violer

 

définitions

violer ​​​ verbe transitif

(complément : chose)
Agir contre, porter atteinte à (ce qu'on doit respecter), faire violence à… Violer les lois, la constitution. ➙ enfreindre, transgresser. Violer un traité.
Ouvrir, pénétrer dans (un lieu sacré ou protégé par la loi). Violer une sépulture. ➙ profaner. —  Violer les consciences.
Violer qqn, posséder sexuellement (une personne) contre sa volonté. ➙ abuser de.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je viole

tu violes

il viole / elle viole

nous violons

vous violez

ils violent / elles violent

imparfait

je violais

tu violais

il violait / elle violait

nous violions

vous violiez

ils violaient / elles violaient

passé simple

je violai

tu violas

il viola / elle viola

nous violâmes

vous violâtes

ils violèrent / elles violèrent

futur simple

je violerai

tu violeras

il violera / elle violera

nous violerons

vous violerez

ils violeront / elles violeront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce fut pour lui, d'être trouvé de la sorte devant cette carte, comme si on le surprenait en train de mal faire, occupé à violer un secret.Émile Zola (1840-1902)
L'effet était obtenu ; l'esprit nouveau, le respect de la loi, l'horreur de la violer, avaient fortement éclaté.Jules Michelet (1798-1874)
Et pour qu'elle fût hors d'état de violer cet ordre, il fit mettre des gardes à la porte de sa maison, sous prétexte de lui rendre honneur.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Ixion, l'amoureux sans frein, qui a voulu violer la reine du ciel, est fouetté par des furies infernales.Éliphas Lévi (1810-1875)
À cet égard, on est bien obligé de violer un tabou en se demandant si l'euro lui-même ne fait pas partie de ces rigidités qui pénalisent la croissance.Europarl
La noblesse se permet aussi de violer les franchises : elle n'en est pas toujours punie, mais elle n'échappe pas au jugement.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
De plus, il continue à violer, de manière encore plus consternante, les droits humains fondamentaux de ses citoyens.Europarl
Je crains que l'on n'adopte sur ce point des règles plutôt «souples», dont l'adaptation risque de violer les droits des citoyens.Europarl
Une fois que les garçons sont conscrits, ils ne sont plus capables de rien d'autre que de tirer et de violer.Europarl
Elle mettait dans la main du roi tous les pouvoirs, en n'accordant à ses sujets que des garanties qu'il pouvait impunément violer : c'était là son vice.Ernest Daudet (1837-1921)
J'ai peu de principes fixes, je le crains, mais il en est deux que je puis me flatter de ne jamais violer.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Les pays adhérents doivent donc être avertis de la possibilité d’être frappés de sanctions s’ils persistent � violer les droits de l’homme.Europarl
Dans certains cas, il est aussi possible de violer des droits d'auteurs au moyen de logiciels légaux et apparemment inoffensifs, il nous faut également lutter contre cette possibilité.Europarl
Les compagnies aériennes sont pratiquement assurées de violer la loi sur la protection des données en donnant aux autorités américaines des informations confidentielles sur leurs passagers.Europarl
Nous regrettons la pression qui a été mise sur nous par d’autres institutions, y compris pour violer les procédures établies.Europarl
Ce droit, tel qu'il est aujourd'hui, est une science qui apprend aux princes jusqu'à quel point ils peuvent violer la justice sans choquer leurs intérêts.Montesquieu (1689-1755)
Cependant un de leurs rois ne fit pas difficulté de violer cet usage, du consentement de tous les grands.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Pour se livrer au désordre, il fallait aimer véritablement ; pour violer les mœurs générales, il fallait faire de grands sacrifices.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
En d'autres termes, ce qu'il y a à faire, ce n'est pas de violer la propriété communale, mais de la respecter.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cela fait mal, en effet, de voir que l'on continue de violer les libertés politiques, économiques et sociales.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIOLER » v. act.

Prendre une personne à force pour en abuser. Ammon fils de David viola cruellement sa soeur, qui fut vengée par Absalon.
 
VIOLER, se dit figurément en choses morales. Ce Prince a violé le traitté de paix qu'il avoit si solemnellement juré. Les soldats violent toutes sortes de loix & de respects, ils violent les Temples & les asyles. Paris viola les loix de l'hospitalité, en enlevant Helene la femme de son hoste.
 
VIOLÉ, ÉE. part. & adj.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020