rattacher

 

définitions

rattacher ​​​ verbe transitif

Attacher de nouveau. Rattacher un chien. —  Rattacher ses lacets. ➙ renouer.
Attacher, lier entre eux (des objets). ➙ relier. —  au figuré Constituer une attache. Le dernier lien qui le rattachait à la vie.
au figuré Faire dépendre (de qqch.), relier (à qqch.). Rattacher des faits à une loi. Rattacher un territoire à un État. ➙ incorporer. —  pronominal Tout ce qui se rattache à la question.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je rattache

tu rattaches

il rattache / elle rattache

nous rattachons

vous rattachez

ils rattachent / elles rattachent

imparfait

je rattachais

tu rattachais

il rattachait / elle rattachait

nous rattachions

vous rattachiez

ils rattachaient / elles rattachaient

passé simple

je rattachai

tu rattachas

il rattacha / elle rattacha

nous rattachâmes

vous rattachâtes

ils rattachèrent / elles rattachèrent

futur simple

je rattacherai

tu rattacheras

il rattachera / elle rattachera

nous rattacherons

vous rattacherez

ils rattacheront / elles rattacheront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il me fallait éclairer cette malheureuse enfant, tâcher de la rattacher à la vie par l'espérance...Eugène Sue (1804-1857)
Nous avons besoin à la fois de rattacher nos connaissances à un principe unique et de donner pour base à la science le principe de la réalité.Charles Secrétan (1815-1895)
Il repassait dans sa mémoire tout ce qui s'était accompli depuis la veille, et, malgré tous ses efforts, il ne pouvait rattacher tout cela ensemble.Alexis Bouvier (1836-1892)
Il n'y avait de salut que là, tout le monde devait se rattacher à eux, etc...Louise-Eléonore-Charlotte-Adélaide d'Osmond Boigne (1781-1866)
Vainement chercherait-on à rattacher tous ces « ténébreux, » qui triomphent en ce moment, aux luministes d'hier.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Si les anneaux de la chaîne nous paraissent brisés, c'est que les historiens n'ont pas su les rattacher.Henri Lavoix (1846-1897)
Essayons de décrire cette histoire, de la rattacher à cette méthode, et cette méthode à ce genre d'esprit.Hippolyte Taine (1828-1893)
En tant que cette incertitude peut se rattacher à mes projets et à mes vues, mon devoir est de la faire cesser ; c'est aussi ma volonté.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais, au fait, et pour qui sait rattacher les effets aux causes, celle qu'on ne voit pas est aussi certaine que celle qu'on voit.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Et si ce que je vais vous dire peut vous rattacher à la vie, croyez-le : je serai pour vous... tout ce que vous voudrez que je sois.Anatole France (1844-1924)
Elle n'eut point le temps de rattacher aux résultats d'une patiente observation, conduite pas à pas depuis des années, les conclusions de l'heure présente.Daniel Lesueur (1854-1921)
On cherche en même temps à rattacher tout ce qui existe à une cause commune ou à un ensemble de causes communes.Edmond Perrier (1844-1921)
Serait-il impossible de réveiller leurs défiances, de les porter au comble, de rattacher à nous les puissances germaniques par le sentiment d'un danger commun ?Albert Vandal (1853-1910)
Malheureusement, si les faits qui lui servaient de point de départ étaient exacts, la cause à laquelle il cherchait à les rattacher n'était guère qu'une illusion.Edmond Perrier (1844-1921)
Pour l'honnête homme, il est triste de ne pas rattacher une honnête idée, à un honnête achat.Jules Janin (1804-1874)
Il faut donc, à ton âge (et, au mien, je m'y essaye encore), se rattacher d'autant plus à ce qui nous reste.George Sand (1804-1876)
Il faut en rattacher la cause soit à des facultés inconnues, que l'homme acquiert en des moments uniques, soit à l'intervention d'une intelligence supérieure à la nôtre.Anatole France (1844-1924)
J'admets que l'enfant est la plus forte chaîne qui puisse rattacher un homme à une femme.Charles Turgeon (1855-1934)
Ce courrier du czar était pour eux comme un lien qui venait de les rattacher à l'empire.Jules Verne (1828-1905)
Dans ces temps, l'esprit humain aime à embrasser à la fois une foule d'objets divers ; il aspire sans cesse à pouvoir rattacher une multitude de conséquences à une seule cause.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RATTACHER » v. act.

& redupl. Attacher une chose de nouveau. Il faut rattacher cette porte & cette fenêtre qui sont tombées. Rattacher ses chausses, ses bas, ses jarretieres. On a rattaché un Mineur à la face de ce bastion.
 
RATTACHER, se dit figurément en choses morales. Quand cet homme s'est rattaché à l'estude, il ne s'en peut retirer. Cet amant s'est rattaché au service de cette Dame, il ne la peut plus quitter.
 
RATTACHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020