préméditation

définitions

préméditation ​​​ nom féminin

Dessein réfléchi d'accomplir une action (surtout une action mauvaise, délit ou crime). Meurtre avec préméditation (circonstance aggravante). ➙ assassinat.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ce cas, et en admettant, ce qui me paraît indubitable, la préméditation, le prévenu serait condamné aux travaux forcés à temps, articles 309 et 310 du code.Charles de Bernard (1804-1850)
Qu'a fait le ministère de celle qui appartient naturellement, sans préméditation, sans travail, au gouvernement du roi ?François Guizot (1787-1874)
Elle avait, d'ailleurs, parlé sans préméditation, dans l'entraînement d'une invention subite, par bravade, mais elle se loua de cette forfanterie comme d'une combinaison machiavélique.Edmond Haraucourt (1856-1941)
J'ai agi spontanément, sans préméditation, sans réflexion, et entraîné par un mouvement irrésistible de compassion et de douleur.George Sand (1804-1876)
Il s'agit d'une mise en péril avec préméditation des consommateurs et cela ne peut être toléré.Europarl
Mieux que personne, il savait si c'est avec dessein et préméditation ou dans l'aveuglement de la passion.Charles Dickens (1812-1870), traduction Charles Bernard-Derosne (1825-1904)
Il rusait sans préméditation, d'instinct ; indigné de ses propres diplomaties, furieux de voir tous les mouvements d'une conscience droite et probe contrariés et paralysés dans les rets de sensorielles duplicités.Georges Eekhoud (1854-1927)
Il sentait là une préméditation d'en haut, une volonté de quelqu'un qui n'est pas l'homme, et il se perdait dans la rêverie.Victor Hugo (1802-1885)
L'acte ainsi préparé, même dans les formes en apparence les plus instantanées, prend un aspect de préméditation qui répond à cette façon d'élaboration successive.Émile Blanche (1820-1893)
Fantasque et impérieuse, parce que j'étais fort gâtée par mon père, je n'avais de préméditation et de dissimulation en rien.George Sand (1804-1876)
L'habitude a sur nos actions une telle puissance que, sans préméditation aucune et comme par instinct, il était arrivé sur la route qui conduisait à la maison du marquis.Gaston Lavalley (1834-1922)
Il n'y faut qu'un beau génie, et la préméditation n'y est pas du tout nécessaire.Anatole France (1844-1924)
Il la regarda et lut dans ses yeux ; il la servit comme elle voulait l'être, établissant la longue préméditation, et que pour toute défense elle ne voulait pas être défendue.Jules Michelet (1798-1874)
Je les ai dites avec préméditation, et je regrette de ne pouvoir leur donner vingt fois plus d'énergie encore.Hector Berlioz (1803-1869)
En définitive, sur la seule question posée, celle d'homicide volontaire, le jury fit une réponse affirmative, mais en écartant la circonstance de la préméditation.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Non, sans doute ; un tel projet ne se forme pas chez un si grand nombre d'hommes, subitement, sans préméditation antérieure.Adolphe Thiers (1797-1877)
Je suis toutefois d'avis que des sanctions pénales doivent uniquement prévaloir en cas de préméditation ou de négligence grave répétée.Europarl
Tel homme, dont le talent sombre et désolé nous fait peur, a été jeté avec préméditation dans un milieu qui lui était hostile.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Il demeure célibataire avec préméditation, pour circuler plus aisément, pour éviter d'être classé, d'être parqué dans son rang.Jules Lemaître (1853-1914)
J'ignore si, en te parlant, j'ai prononcé le mot de divorce, dont elle m'attribue la préméditation.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PREMEDITATION » s. f.

Action par laquelle on considere, on examine bien une chose, avant que de la faire paroistre au jour, avant que de l'executer. Il ne faut pas se hasarder de parler en public sans une grande premeditation.
Le dessous des mots À table ! À table !

Le contenu de nos assiettes ne ressemble pas à celui qu’ont connu nos grands-parents. Depuis soixante ans, de nouveaux aliments, de nouvelles habitudes apparaissent et changent imperceptiblement notre quotidien et nos manières de vivre.

Marie-Hélène Drivaud 08/12/2020