se raviser

 

définitions

se raviser ​​​ verbe pronominal

Changer d'avis, revenir sur sa décision. Se raviser au dernier moment.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me ravise

tu te ravises

il se ravise / elle se ravise

nous nous ravisons

vous vous ravisez

ils se ravisent / elles se ravisent

imparfait

je me ravisais

tu te ravisais

il se ravisait / elle se ravisait

nous nous ravisions

vous vous ravisiez

ils se ravisaient / elles se ravisaient

passé simple

je me ravisai

tu te ravisas

il se ravisa / elle se ravisa

nous nous ravisâmes

vous vous ravisâtes

ils se ravisèrent / elles se ravisèrent

futur simple

je me raviserai

tu te raviseras

il se ravisera / elle se ravisera

nous nous raviserons

vous vous raviserez

ils se raviseront / elles se raviseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Peut-être voulait-il lui donner le temps de se raviser ; peut-être sa lecture avait-elle réussi à l'absorber.George Sand (1804-1876)
Puis, elle parut se raviser, elle se laissa convaincre.Émile Zola (1840-1902)
Dans son mouvement de colère, il froissa le papier, et il allait le déchirer, lorsqu'il parut se raviser.Jean-Baptiste Caouette (1854-1922)
Celle-ci se dirigeait vers la porte du square, lorsqu'elle parut se raviser.Émile Zola (1840-1902)
Craignez-vous déjà de vous raviser l'un ou l'autre, si vous ne brûlez pas vos vaisseaux par un coup de tête ?George Sand (1804-1876)
Bérard ouvrit la bouche pour me répondre, puis parut se raviser et s'arrêta.Émile Souvestre (1806-1854)
Peut-être as-tu mal fait de céder si vite à son désir ; il eût fallu lui donner le temps de réfléchir et de se raviser.George Sand (1804-1876)
Ils pouvaient bien, en effet, avertis sitôt, se raviser à temps, s'arrêter, et courir pour l'accabler sur l'ennemi qui laisserait voir de telles intentions.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle me conduisit jusqu'à la porte de la cour et me poussa presque dans le stradone, comme si elle eût craint de se raviser et de me retenir.George Sand (1804-1876)
La vieille dame s'en allait, lorsqu'elle parut se raviser.Émile Zola (1840-1902)
J'en eus un mouvement de joie, car, malgré ma confiance en sa force prodigieuse, songeant au nombre de ses adversaires, et qu'ils pouvaient se raviser, j'étais inquiet.Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais c'était décidément un de ces malheureux qui passent leur vie à « se raviser », un eautontimôroumenos ingénieux et plein d'imprévu.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle tressaillait au moindre bruit et se disait que le magistrat de police allait peut-être se raviser et revenir pour l'arrêter.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Sancho disait ce monologue avec lui-même, et la conclusion qu'il en tira fut de se raviser tout à coup.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Le banquier promit de venir avec son protégé, et salua pour partir ; mais, en ouvrant la porte, il parut se raviser.Émile Souvestre (1806-1854)
Vous m'avez dit qu'elle n'avait plus rien ; puis vous avez semblé vous raviser et me faire entendre qu'elle était encore riche.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RADVISER » v. neut.

ne se dit qu'avec le pronom personnel. Changer d'advis. Il vouloit bastir sa maison sur cette coste, mais il s'est radvisé, il l'a bastie dans la plaine.
 
On dit proverbialement & bassement, Il s'est radvisé en mangeant sa souppe.

Définition de « RAVISER » v. act.

Qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Changer de sentiment, d'opinion, d'advis. J'avois fait cette proposition un peu à la haste, mais aprés quelque reflexion je me suis ravisé, j'ay changé d'advis.
 
On dit proverbialement, Il s'est ravisé en mangeant sa souppe, quand quelqu'un s'est desdit d'une chose qu'il avoit promise.
 
RAVISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Déjouez les pièges ! « On est raisonnable » ou « raisonnables » ? « On est raisonnable » ou « raisonnables » ?

Vous hésitez souvent sur l'accord de l'adjectif qualificatif avec on ? Suivez le guide !

17/07/2020