sarcastique

 

définitions

sarcastique ​​​ adjectif

Moqueur et méchant. Un sourire sarcastique. ➙ sardonique.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce dernier, en se voyant vaincu, changea de visage : l'expression de rage et de férocité empreinte sur ses traits disparut pour faire place à un air sarcastique.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Une tempête d'indignation m'aurait moins affecté que le silence méprisant et le calme sarcastique qui accueillirent cette découverte.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les embarras d'une vie légère autrefois, mais à présent difficile, l'entretenaient dans une agitation perpétuelle ; et son impuissance, qu'il ne voulait pas s'avouer, le rendait hargneux, sarcastique.Gustave Flaubert (1821-1880)
L'allusion la plus proche qu'on puisse y lire à ce sujet est une formulation sarcastique contenue au point 5 de l'exposé des motifs, sur les « pays dits 'neutres' ».Europarl
Mais c'est en vain qu'il cherchait des paroles mortifiantes, qu'il prenait son accent le plus sarcastique, elle planait à de telles hauteurs qu'il ne pouvait l'atteindre...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il devint même philosophe avant l'âge ; mais sa philosophie se manifestait surtout par un rire sarcastique.Saintine (1798-1865)
De cette humeur sarcastique elle passa à la colère, dans laquelle elle laissa échapper cette remarquable expression, que le ver se redresse quand on le foule aux pieds.Charles Dickens (1812-1870), traduction Amédée Chaillot (1803-1892)
Ce n'est pas autrement que le rustre devient courtisan ; le cerveau brûlé, un homme du monde distingué ; l'homme ouvert, taciturne ; le noble, sarcastique.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
Parmi nous, son expérience lui donnait une importance considérable ; en outre, sa taciturnité, son caractère altier et difficile, son ton sarcastique faisaient une grande impression sur nous autres jeunes gens.Prosper Mérimée (1803-1870)
Et avec une verve sarcastique qui parfois devenait féroce, il flagellait les préjugés, les timidités, les lâchetés qui arrêtaient tous les travailleurs au seuil de la science réelle.Jules Lermina (1839-1915)
Hier, j'ai mentionné de façon quelque peu sarcastique que nous avions fait un pas en avant, mais c'est bien le contraire qui a eu lieu.Europarl
Mérimée, né fier et timide, se renferma de bonne heure en lui-même et prit, dès la première jeunesse, la roide et sarcastique attitude dans laquelle il traversa la vie.Anatole France (1844-1924)
Il n'objecta rien à mes raisons, sembla se soumettre, mais il me dit au revoir d'un ton sarcastique, tout à fait contraire à sa nature.Georges Eekhoud (1854-1927)
Gandrax avait coutume d'opposer victorieusement à ces caprices passagers la froideur sarcastique et hautaine que son langage et sa physionomie exprimaient avec prédilection.Octave Feuillet (1821-1890)
À lire le récit de l'entrevue dont il parle, on entend le ton sarcastique avec lequel il a dû surenchérir sur les opinions qu'on exprimait devant lui.Auguste Angellier (1848-1911)
Après avoir ainsi rassuré les conservateurs, en affectant d'écarter la question ministérielle, le malicieux et sarcastique orateur s'appliqua à donner au paragraphe le sens le plus mortifiant pour le cabinet.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Le hasard, plus sarcastique parfois que les hommes, fut, sans doute seul, la cause de cette rencontre.André Le Glay (1785-1863)
Pour toute réponse, il fait entendre un rire strident et sarcastique, comme s'il eût été possédé d'un des esprits que je venais d'évoquer.Jean-Eugène Robert-Houdin (1805-1871)
Voilà, dit-elle avec un rire de dédain, et en regardant la pauvre victime d'un air sarcastique, voilà une belle cause de division entre une mère et un fils !Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
On n'aurait jamais su mieux définir le rire sarcastique et méprisant, tel qu'il se le passe quelquefois.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Mots bleus Mots bleus

Des mots bleus, comme le bleu de ses yeux. Un bleu comme on en voit en Belgique où « être bleu de quelqu’un » c’est en être fou amoureux, au-delà des mots.

Aurore Vincenti 20/04/2020