Email catcher

sordide

Définition

Définition de sordide ​​​ adjectif

D'une saleté repoussante, qui dénote une misère extrême. Des taudis sordides.
Qui est bassement intéressé et mesquin. Avarice sordide. Une sordide affaire d'héritage.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot sordide

Aussi à l'aise pour relater les méandres d'une enquête sordide que pour vendre un aspirateur révolutionnaire, il était un inénarrable raconteur d'histoires.Ouest-France, Nicolas BLANDIN, 28/05/2018
On ne voit en lui aucune trace des sordides soucis qu'inspire la possession ou la convoitise de l'argent.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Ce que nous vîmes des maisons, nous parut misérable et sordide.Octave Mirbeau (1848-1917)
Voilà l'affaire sordide que juge la cour d'assises depuis hier.Ouest-France, Yvan DUVIVIER, 22/06/2021
Je n'ai même jamais touché sa main sordide.Guy de Maupassant (1850-1893)
Un homme d'apparences suspectes et vêtu d'habits sordides s'y tenait debout.Émile Gaboriau (1832-1873)
Comment ne pas transformer un acte sublime en acte sordide ?LAENNEC Santé Médecine Éthique, 2003, Emmanuel Morelon (Cairn.info)
La brutalité de la population ou de la police ont répondu à la demande de ce lien, si sordide soit-il.Psychologie clinique, 2012, Marie Cousein, Olivier Douville (Cairn.info)
Çà et là, maisons sordides, boutiques fermées, publics-houses ouverts.Jules Verne (1828-1905)
Il faut le faire vivre, et en préserver la pureté originelle, face aux calculs financiers chaque jour plus sordides.Journal du Droit des Jeunes, 2007, Mathieu André-Simonet (Cairn.info)
Elle les soupçonna d'empressement, et elle crut lire en eux une joie sordide.Edmond About (1828-1885)
Bref, la pire noirceur, le sordide qui se terre dans l'anonymat et les tréfonds honteux d'internet !Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 13/01/2018
Cette sordide collecte résultait d'une addiction commencée depuis huit ans sur des forums de discussion, moins repérables que les sites spécialisés.Ouest-France, Gérard LEBAILLY, 06/04/2018
Et ces terribles rumeurs sur d'éminents élus, pris dans de sordides affaires de mœurs et de fric.Sécurité globale, 2016, Xavier Raufer (Cairn.info)
Il paraît inconcevable que des dames de la haute aristocratie russe aient trouvé la possibilité de pécher avec cette espèce de sordide ivrogne !Le monde juif, 1968, Isaac Schneersohn (Cairn.info)
C'est une astuce sordide pour nous tenir à l'écart de la procédure de codécision.Europarl
En voyant devant lui une espèce de mendiant sordide, il fronça les sourcils, mais il reconnut le personnage.Michel Zévaco (1860-1918)
La salle d'audience a vécu un sketch allant de l'absurde au sordide, de la mesquinerie à la crainte du pire.Ouest-France, 24/09/2021
Il ne s'agit certes en aucune manière, ici, de réviser à la baisse un bilan assurément sordide.Genèses, 2014, Romain Bertrand (Cairn.info)
Se pencher sur du sordide en plein mois d'août, un concept qu'il fallait oser !Ouest-France, 18/08/2021
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de SORDIDE adj.

Vilain, avare, mesquin. Cet usurier est un homme fort sordide, qui se feroit foüetter pour cinq sols. Il y a des Grands Seigneurs qui ont une ame sordide, lasche, interessée, qui font une despense sordide, indigne de leur condition.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.