Email catcher

pouilleux

Définition

Définition de pouilleux ​​​ , pouilleuse ​​​ adjectif et nom

Couvert de poux, de vermine. Un mendiant pouilleux.
Qui est dans une extrême misère. nom ➙ gueux.
(choses) Misérable et sale. ➙ sordide. Un quartier pouilleux.
(après un nom géographique) La Champagne pouilleuse, calcaire, la moins fertile (s'oppose à la Champagne humide).

Synonymes

Synonymes de pouilleux, pouilleuse

adjectif

déguenillé, dépenaillé, loqueteux, miséreux, pauvre, pitoyable

misérable, sordide, minable (familier), miteux (familier)

[Géographie] stérile

nom

pauvre, clochard, loqueteux, paria, va-nu-pieds, cloche (familier), clodo (familier), traîne-misère (vieilli), gueux (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot pouilleux

Un pauvre pouilleux, succombant à sa faiblesse, avec les poux déjà sous la peau, en train de le dévorer.Le monde juif, 1991 (Cairn.info)
Ce coin de la maison était le coin des pouilleux, où trois ou quatre ménages semblaient s'être donné le mot pour ne pas avoir du pain tous les jours.Émile Zola (1840-1902)
Le voilà derechef, ce pouilleux de musicien !Ferdinand Fabre (1827-1898)
Ils ont passé un moment de détente en jouant avec les résidents, au jeu des 7 familles et au pouilleux.Ouest-France, 20/01/2018
Au pied d'un mur que frappe un rayon de soleil, il nous montre un jeune pouilleux entr'ouvrant sa chemise en loques et faisant une chasse abondante.Armand Dayot (1851-1934)
Ses hommes étaient presque tous pouilleux et galeux.Robert Du Casse (1849-1922)
Leur père ne leur adresse pas la parole sans se prosterner ; personne n'oserait toucher à leurs ustensiles ni à leurs vêtements, tant pouilleux soient-ils.Élie Reclus (1827-1904)
Mais il fallait un bois, ce bois fût-il minable et pouilleux !Georges Eekhoud (1854-1927)
Prenez un clochard par exemple, bien sale, pouilleux, essayant en vain sur sa bouche de métro de se protéger de la pluie, du froid et des poux.Champ Psychosomatique, 2006, Joseph Gazengel (Cairn.info)
Ils sont claudicants, mal fagotés et encombrés de leurs sacs pouilleux et troués : c'est un défilé de mode de la rue.Vie Sociale et Traitements, 2004, Sitlali Aubac (Cairn.info)
Les conditions d'hygiène, souvent catastrophiques, aggravèrent la situation sanitaire des prisonniers, sales et pouilleux.Guerres mondiales et conflits contemporains, 2006, Belkacem Recham (Cairn.info)
Pour cette raison la baraque des pouilleux était très recherchée par les internés.Le monde juif, 1982, Adam Rutkowski (Cairn.info)
Elle était sous les toits, dans le coin des pouilleux, dans le trou le plus sale, à l'endroit où l'on ne recevait jamais la visite d'un rayon.Émile Zola (1840-1902)
Il accuse ses électeurs d'être des pouilleux.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Les plus atteints étaient dirigés sur la baraque des pouilleux.Le monde juif, 1982, Adam Rutkowski (Cairn.info)
Derrière la place, dans des immeubles pouilleux, se sont installés de nombreux migrants asiatiques.Confluences Méditerranée, 2002, Tristan Khayat (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de POUILLEUX, EUSE adj. & subst.

Gueux & miserable qui se laisse manger aux poux. Quand on veut reprocher à quelqu'un sa gueuserie, ou sa malpropreté, on l'appelle pouilleux.
 
POUILLEUX, est aussi un nom que les Artisans donnent au bois échauffé plein de taches blanches, rouges & noires, qui marquent qu'il se corrompt.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.