rudiment

définitions

rudiment ​​​ nom masculin

au pluriel Notions élémentaires (d'une science, d'un art). ➙ a b c, b. a.-ba. Rudiments de grammaire.
Ébauche ou reste (d'un organe). Un rudiment de queue.
au pluriel Premiers éléments (d'une organisation, d'un système…).

synonymes

rudiment nom masculin

ébauche, commencement, embryon, esquisse, germe, linéament (littéraire)

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce couloir le mena sur une plage qui était un rudiment de quai avec parapet, et à sa droite il distingua un pont.Victor Hugo (1802-1885)
J'inventai je ne sais quelle histoire de mon rudiment.Stendhal (1783-1842)
Dans les villes, chaque rue représente un rudiment de commune, ayant ses chefs et ses archers.Charles de Montblanc (1833-1894)
Informe-toi de cela au loup qui sait tout, excepté son rudiment.Gaston Maugras (1850-1927)
Il ne me restait que ce rudiment de conscience : avoir tout donné, m'être transporté dans un être qui s'était enfin gorgé de moi, et c'était fini !René Boylesve (1867-1926)
J'apprenais très volontiers tout ce qu'on voulait, et j'avalai le rudiment avec résignation.George Sand (1804-1876)
Il eût voulu être certain que ce rudiment d'une si puissante source de vitalité, existait chez elle.René Boylesve (1867-1926)
C'est d'une association de mariniers, premier rudiment de son organisation républicaine, qu'on voit naître une noblesse purement domestique et municipale, mais bientôt illustre.Émile Vincens (1764-1850)
Ce gibet, fort trouble dans ce rudiment de compréhension qui était sa pensée, restait pour lui une apparition.Victor Hugo (1802-1885)
Il ne brigue pas l'honneur d'enseigner le rudiment au plus petit prince de l'univers.George Sand (1804-1876)
C'était là un spectacle qui m'amusait plus que mon rudiment.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Il y pontifiait, ayant pour fidèles ses domestiques, deux pieuses dames, et quelques enfants campagnards auxquels il enseignait le rudiment.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Il ne s'agit pas de juger la faute avec notre jugement et notre expérience mais comme l'enfant la juge avec son défaut ou son rudiment de jugement et d'expérience.Félix Hément (1827-1891)
Quelle que soit l'enveloppe sculptée et brodée d'une cathédrale, on retrouve toujours dessous, au moins à l'état de germe et de rudiment, la basilique romaine.Victor Hugo (1802-1885)
Son instruction n'avait pas dépassé le rudiment du latin, son père l'ayant « attelé aux affaires » dès l'âge de seize ans.Ernest Daudet (1837-1921)
Rimbaud traversa une phase où, tout altéré de nouveauté poétique, il chercha dans les indications réunies sur les phénomènes d'audition colorée, quelque rudiment d'une science des sonorités.Gustave Kahn (1859-1936)
Mais cette action présente toujours, à un degré plus ou moins élevé, le caractère de la contingence : elle implique tout au moins un rudiment de choix.Albert Farges (1848-1926)
Telle que la voilà, sachez bien qu'elle est le rudiment d'un cauchemar, d'un tic, d'une absurdité.Hippolyte Taine (1828-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RUDIMENT » s. m.

Le premier livre qu'on donne aux enfans pour apprendre les principes de la Langue Latine. Les enfants en sont au rudiment, ils estudient bien leur rudiment. Ils l'appellent aussi leur Donet, par corruption de Donat, qui a escrit les premiers principes de la Grammaire.
 
RUDIMENT, se dit aussi des premiers principes des sciences. Ne parlez point à cet homme de Geometrie, il n'en sçait pas les premiers rudiments.