Email catcher

superbe

définitions

superbe ​​​ nom féminin

littéraire Assurance orgueilleuse, qui se manifeste par l'air, le maintien.

superbe ​​​ adjectif

vieux ou littéraire Orgueilleux ; plein de magnificence, de majesté.
Très beau, d'une beauté éclatante. ➙ magnifique, splendide. Un temps superbe. Elle a une superbe situation. ➙ excellent.

synonymes

superbe adjectif

très beau, de toute beauté, magnifique, merveilleux, somptueux, splendide, [personne] canon (familier)

admirable, excellent, fantastique, remarquable

[vieux ou littéraire] imposant, somptueux

[vieux ou littéraire] dédaigneux, fier, orgueilleux

superbe nom féminin

orgueil, arrogance, dédain, hauteur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans cet accommodement, qui est, entre nous, tout sauf raisonnable, il ne reste à l'homme que des devoirs et qu'à en rabattre de sa superbe.Humanisme, 2012, Marc Riglet (Cairn.info)
Elles sont les victimes superbes de leur nom.Jules Lemaître (1853-1914)
Le bâtiment dispose aussi d'annexes et notamment un superbe lavoir qui n'était plus utilisé depuis de nombreuses années.Ouest-France, 26/06/2021
Clarté, précision, organisation et netteté de l'impression, telles sont les qualités majeures de cette superbe introd.Nouvelle revue théologique, 2016 (Cairn.info)
Elle héritera de la superbe collection de peintures disparue aujourd'hui !Revue française d'histoire économique, 2017, Dominique Bourel (Cairn.info)
Elle est jeune, volontaire, décidée, possède une superbe plastique et un rayon de lumière arrive avec précision sur son visage.Les cahiers de médiologie, 2003, Frédéric Bonté, Monique Sicard (Cairn.info)
Exactement : à la naissance c'est un peu comme si nous étions un superbe ordinateur mais sans logiciel.Capital, 03/12/2021, « Futur du travail : qu'est-ce qui différencie un humain d'une… »
Je tombai sous mon adversaire, je refusai de me rendre et payai cher ma superbe.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Les tissus coupés passent à l'atelier couture, immense pièce à laquelle de hautes fenêtres offrent une superbe lumière naturelle.Ouest-France, Florence PITARD, 13/12/2020
Elle évolue dans une direction que nous pouvons parfois prévoir mais dont la signification échappe, avec une superbe indifférence, à l'homme.Humanisme, 2013, Guy Arcizet (Cairn.info)
Valeur refuge par excellence, l'or n'est toujours pas près de perdre de sa superbe !Ça m'intéresse, 12/01/2020, « Or : la brillante épopée du métal jaune »
Ensuite, on s'est régalés d'une superbe crème renversée au caramel.Ouest-France, 24/12/2019
C'est superbe : mais combien peu de gens comprendraient ainsi l'égoïsme du dévouement !Louis Ulbach (1822-1889)
C'est vrai qu'ils sont superbes avec leurs plumes vertes, bleues, jaunes ou orangées.Ouest-France, Claude LEMERCIER, 14/01/2018
Longtemps l'une des entreprises les plus puissantes au monde, la major texane a perdu de sa superbe, après une série d'investissements douteux.Capital, 11/02/2021, « Exxon : la chute du plus arrogant des pétroliers »
Sans doute le superbe oiseau va les visiter.Hans Christian Andersen (1805-1875)
Par la suite, il cuira le jus naturel, après un ajout de sucre, pour obtenir une superbe gelée.Ouest-France, 07/09/2019
Un superbe bâtiment destiné à abriter une banque ou une compagnie d'assurances ?Europarl
Elle attire par sa superbe, qui n'attend rien de ses effets de séduction, lesquels paraissent d'emblée acquis, certains, voire dangereux.Le philosophoire, 2012, Christophe Giolito (Cairn.info)
Aujourd'hui : la rosalie, rosalia alpina, bleue et noire, rare, aux antennes superbes.Ouest-France, 08/08/2015
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPERBE » s. f.

Vanité qui rend orgueilleux. Le Christianisme est ennemi de l'esprit de superbe. C'est la superbe qui a damné les mauvais Anges. Dieu a eslevé les humbles, & a detrosné les superbes.

Définition de « SUPERBE » adj. m. & f.

Vain, orgueilleux, qui a de la presomption, une trop bonne opinion de luy-même. La victoire rend un barbare superbe. Le paon est superbe, quand il se mire dans sa queuë ; & humble, quand il regarde ses pieds. On dit poëtiquement un mont superbe, qui s'esleve au dessus des autres. Ce mot vient de superbus, & celuy-cy de super. Nicod.
 
SUPERBE, se dit aussi de ce qui marque la magnificence, la somptuosité. Les Cirques, les Arcs de Triomphe de Rome étoient des bastiments superbes. Cet Ambassadeur a fait une entrée superbe, avec un train superbe, des habits superbes & magnifiques.
Le français des régions C'est en lavant qu'on devient lavande C'est en lavant qu'on devient lavande

L’origine du mot lavande interpelle. Sa forme rappelle en effet l’italien lavanda, qui signifie « lavage, toilette ».

22/04/2022