sensé

 

définitions

sensé ​​​ , sensée ​​​ adjectif

Qui a du bon sens. ➙ raisonnable, sage. —  (choses) Conforme à la raison. ➙ judicieux. Des observations sensées.
 

synonymes

sensé, sensée adjectif

raisonnable, éclairé, équilibré, mesuré, pondéré, posé, prudent, rationnel, sage

intelligent, judicieux, pertinent

ce n'est pas sensé

cela n'a pas de sens, c'est absurde, ça n'a pas d'allure (familier, Québec)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Si la politique n'est pas clairement efficace, est-ce donc bien sensé de maintenir cette stratégie ?Europarl
Je crois qu'il serait tout aussi sensé de réfléchir sur les possibilités de simplifier le législatif.Europarl
Deuxièmement, nous devons amender la position commune, qui n’est pas un document juridique sensé.Europarl
Que pouvions dire de plus sensé à l'époque, en recherchant précisément ainsi, de cette manière indirecte, que des dispositions spécifiques soient incluses dans le traité révisé ?Europarl
Il n'est pas toujours possible d'arriver à quelque chose de sensé en associant simplement un nom et un adjectif.Europarl
Il est donc sensé d'adopter des règlements sur le temps de travail applicables à l'échelle européenne, accompagnés par un tachygraphe, qui garantiront l'équité dans le secteur des transports routiers.Europarl
Il ne serait guère sensé de procéder à des vaccinations prophylactiques contre des souches virales puisqu'il est impossible de savoir à l'avance le virus de fièvre aphteuse qui sera introduit.Europarl
Je n'estime pas sensé d'informer le consommateur de ses droits par le biais d'une notice d'accompagnement.Europarl
Nous sommes d'accord : l'investissement dans l'éducation, dans les petites entreprises et dans la stimulation du marché unique est un investissement sage et sensé qui doit être encouragé.Europarl
Je suis ravie que nous ayons pu déboucher sur un compromis sensé, par exemple la livraison du courrier dans les régions isolées est maintenue.Europarl
Je pense qu'il est sensé d'avoir un marché intérieur européen dans le secteur de l'énergie.Europarl
Nous avons donc besoin – c'est le premier point – d'un système sensé pour les votes nominaux.Europarl
Il serait beaucoup plus sensé d'arrêter de porter atteinte aux économies des pays tiers, plutôt que de vous embarquer dans ces nouvelles entreprises extraordinaires.Europarl
Mais lorsque nous voulons véritablement faire quelque chose de sensé, c'est-à-dire des règles unifiées en matière d'interdiction de circulation, elle conteste la compétence de la communauté.Europarl
Il souhaite un système de taxation équitable et sensé ainsi que des mesures qui doivent être prises en coopération entre le gouvernement et le secteur.Europarl
C'est là une des actions de suivi que nous demandons en votant pour ce rapport complet et sensé, pour lequel nous félicitons le rapporteur.Europarl
Comme je l'ai expliqué dans mon intervention, je ne pense pas que cette mesure puisse en quoi que ce soit servir un objectif économique sensé.Europarl
J'espère également que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour produire un budget sensé de la manière la plus efficace qui soit.Europarl
L'attitude est importante en la matière, et je crois qu'ils essaient de faire quelque chose de sensé.Europarl
Il s'agit donc d'une exception transitoire censée être fondée sur le système actuel, car il serait peu sensé de tout modifier pour deux ou trois ans.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SENSÉ, ÉE » adj.

Qui a du sens, du jugement. Cet homme est bien sensé, bien sage. Ce livre est bien sensé, bien judicieux. Cette réponse est bien sensée, bien prudente.
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020