré de Balzac (1799-1850)
Aussi m'étonne-je que le ministère ait destitué celui qu'il prenait pour un phénix et que vous appelez si justement une vraie machine...Eugène Chavette (1827-1902)
Vous n'êtes plus de la police, – et vous êtes demeuré le pape, le modèle, le phénix des policiers.Paul Mahalin (1838-1899)
J’espère que cette suspension est temporaire, que les discussions ne sont pas réduites en cendres et qu’elles pourront renaître, telles un phénix, comme l’a dit le commissaire.Europarl
Il est des organisations qui ne puisent leur force que dans la souffrance, et qui semblent se renouveler en se consumant, comme le phénix.George Sand (1804-1876)
Pauvres hommes que nous sommes, nous nous croyons des phénix : il n'y a qu'un phénix, c'est la terre toujours renaissante.Arsène Houssaye (1815-1896)
Ferdinand bénissait ce phénix des amis, qui, en dépit de ses affaires, – car il devait avoir des affaires, – leur consacrait ainsi plusieurs semaines.Émile Gaboriau (1832-1873)
Monsieur du corbeau, pour entrer en matière ; et à la fin, vous êtes le phénix, etc.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Des buissons, couverts de roses, de lilas, de jasmins, cachaient des rossignols et des phénix.Lucien Biart (1828-1897)
Je m'arrête en songeant qu'il m'est impossible de penser à me marier, fût-ce avec le phénix.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il se transforme, sans que meure une parcelle de sa divinité, et, phénix, il surgit, toujours, quoique différent, essentiellement pareil à lui-même, du bûcher où flambe le feu intellectuel...Remy de Gourmont (1858-1915)
Combien de mortels, au contraire, cherchent dans des sentiers où n'a jamais passé le vent de son aile, ce chatoyant phénix dont les yeux sont des diamants noirs !Théodore de Banville (1823-1891)
Le phénix de la poésie chantante renaît de ses cendres ; il a vu mourir et revivre sa réputation en un même jour.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Sa fumée enroule d'épaisses volutes aux phénix champêtres, aux bananiers, dont les fruits dorés se détachent comme des étoiles au milieu de légers nuages.Jules Verne (1828-1905)
Dorénavant tous les jeunes gens ne rencontreront plus que des perles pour femmes, et les jeunes filles, des phénix pour maris.Noémie Dondel Du Faouëdic (1834-1915)
D'énormes cerfs-volants lumineux s'élevèrent dans l'espace et balancèrent au souffle de la brise leurs images multicolores de dragons, de phénix et autres emblèmes du mariage.Jules Verne (1828-1905)
Il se croyait un phénix de grâce et de beauté, il passait les plus belles heures du jour à se mirer au ruisseau.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PHOENIX » s. m.

Oiseau que les Modernes tiennent fabuleux, & dont les Anciens ont fait grand estat. Ils disent qu'il est de la grandeur d'une aigle, qu'il a la teste timbrée d'un pennage exquis, qu'il a les plumes du cou dorées, les autres pourprées, la queuë blanche meslée de pennes incarnates, des yeux estincelans comme des estoiles ; qu'il vit dans les deserts 500. ans ; qu'il se fait luy-même son bûcher de bois & de gommes aromatiques ; qu'il bat des aisles dessus pour l'allumer ; qu'il s'y consume ; qu'il naist un ver de sa cendre, d'où il se fait un autre phoenix ; avec tant d'autres particularités, qu'il semble qu'ils en ayent nourri plusieurs dans des cages. Les Chinois le décrivent & representent comme un oiseau remarquable par la diversité de ses couleurs. Ils disent qu'il paroist toûjours seul, & rarement ; & que quand on le voit, c'est un heureux presage pour l'Empire.
 
Les Phoeniciens donnoient le nom de phoenix au palmier, à cause que quand on le brusle jusqu'à la racine, il revient plus beau que jamais, & resuscite comme le phoenix.
 
PHOENIX, se dit figurément en Morale, lors qu'on veut loüer quelqu'un d'une qualité extraordinaire, & dire qu'il est l'unique en son espece. On dit, C'est le phoenix des guerriers, des beaux esprits, le phoenix des amants.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021