Email catcher

profaner

définitions

profaner ​​​ verbe transitif

Traiter sans respect (un objet, un lieu), en violant le caractère sacré. Des vandales ont profané plusieurs tombes.
au figuré Faire un usage indigne, mauvais de (qqch.), en violant le respect qui est dû. ➙ avilir, dégrader. Profaner un grand sentiment.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je profane

tu profanes

il profane / elle profane

nous profanons

vous profanez

ils profanent / elles profanent

imparfait

je profanais

tu profanais

il profanait / elle profanait

nous profanions

vous profaniez

ils profanaient / elles profanaient

passé simple

je profanai

tu profanas

il profana / elle profana

nous profanâmes

vous profanâtes

ils profanèrent / elles profanèrent

futur simple

je profanerai

tu profaneras

il profanera / elle profanera

nous profanerons

vous profanerez

ils profaneront / elles profaneront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils sont le véritable miracle du politique qu'il convient de ne pas profaner.Revue française d'histoire des idées politiques, 2009, Éric Desmons (Cairn.info)
Il fallait du toupet pour profaner cet autel consacré du patriarcat.Les temps modernes, 2008, Anne Zelensky (Cairn.info)
Vous le suivez avec le sentiment de profaner un lieu de mémoire.Revue d'histoire de la Shoah, 2004, Laure de Vulpian (Cairn.info)
Une certaine répugnance à devoir profaner un objet sacré se mêlait-elle à une vague peur de l'inconnu ?Ethnologie française, 2008, Lotten Gustafsson Reinius (Cairn.info)
Cela reste quand même une manière de profaner des lieux que la présence des défunts sacralise.Ouest-France, 29/06/2019
Elle n'avait pas plus que le maire l'intention de porter atteinte à l'intégrité du corps ou de profaner la sépulture.Ouest-France, Josué JEAN-BART, 27/12/2019
Ce n'est pas parce que l'on ne partage pas une foi que l'on est en droit d'en profaner les autels.Revue du Mauss, 2002, Jean Baechler (Cairn.info)
Était-ce donc qu'il craignait de profaner cette illusion en la décrivant dans un lieu semblable ?Jules Lermina (1839-1915)
Jour hostile où loin de mes larmes, tu as permis que de barbares mains soient venues profaner les membres que j'adore !Remy de Gourmont (1858-1915)
La calomnie osait profaner sa vie, et j'en étais cause !Claire de Duras (1777-1828)
Oses-tu donc profaner tout ce qu'il y a de saint sur la terre ?Madame de Staël (1766-1817)
Ce corps sexué mais pur et sans volonté, il va le profaner.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2003 (Cairn.info)
Quelle sécurité trouveras-tu désormais derrière ces rideaux dont je n'ai pas craint de profaner le mystère ?Albert le Roy (1856-1905)
Il aimera ses jouissances, que les sots ne peuvent lui profaner.Stendhal (1783-1842)
De même, le droit de profaner le drapeau américain fut reconnu comme moyen de protestation politique dans deux affaires.Archives de politique criminelle, 2018, Anne Deysine (Cairn.info)
Dans certains cas, elle peut aussi rompre le processus de transmutation et réduire en cendres le travail d'un atelier, voire le profaner.La chaîne d'union, 2015, Hervé Mestron (Cairn.info)
On ne doit pas le profaner par l'échange de présents.Victor Segalen (1878-1919)
A-t-on du mérite à ne pas profaner en soi une image qui ne vous plaît qu'attendrissante et pure ?Paul Bourget (1852-1935)
J'aime mieux vivre seul que de profaner ailleurs le cœur que le lui ai donné sans réserve... et sans espoir.Henry Gréville (1842-1902)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PROFANER » v. act.

Manquer de respect pour les choses saintes & sacrées. Les estrangers ont plusieurs fois profané le Temple de Jerusalem. Les Heretiques ont profané l'Escriture, en ont corrompu les passages.
 
PROFANER, en discours ordinaire, signifie aussi, Faire un mauvais ménage des choses illustres & precieuses, en les communiquant à des personnes indignes. On profane les sciences, quand on en parle devant des ignorants qui ne s'y connoissent pas. C'est profaner cette beauté, de la marier à un si grand brutal.
 
PROFANÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Top 10 des mots Top 10 des mots de la musique Top 10 des mots de la musique

Le 21 juin, nous célébrons la musique sous toutes ses formes, de la danse au chant en passant par une myriade d’instruments. J’ai donc voulu...

Dr Orodru 20/06/2022