Email catcher

sardonique

Définition

Définition de sardonique ​​​ adjectif

Qui exprime une moquerie amère, froide et méchante. Rire, rictus sardonique. ➙ sarcastique.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot sardonique

L'autre, qui paraissait de trente à trente-cinq ans, avait la mine froide et dédaigneuse, la lèvre un peu pincée et l'œil sardonique.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est la première fois qu'il rit vraiment, sans son habituel ricanement sardonique désespéré.Revue française de psychanalyse, 2019, Clarisse Baruch (Cairn.info)
La partie de cartes et la partie de dames ainsi décrites provoquent un rire que l'on pourrait qualifier de sardonique.Nord', 2020, Marie-Agnès Thirard (Cairn.info)
Le diable qui les garde les moque d'un rire sardonique.Annales de Bretagne et des pays de l'Ouest, 2020, Christian Kermoal (Cairn.info)
Eh bien oui, cette agonie sardonique est une invention, une imagination... mais possible, vraisemblable.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Elle lutte contre une dépression impossible à verbaliser, le plus souvent déniée avec la plus grande énergie et un rire sardonique.Cahiers jungiens de psychanalyse, 2003, Christiane Fonseca (Cairn.info)
Elle riait, avec un éclat sardonique, comme le soir où il s'était décidé à mourir.Georges Ohnet (1848-1918)
De prime abord, celui-ci est rendu difficile par sa réticence, son humour sardonique, son ironie et sa faculté à renverser les situations.Savoirs et clinique, 2009, Martine Vers (Cairn.info)
En conclusion, le rire sardonique de l'enfant, c'est une tentative de remaillage des liens désavoués.Dialogue, 2009, Pierre Benghozi (Cairn.info)
Nous avons décrit ce vécu à travers l'exemple d'une mère terrorisée par le regard foudroyant et le rire sardonique de son fils.Dialogue, 2009, Pierre Benghozi (Cairn.info)
Après l'ironie et après l'humour, le rire jaune, sardonique, les dents serrées.La Pensée, 2015, Philippe Lherminier (Cairn.info)
Et, sans plus de façon, il se sauva en lançant un gros rire sardonique, qui agaça très désagréablement les oreilles de son patron.Octave Féré (1815-1875)
Notre cousin reçut l'ouverture avec une grimace vraiment sardonique.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Le rire sardonique d'un tiers interrompit ce jeu d'écoliers rivaux qui se menacent, bien décidés à s'en tenir là.Paul Adam (1862-1920)
Et que signifie le sourire sardonique de la femme ?Annales Historiques de la Révolution Française, 2019 (Cairn.info)
C'est une moquerie concernant le beau, bien sûr, une version sardonique de l'esthétique.La Cause du désir, 2005, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Cette fois, le rire est ambivalent, il est aussi une explosion violente, le rire sardonique des bourreaux.Vacarme, 2012, Laure Gauthier (Cairn.info)
C'est une figure de rhétorique connue, reconnue : l'ironie rageuse, provocante, sardonique, insolente.Critique, 2006, René De Ceccatty (Cairn.info)
Lui les accueille sans jugement, comme s'il les observait depuis un lointain sarde, ou sardonique.Nouvelle Revue d'esthétique, 2009, Hugo Lacroix (Cairn.info)
Le remords ne l'épouvantait pas, il le croyait du moins, et un sourire sardonique glissa sur ses lèvres comme cette idée traversait son cerveau.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Jeux Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025 Quiz – Les mots nouveaux du Petit Robert 2025

Testez vos connaissances sur les mots nouveaux du Petit Robert 2025. Êtes-vous incollable sur le français et ses évolutions ?...

11/06/2024
sondage de la semaine