reverdir

définitions

reverdir ​​​ | ​​​ verbe intransitif

Redevenir vert, retrouver sa verdure. Les arbres reverdissent au printemps.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je reverdis

tu reverdis

il reverdit / elle reverdit

nous reverdissons

vous reverdissez

ils reverdissent / elles reverdissent

imparfait

je reverdissais

tu reverdissais

il reverdissait / elle reverdissait

nous reverdissions

vous reverdissiez

ils reverdissaient / elles reverdissaient

passé simple

je reverdis

tu reverdis

il reverdit / elle reverdit

nous reverdîmes

vous reverdîtes

ils reverdirent / elles reverdirent

futur simple

je reverdirai

tu reverdiras

il reverdira / elle reverdira

nous reverdirons

vous reverdirez

ils reverdiront / elles reverdiront

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ou bien la sève vigoureuse de la jeunesse, un instant arrêtée dans sa marche, reprendrait-elle ses fonctions vivifiantes, faisant reverdir les rameaux affaissés et mollissants ?...Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Le bonheur ferait-il reverdir la plante aux feuilles jaunissantes ?Jacques-Émile Blanche (1861-1942)
Dans les premiers jours de mai, le sol, nettoyé de neige en de certains endroits, commença à reverdir sous l'influence des rayons solaires.Jules Verne (1828-1905)
A l'exception de quelques-uns, trop fanés pour reverdir, qui les aurait reconnus ?René Bazin (1853-1932)
Il donnait aux roses l'odeur des violettes ; il changeait l'eau en vin ; il multipliait le pain de la table ; il faisait sécher et reverdir les arbres à fruit.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
En voyant reverdir les prés et bourgeonner les arbres, elles reprirent un peu courage.Émile Souvestre (1806-1854)
Et chacun sentirait reverdir au fond de son cœur cette racine de foi qui ne se dessèche jamais entièrement.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Te figures-tu la vie heureuse que nous allons mener dans ce nid de fleurs et de mousse que va reverdir le printemps !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cela tient aux idées belliqueuses, à l'exagération de l'honneur national, passions qui semblent reverdir à chaque révolution.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Autant de nœuds, autant d'heures que tu passeras à reverdir, tu sais où.Gabriel de La Landelle (1812-1886)
Desséchées, elles volent au souffle des vents ; mais bientôt on voit reverdir un feuillage nouveau.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Je me jurai que, si je parvenais à me faire épouser, trois mois après je l'aurais planté là pour reverdir, et sans un sou en poche.Émile Gaboriau (1832-1873)
Quand l'été et la douce saison font reverdir feuilles, fleurs et prairies et que le doux chant des menus oisillons ramène la joie dans les cœurs, hélas !Joseph Anglade (1868-1930)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REVERDIR » v. neut.

Redevenir verd, pousser de nouveaux boutons, de nouvelles feuilles. Il ne se dit au propre que des herbes, des plantes, & des arbres. Toute la nature reverdit au printemps. Cet arbre enté commence à reverdir, à repousser.
 
REVERDIR, se dit figurément des maladies qui commencent à reparoistre au printemps, & à pousser des boutons, des pustules, comme la galle, la lepre, la verolle, &c.
 
On dit proverbialement, qu'on a planté un homme pour reverdir, lors qu'on l'a laissé en quelque endroit, & qu'on manque de l'aller retrouver. Sorel fait grande vanité d'avoir appliqué ce proverbe à son Berger extravagant, quand il se crut metamorphosé en arbre.
So British... ou pas ! Spoil Spoil

Emblématique de la culture populaire contemporaine (séries, littérature…), ce terme issu du verbe anglais to spoil « gâcher » s’est imposé en...

Dr Orodru 15/09/2021