sensualité

 

définitions

sensualité ​​​ nom féminin

Tempérament d'une personne sensuelle (2), attirance pour les plaisirs des sens. —  spécialement (Dans l'amour physique) L'éveil de la sensualité.
Caractère sensuel (de qqch.). ➙ érotisme.
 

synonymes

sensualité nom féminin

volupté, désir, érotisme, jouissance, libido, plaisir, sens (pluriel), sexualité, chair (littéraire)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans les sociétés démocratiques, la sensualité du public a pris une certaine allure modérée et tranquille, à laquelle toutes les âmes sont tenues de se conformer.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
Après avoir vu l'égoïsme de la sensualité et de la pure intelligence, je trouvais le joyeux dévouement de la bonté !Émile Souvestre (1806-1854)
La sensualité est aussi ce qui la caractérise, puisqu'il lisait et louait les œuvres selon son meilleur plaisir.Georges Rodenbach (1855-1898)
Un rien de sensualité se reconnaissait dans la lèvre d'en bas, légèrement aplatie, et fendue de ce pli qui annonce la grande bonté.Paul Bourget (1852-1935)
Elle aussi, en qui s'éveillait la sensualité avide de la trentaine, souhaitait des ébats moins rapides et plus compliqués.Remy de Gourmont (1858-1915)
Oui, dans peu de temps il aurait éliminé pour toujours la basse sensualité que le limon de son origine avait fait perdurer jusque-là en lui...Fernand Kolney (1868-1930)
Mais cette sensualité que développe la vie du monde est plus fine qu'impétueuse ; les grandes passions ne se rencontrent guère dans ce milieu artificiel.Jules Lemaître (1853-1914)
Elle les mangeait en montrant ses dents si blanches et si minces, avec une espèce de sensualité cruelle.Paul Bourget (1852-1935)
La sensualité n'est que la consolation de ceux qui n'ont pas d'amour, et le vide qu'elle laisse est plus terrible que celui qu'elle a voulu combler.Edmond Haraucourt (1856-1941)
C'était là, sans doute, un raffinement de sensualité païenne qui serait aujourd'hui déplacé, et je ne demande pas qu'on le ressuscite ; chacun sait bien, d'ailleurs, que cette résurrection serait impossible.Victor Fournel (1829-1894)
Ils ont le même goût pour les exercices des membres, la même indifférence aux intempéries de l'air, la même grossièreté de langage, la même sensualité avouée.Hippolyte Taine (1828-1893)
Le catéchisme, les sacrements, l'influence et l'autorité du prêtre allumaient un peu l'idéal dans ces âmes asservies au lucre et à la sensualité grossière.Adolphe Retté (1863-1930)
Je me reculai précipitamment, averti par ma conscience que tout élan de joie et de reconnaissance serait un mensonge de la vanité ou de la sensualité.George Sand (1804-1876)
Quel esprit plein de contrastes ; tendresse, sauvagerie, délicatesse, grossièreté, sentiment, sensualité, élévation, bassesse, fange et divinité, tout cela mêlé dans un seul composé d'argile !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Mais il y avait en lui un fonds de sensualité italienne qui l'empêchait d'arriver jusqu'à la chasteté d'un moine.George Sand (1804-1876)
La sensualité y est chose rare ; et si quelques troubadours s'expriment parfois avec brutalité, c'est là en somme une exception.Joseph Anglade (1868-1930)
Une lampe, placée derrière elle, détachait son fin profil de brune potelée, où la bouche seule, un peu épaisse, mettait une sorte de sensualité impérieuse.Émile Zola (1840-1902)
Et cette vie dont il aime les bas commencements, il l'adore en ses deux grandes manifestations masculine et féminine, la sensualité de la femme et la force de l'homme.Émile Hennequin (1858-1888)
Mes pensées peu à peu se font plus douces et plus claires, et l'idée de la vie, dans sa sensualité tour à tour violente et suave, me redevient aimable.Anatole France (1844-1924)
Toutefois le christianisme, à peine affranchi de la sensualité païenne, craignait toujours la femme et s'en défiait.Jules Michelet (1798-1874)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SENSUALITÉ » s. f.

Attachement aux plaisirs sensuels & corporels. La cause la plus ordinaire de la damnation est la sensualité.
Drôles d'expressions Être gêné aux entournures Être gêné aux entournures

Être gêné aux entournures : être mal à l’aise, se sentir gauche ; être incommodé dans son activité.

Alain Rey 12/05/2020