prémunir

 

définitions

prémunir ​​​ verbe transitif

littéraire Protéger (qqn), mettre en garde (contre qqch.). Prémunir contre un danger. —  pronominal (réfléchi) Se prémunir contre le froid.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je prémunis

tu prémunis

il prémunit / elle prémunit

nous prémunissons

vous prémunissez

ils prémunissent / elles prémunissent

imparfait

je prémunissais

tu prémunissais

il prémunissait / elle prémunissait

nous prémunissions

vous prémunissiez

ils prémunissaient / elles prémunissaient

passé simple

je prémunis

tu prémunis

il prémunit / elle prémunit

nous prémunîmes

vous prémunîtes

ils prémunirent / elles prémunirent

futur simple

je prémunirai

tu prémuniras

il prémunira / elle prémunira

nous prémunirons

vous prémunirez

ils prémuniront / elles prémuniront

 

synonymes

se prémunir verbe pronominal

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais vu qu'alors ça fut connu des autres témoins que je voulais me prémunir, il s'en est trouvé plus de cent, si j'avais voulu, monsieur le juge.Guy de Maupassant (1850-1893)
Notre promptitude à nous inquiéter, à nous prémunir dans le présent, fait notre sécurité dans l'avenir.François Guizot (1787-1874)
Il ne doit avoir d'autre souci que de se prémunir contre les erreurs d'observation qui pourraient lui faire voir incomplètement ou mal définir un phénomène.Claude Bernard (1813-1878)
L'entreprise, selon lui, n'était pas un tumulte d'enfants perdus ; elle avait de profondes racines, et il fallait se prémunir contre une nouvelle explosion.Émile Vincens (1764-1850)
Parler de contrôles rigoureux, c'est bien, mais l'on ne peut se prémunir contre l'erreur humaine.Europarl
Il est important de se prémunir contre l'hypocrisie sur ce sujet, le rapport n'y accorde malheureusement pas d'importance.Europarl
De là, de sérieux dangers contre lesquels doivent se prémunir les touristes qui s'aventurent à travers ce groupe du sud.Jules Verne (1828-1905)
Notre groupe estime que nous devrions nous prémunir contre des augmentations excessives des attributions des partis politiques mais nous avons accepté le projet déposé.Europarl
Je voudrais nous prémunir contre ce genre de magouilles et d'absurdités juridiques pour trois raisons.Europarl
Voilà pourquoi j'ai voulu vous voir, voilà pourquoi j'ai demandé à vous parler, voilà pourquoi j'ai voulu vous prémunir contre tout le monde, mais contre lui surtout.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Les jeunes enfants qui en consomment renforcent leurs capacités à se prémunir contre les maladies que l'anarchie alimentaire engendre.Europarl
Elle savait la faiblesse du duc, elle redoutait de sa part une abjuration, et, tout en le consolant, elle s'efforçait de le prémunir.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
M'étant aperçu à temps de ce danger, j'eus soin de me prémunir contre les résultats.Claude Fournier (1745-1825)
A mes yeux, le retour sur ces événements anciens a un avantage inappréciable, celui de prémunir contre toute intolérance.Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord (1754-1838)
A cette vue, il s'arrêta, et allumant une branche d'ocote dont il avait eu le soin de se prémunir, il entra résolument dans la grotte, suivi de ses compagnons.Gustave Aimard (1818-1883)
Il est toutefois parfaitement justifié de reboiser aussi les zones à prémunir contre l'érosion ou nécessitant une protection, cela va de soi.Europarl
Il est très important que les passagers soient complètement informés de ce qu'il convient de faire pour se prémunir contre la thrombose veineuse profonde.Europarl
Celle-là sera nécessairement forcée de lutter avec trois personnes ; aussi dois-je vous prémunir, dans votre intérêt comme dans le sien, contre le danger de votre mémoire.Honoré de Balzac (1799-1850)
Au-delà d'un renforcement de la qualité, cela aiderait à se prémunir contre la concurrence déloyale des pays à bas salaires et sans protection sociale.Europarl
Je me résignai donc à passer la nuit ; et pour me prémunir contre l'envie de dormir, je fortifiai mon dîner de deux grandes tasses de café, également fort et parfumé.Jean Anthelme Brillat-Savarin (1755-1826)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PREMUNIR » v. neut.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Se precautionner. Il se faut premunir de bonne heure contre le froid, quand on est sujet aux fluxions. Il se faut premunir de bonnes pieces, quand on veut plaider contre des chicaneurs. Il se faut premunir contre le mauvais air, en prenant du vin, de la theriaque en temps de peste.
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020