superbe

 

définitions

superbe ​​​ nom féminin

littéraire Assurance orgueilleuse, qui se manifeste par l'air, le maintien.

superbe ​​​ adjectif

vieux ou littéraire Orgueilleux ; plein de magnificence, de majesté.
Très beau, d'une beauté éclatante. ➙ magnifique, splendide. Un temps superbe. —  Elle a une superbe situation. ➙ excellent.
 

synonymes

superbe adjectif

très beau, de toute beauté, magnifique, merveilleux, somptueux, splendide, [personne] canon (familier)

admirable, excellent, fantastique, remarquable

[vieux ou littéraire] imposant, somptueux

[vieux ou littéraire] dédaigneux, fier, orgueilleux

superbe nom féminin

orgueil, arrogance, dédain, hauteur

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
En attendant, l'ennemi s'avançait vers nous ; superbe à voir au milieu des acclamations des troupes de l'île, sûr de la victoire, avec sept navires de guerre.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il y avait trois ans que, dans une nuit de superbe ivresse, les privilégiés avaient abandonné des priviléges qu'ils devaient essayer de reprendre plus tard.Jules Claretie (1840-1913)
Il y a là une superbe place sur laquelle sont placés deux piédestaux sur lesquels sont deux chevaux en bronze avec leurs guerriers.Jacques Fricasse (1732-1802)
Tu parles bien, tu es superbe, et si l'éloquence était une excuse, il me faudrait oublier !...Hector Bernier (1886-1947)
C'est ainsi qu'une réserve potentielle énorme de gaz à effet de serre est libérée par ce qui devrait être une superbe région.Europarl
Et d'un bras vigoureux, m'appliquant plusieurs coups précipités, les esprits se portèrent dans les pays-bas, et je parus bientôt dans l'état le plus superbe.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Elle est parfaite en son genre, pareille à un cheval dangereux et superbe qu'on admire en le redoutant.Hippolyte Taine (1828-1893)
Il embrassait encore, ardemment, tendrement, cette superbe et vaillante créature qui lui donnait tous les trésors de son cœur et de sa beauté.Albert Delpit (1849-1893)
Un grand blond, de vingt ou vingt-deux ans, avec des yeux bleus étincelants et un front superbe.Albert Delpit (1849-1893)
Je ne leur ai trouvé d'autre défaut que d'être au milieu d'une rue superbe qu'elles déparent tout à fait.Thomas Balch (1821-1877)
En effet, le ministre se réservait contre tous les principes de la constitution, avec un superbe silence, le droit de juger en secret d'une manière absolue et définitive.François-Xavier Garneau (1809-1866)
La peur d'être arrêté à mon tour, me détermina à fuir sur-le-champ l'hôtel superbe que nous habitions.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Ce sont là des vérités qui ont besoin d'être souvent répétées ; car l'autorité, dans son dédain superbe, les traite comme des paradoxes, en les appelant des lieux communs.Benjamin Constant (1767-1830)
Coutelle, à qui on transmet la proposition, la refuse, et, quelques minutes après, s'enlève, superbe, au-dessus de l'ennemi.Félix Nadar (1820-1910)
Sa haute taille, son beau visage, sa superbe tournure lui conservaient encore toutes les apparences de la jeunesse.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Je tombai sous mon adversaire, je refusai de me rendre et payai cher ma superbe.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Il avait la taille haute, mince et noble, d'une jeunesse superbe pour ses soixante ans.Émile Zola (1840-1902)
Je ne souffris pas du mal de mer, et, le temps étant superbe, je m'occupais toute la journée.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Il est très digne des deux premiers, et, réunis en volume, ils vont faire un superbe livre.Joséphin Péladan (1859-1918)
Mes parens avaient dit cent fois devant moi que j'étais une superbe petite fille, et la vanité ne m'était pas venue pour cela.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPERBE » s. f.

Vanité qui rend orgueilleux. Le Christianisme est ennemi de l'esprit de superbe. C'est la superbe qui a damné les mauvais Anges. Dieu a eslevé les humbles, & a detrosné les superbes.

Définition de « SUPERBE » adj. m. & f.

Vain, orgueilleux, qui a de la presomption, une trop bonne opinion de luy-même. La victoire rend un barbare superbe. Le paon est superbe, quand il se mire dans sa queuë ; & humble, quand il regarde ses pieds. On dit poëtiquement un mont superbe, qui s'esleve au dessus des autres. Ce mot vient de superbus, & celuy-cy de super. Nicod.
 
SUPERBE, se dit aussi de ce qui marque la magnificence, la somptuosité. Les Cirques, les Arcs de Triomphe de Rome étoient des bastiments superbes. Cet Ambassadeur a fait une entrée superbe, avec un train superbe, des habits superbes & magnifiques.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots venus de noms de personnes Top 10 des mots venus de noms de personnes

L’étymologie est un véritable jeu de piste qui réserve bien des surprises. Ainsi, certains mots du vocabulaire français ont pour origine le nom d'une personne ayant bel et bien existé ! Beaucoup d'inventeurs et de chercheurs ont donné leur nom à leur création ou à leur découverte, mais il arrive aussi que le lien entre la personne et la chose soit plus étonnant. Qu'ils doivent leur existence à des grands noms de l'histoire ou à des personnages tombés aux oubliettes, voici dix mots parmi ceux qui ont notre préférence.

Édouard Trouillez 20/02/2020