portion

 

définitions

portion ​​​ nom féminin

Part qui revient à qqn ; spécialement quantité de nourriture destinée à une personne. ➙ ration. Une portion de gâteau. ➙ part, tranche.
(argent, biens) La portion d'un héritage.
Partie. Portion de terrain cultivé. ➙ parcelle.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Voilà le tableau des travers qu'offrait cette portion du ci-devant bas-clergé, qui ne sera ni plus bas ni plus haut.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Si la république a reçu en fournitures plus qu'il ne faut pour la portion de frais qu'on lui devra, elle paiera le surplus, sinon on le lui paiera à elle.Adolphe Thiers (1797-1877)
Entré dans les ordres, il ne pouvait, malgré tous ses efforts, se restreindre à la portion congrue.Eugène Muller (1826-1913)
Cela mettra un terme à une portion de mes recherches et rendra l'autre moitié plus facile.Paul Féval (1816-1887)
Ce système vise à la traçabilité, à savoir la possibilité d'associer chaque portion de viande achetée finalement par le consommateur à l'animal dont elle provient.Europarl
Il se demandait dans quelle portion de l'hôtel elle habitait, ce qu'elle faisait à cette heure, quel projet elle remuait dans sa pensée ?Paul Bourget (1852-1935)
Vous allez entrer en possession d'une portion de la souveraineté ; vous allez exercer un des plus beaux droits de l'homme.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'agriculture biologique n'est et ne restera qu'une faible partie, qu'une portion secondaire de l'agriculture européenne.Europarl
Pour tout ce qui touche à la réduction des dommages, il ne reste que la portion congrue.Europarl
Les rideaux avaient été retournés pour offrir toujours aux regards la portion la moins flétrie.Émile Gaboriau (1832-1873)
Henri n'était point dans cette portion de la cour, et sa conviction s'en affermit que c'était lui qui venait de rentrer.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ainsi toute portion de l'impôt qui n'est point employée pour le public doit être regardée comme un véritable vol, et comme un vol fait aux pauvres.Nicolas François de Neufchâteau (1750-1828), Voltaire (1694-1778), Nicolas de Condorcet (1743-1794) et Blaise Pascal (1623-1662)
C'est l'histoire à la main, que nous avons rédigé toute la portion de notre travail qui traite des temps reculés.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Les pièces de théâtre forment d'ailleurs chez les nations aristocratiques elles-mêmes la portion la plus démocratique de la littérature.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Et ensuite pourquoi ne pas permettre à la femme de saisir-arrêter une portion des salaires du mari qui refuse de prendre sa part des charges de la famille ?Charles Turgeon (1855-1934)
Flügel a recueilli la liste de ses ouvrages qui se montent au chiffre énorme de 265, embrassant une vaste portion des sciences de ce temps.Bernard Carra de Vaux (1867-1953)
Car il lui était impossible de ne pas sentir qu'il laissait derrière lui une portion de sa vie.Auguste Angellier (1848-1911)
Je mange à la portion dans une petite crèmerie fréquentée par des ouvriers et où mon dîner ne me coûte pas vingt sous.Paul Bourget (1852-1935)
J'ai poussé le scrupule à ce point d'interdire à la portion de la presse sur laquelle j'avais quelque action, tout effort, toute parole.François Guizot (1787-1874)
Cependant il reste encore une portion de valeur qui ne répond à aucun travail, à aucun service.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PORTION » s. f.

Chaque lot ou partie d'une chose partagée, ou divisée. Les lots sont des portions hereditaires. Un creancier d'un deffunt fait assigner un heritier, pour le faire condamner personnellement à luy payer sa dette pour telle part & portion qu'il est heritier, & hypothecairement pour le tout. Quand quelqu'un renonce à un legs, à une succession, la portion accroist aux autres.
 
On dit aussi, Voilà une portion de maison à loüer, pour dire, une partie d'une maison, un appartement.
 
PORTION, se dit aussi dans les Couvents & dans les petites pensions, de ce qu'on donne à chacun pour son repas. On fournissoit à un Oblat, à un Religieux lay une portion monachale. Il faut que le Maistre regle à chacun de ses escoliers sa portion, pour empêcher qu'ils ne se battent. Les aumosnes qu'on fait aussi dans les Colleges à des Cuistres s'appellent portions.
 
PORTION, se dit encore en matiere beneficiale de chaque partie d'une Cure divisée. Il y a deux portions de Cures à St. Mery, il y a deux Curez, chaque portion appartient à un Collateur particulier.
 
PORTION, se dit aussi en Geometrie de chaque partie de la division des lignes, ou des corps, & sur tout des spheres. Un segment, un secteur, sont des portions de cercles ou de globes. Les lunettes portent plus loin, ou plus prés, selon que le verre objectif est portion d'une plus grande, ou d'une plus petite sphere. Il y a plusieurs pratiques pour coupper une ligne en tant de portions égales qu'on voudra.
 
PORTION CONGRUË, est une certaine pension que le Curé Primitif, ou le gros Decimateur donne pour vivre à un Vicaire perpetuel qui dessert une Cure. La portion congruë se taxe au grand Conseil à 200. livres seulement, sans y comprendre le creux de l'Eglise : au Parlement on la taxe à 300. livres, & outre cela on laisse au Curé les menuës & vertes dixmes & les novales.
Vidéos La concision, par Karim Duval La concision, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

15/04/2020