ration

définitions

ration ​​​ nom féminin

Quantité (d'aliments) qui revient à une personne, à un animal pendant une journée. Rations imposées. Mettre qqn à la ration. ➙ rationner.
Ration alimentaire : quantité et nature des aliments nécessaires à l'organisme pour une durée de vingt-quatre heures.
au figuré Ration de : quantité due ou exigée de (souvent ironique). J'ai reçu ma ration d'ennuis. ➙ dose, lot.

synonymes

ration nom féminin

dose, lot, mesure, part, portion, quantité

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je continuai de la sorte pendant huit jours, donnant chaque matin au ver ration plus copieuse.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
On appelle ainsi des tortils de foin fortement serrés et comprimés, la ration d'un cheval pour vingt-quatre heures, réduite à son plus mince volume.Émile Gaboriau (1832-1873)
La vue de cette ration colossale que le concurrent à l'héritage allait s'introduire dans l'estomac fut comme un baume sur le cœur ulcéré du tailleur.Eugène Chavette (1827-1902)
J'en suis fort aise, car ici nous sommes réduits à une demi-portion de nourriture, et mon diable d'estomac ne veut pas se soumettre à une demi-ration d'appétit.George Sand (1804-1876)
On est parvenu à les entretenir dans le meilleur état avec une ration extrêmement faible.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Ils occupaient, à droite, une portion latérale du kraal, dans laquelle on leur apportait quotidiennement leur ration d'herbe fraîche.Jules Verne (1828-1905)
Il lui faut chaque soir sa ration d'étrivières et de bastonnade,– son vigoureux petit picotin.Albert Cim (1845-1924)
L'orgueil a eu sa ration de renommée, on sait qu'on a donné ses grandes œuvres, on s'étonne qu'elles n'aient pas apporté des jouissances plus vives.Émile Zola (1840-1902)
Les citoyens étaient à la ration, et la difficulté de se procurer des vivres devenait telle que des familles entières souffraient de la faim.Ernest Daudet (1837-1921)
J'ai cru devoir vous prévenir de cette situation grave, mes amis, car je ne réserve qu'un seul gallon pour notre soif, et nous devrons nous mettre à une ration sévère.Jules Verne (1828-1905)
Il se consomme journellement ici (la ration n'étant que d'une livre) quatre-vingt-quinze quintaux de blé, et il n'existe en magasin, aujourd'hui, que cinq cents quintaux.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Il livrait la ration pour un prix en assignat, qui couvrait à peine le centième des frais.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais on n'en pouvait plus ; la maigre ration de bouillie diminuait trop, on n'avait plus de force...Pierre Loti (1850-1923)
Les chevaux étaient très fatigués ; ils mouraient de soif, et quoique leurs cavaliers se fussent privés pour eux, leur ration avait été très restreinte.Jules Verne (1828-1905)
Cependant ils étaient à la ration comme nous tous ; j'y ajoutais seulement un peu d'eau-de-vie suédoise quand ils dînaient avec moi, mais un petit verre, pour tenir mon rang.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Les chiens ont gobé leur ration de poisson sec, lappé leur eau de neige et repris la bricole.Louis Boussenard (1847-1910)
Seulement vous ferez donner la ration aux hommes pour un jour, aux bêtes pour deux.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quant à la soif, je n'en avais pas souffert ; ma ration d'eau était suffisante, et plus d'une fois je ne l'avais pas même absorbée complétement.Mayne Reid (1818-1883), traduction Henriette Loreau (1815-1883)
Vous avez parlé de ma ration à bord, cette ration je veux la gagner en me rendant utile.Édouard Corbière (1793-1875)
Maintenant, tu peux aller chercher ton diarium ou ration journalière, puis tu te mettras au travail.Émile Souvestre (1806-1854)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RATION » s. f.

Pitance, part reglée de vivres ou de boisson, ou de fourrage, qu'on donne à des soldats, ou à des matelots, pour vivre & subsister chaque jour. Les rations de pain sont reglées pour l'Infanterie par le poids du pain de munition. On donne plusieurs rations de pain aux Officiers suivant leur qualité, & l'equippage qu'ils sont obligez d'entretenir. On donne aux Cavaliers des rations de foin & d'avoine, quand on ne peut pas aller au fourrage. On donne à l'equippage d'un navire des rations de biscuit, de legumes & d'eau, à proportion des vivres dont il est fourni. Quelques-uns écrivent racion, & le font deriver de racion Espagnol. Mais l'un & l'autre viennent du Latin ratio, & en plusieurs lieux de la mer on dit encore raison ; & quand on l'augmente dans les rejouïssances, on l'appelle double raison. Cette raison est d'ordinaire, & sur tout en Portugal, une livre & demie de biscuit, demi-pot de vin, & un pot d'eau douce par jour, & tous les mois une arrobe ou 31. livres de chair salée, avec quelques poissons secs & oignons.
Les mots croisés du Robert Les mots de l'orthographe Les mots de l'orthographe

Vous soignez votre réputation de champion(ne) en dictées toutes catégories ? Alors testez vite notre grille de mots croisés dédiée aux mots de...

02/09/2021