récompense

 

définitions

récompense ​​​ nom féminin

Action de récompenser (qqn). Voilà pour ta récompense.
Bien matériel ou moral donné ou reçu pour une bonne action, un service rendu, des mérites. Donner, recevoir une récompense. —  Il a reçu un livre en récompense.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est un « oui » de récompense après les situations extrêmement difficiles auxquelles ont dû faire face les peuples des pays candidats au cours de leur douloureuse transition économique et sociale.Europarl
Mais pour cette fois-ci, ils le sauront, et vous aurez une récompense telle que vous la désirerez.George Sand (1804-1876)
Il reste toujours pour chacun le besoin qui détermine l'effort, et la satisfaction qui le récompense.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Laissons aux âmes vulgaires, pour soutenir leurs vils courages, la crainte du châtiment et l'espoir de la récompense.Anatole France (1844-1924)
Il est, à mon avis, injuste et indécent que l'on récompense ainsi un travail mal fait.Europarl
Ces souliers bleus et argent sont tout ce que j'ai vu de plus réussi ; je vais vous montrer leur robe à titre de récompense.Brada (1847-1938)
La politique de subvention est toujours une mauvaise politique parce qu'elle maintient les mauvaises pratiques des entrepreneurs et souvent même les récompense.Europarl
Ce soutien ne doit en aucun cas être considéré comme une récompense pour un vote politiquement correct dans le cadre d’un référendum.Europarl
Les agences devraient bénéficier d'une forme de récompense si le travailleur intérimaire est engagé par l'entreprise utilisatrice.Europarl
Je sais quelle est la récompense accordée aux actions les plus généreuses, les plus désintéressées, les plus patriotiques, quand elles sont hors de la règle des devoirs positifs.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Le reste de ma conduite leur aurait prouvé que c'était là ma seule ambition et que la gloire de vous avoir servis était ma plus chère récompense.Maxime de La Rocheterie (1837-1917)
Les dons du roi furent la juste récompense d'une sollicitude si paternelle et si éclairée.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
J'ai reçu un permis royal, sergent, pour choisir parmi vos prisonniers dix solides coquins que je pourrai vendre, comme récompense de mes efforts.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
J'aurais de la sorte donné à leur existence mortelle l'amour en récompense et pour couronne.Anatole France (1844-1924)
Cette union que j'ai rêvée, ce bonheur sans lequel je ne puis désormais plus vivre, cet amour ardent et soumis qui implore sa récompense, les foulerez-vous à vos pieds ?Gérard de Nerval (1808-1855)
Nous deviendrions propriétaires, pour notre récompense, et de la valeur que nous aurions créée, et de la valeur propre, inhérente à ces terrains.Frédéric Bastiat (1801-1850)
On le lui fit même proposer, et pour lui offrir cette honorable récompense on ne demandait que son aveu.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La récompense aurait dû s'accompagner d'un effort en faveur de la réconciliation avec les familles.Europarl
Une réunion à ce niveau et dans ce cadre – informelle ou autre – semble être la récompense du régime.Europarl
Il est évident qu'elles ne travaillent pas simplement pour que leur récompense soit grande dans les cieux.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RECOMPENSE » s. f.

Don qu'on fait à quelqu'un, avantage qu'on luy procure pour des services qu'il a rendus, pour quelque bonne action qu'il a faite. Dieu a promis aux bons Chrêtiens le ciel pour recompense, une recompense éternelle. Les Payens ont dit que la vertu se sert elle-même de recompense. J'ay pris ma recompense en vous faisant plaisir. Quand un laquais a bien servi, on luy doit faire apprendre un mestier pour sa recompense.
 
RECOMPENSE, se dit aussi en mauvaise part, pour signifier un chastiment. Ainsi Corneille a dit dans le Cid, en faisant donner un soufflet,
 
...ton insolence,
 
Temeraire vieillard, aura sa recompense.
 
RECOMPENSE, est aussi une espece de troc ou de chose qu'on donne pour dedommager une autre en valeur équipollente. Il a eu, il a tiré recompense de son Benefice. Le droit des francs-fiefs, d'indemnité, qu'on paye au Seigneur, est une recompense pour les dedommager, quand un bien passe en main morte.
 
RECOMPENSE, signifie aussi, D'ailleurs, d'autre côté, en revanche. Il m'a bien servi en cette affaire, mais en recompense je l'ay bien servi d'ailleurs. Cette femme est fort belle, mais en recompense elle est fort coquette.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020