supposer

 

définitions

supposer ​​​ verbe transitif

Poser à titre d'hypothèse. Supposons le problème résolu. La température étant supposée constante. —  (avec que et le subjonctif) Supposez que ce soit vrai. ➙ imaginer. En supposant que, à supposer que ce soit possible.
Croire, considérer comme probable ou plausible. ➙ présumer. Je le suppose, mais je n'en suis pas sûr. —  On vous supposait averti. —  Je suppose que vous étiez là.
(choses) Comporter comme condition nécessaire. ➙ impliquer.
Droit Donner pour authentique, en trompant. Supposer un testament, une signature.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je suppose

tu supposes

il suppose / elle suppose

nous supposons

vous supposez

ils supposent / elles supposent

imparfait

je supposais

tu supposais

il supposait / elle supposait

nous supposions

vous supposiez

ils supposaient / elles supposaient

passé simple

je supposai

tu supposas

il supposa / elle supposa

nous supposâmes

vous supposâtes

ils supposèrent / elles supposèrent

futur simple

je supposerai

tu supposeras

il supposera / elle supposera

nous supposerons

vous supposerez

ils supposeront / elles supposeront

 

synonymes

supposer verbe transitif

croire, penser, présumer, imaginer, conjecturer (littéraire)

postuler, admettre, poser, prendre comme prémisse

impliquer, avoir comme corollaire, induire, nécessiter, réclamer

[quelque chose à quelqu’un] attribuer, prêter

laisser supposer

dénoter, indiquer, révéler

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On peut dès lors supposer que l'un de ces pays, peut-être même les deux, usera de cette possibilité.Europarl
Elle n'avait pas d'aventures, par dédain ; mais on ne l'eût point fâchée de lui en supposer, pourvu qu'elles fussent étranges et proportionnées à une personne faite comme elle.Victor Hugo (1802-1885)
Il est si naturel de supposer que les gens qui dépensent leur vie à tout mettre en dehors n'aient rien au dedans !Honoré de Balzac (1799-1850)
Sans lui, la vie s'arrêterait : mais il est absurde de supposer son absence puisque, dans ce cas, c'est la pensée même qui disparaît.Remy de Gourmont (1858-1915)
Cela peut supposer le début d'une vraie politique sociale communautaire qui soit le contrepoint de la monnaie et des marchés uniques.Europarl
On doit les supposer dans tous ces êtres, mais à des degrés différents, et seulement dans la proportion indispensable à la destination de chacun d'eux.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Nous constatons toutefois, naturellement, une hausse des chiffres du chômage, et nous devons supposer qu'ils continueront d'augmenter encore l'année prochaine.Europarl
Dans un tel environnement, il est important de définir clairement les priorités, car il est irréaliste de supposer qu'il sera répondu sur-le-champ à toutes les nouvelles demandes de financement.Europarl
Nous pouvons supposer deux systèmes : celui de la formule de vente, c'est-à-dire en libre-service, en self-service, ou traditionnel, ou bien celui des mètres carrés.Europarl
Et quelque petite qu'on puisse la supposer, n'étoit-elle pas assez grande pour lui et les quatre clercs qui l'accompagnoient ?Jacques Bins de Saint-Victor (1772-1858)
Il est à supposer qu'il portait l'un à son bec, et chacun des deux autres à chacune de ses deux serres.Saintine (1798-1865)
Vos manières qui, je dois le dire, ne me semblent pas conciliantes, me portent à le supposer.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Il est à supposer que la veuve ne tarda pas à lire dans le cœur de son ami.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Si elles étaient moins larges, moins massives, ou si l'uniformité solennelle en était dénaturée, pourrions-nous supposer qu'elles furent le théâtre de ses méditations, patriotiques ?Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Les seigneurs sont donc les seuls auxquels on pourrait supposer qu'elles ont profité ; mais on reconnaîtra à la fin qu'il n'en a pas été ainsi.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il était légitime de supposer qu'en perfectionnant et en multipliant les moyens d'information on augmenterait la lumière.Charles Wagner (1852-1918)
Le courage, si grand qu'on pût le supposer, n'aurait point suffi ; il fallait les illusions et l'espérance.Paul Féval (1816-1887)
Nous pouvons supposer à juste titre que l'argent ainsi dépensé sera plus efficace que le fait d'imposer des normes encore plus strictes sur les voitures.Europarl
Il me paraît donc aller de soi que le secrétariat envisagé doit être indépendant des instances qu'il devra surveiller, comme le laisse supposer la constitution d'un budget propre.Europarl
Puis-je supposer que cette pratique est sur le point de disparaître et que nous pouvons avoir un étiquetage clair et précis afin de savoir exactement d'où provient chaque produit ?Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SUPPOSER » v. act.

Tenir une chose pour vraye, ou la feindre telle, pour en tirer des consequences. Copernic suppose le Soleil au centre du monde, & la terre mobile ; & avec cela il explique clairement tous les phenomenes celestes. Quand on suppose une chose absurde, il en naist plusieurs absurditez. On dit aussi, Il suppose que je luy dois, pour dire, Il fait son compte là-dessus, mais il se trompe.
 
SUPPOSER, signifie aussi, Mettre une chose à la place d'une autre par fraude & tromperie. Il y a des femmes qui supposent des enfans à leurs maris, quoy qu'elles ne soient point accouchées. J'avois fait prix avec ce Marchand d'une telle estoffe, dés que j'ay tourné les yeux, il m'en a supposé une autre. On a supposé une piece fausse dans ce procés, & on a retiré la bonne. On dit aussi, On luy a envoyé une personne supposée, On a fait cet acte sous un nom supposé, pour dire, qu'il y a eu de la tromperie en la personne, ou en quelque acte qui a esté passé.
 
SUPPOSER, signifie aussi, Faire une fausse allegation, ou accusation. On interrompt tous les jours les Advocats, quand ils supposent, quand ils disent des choses qui ne sont pas veritables. Cet homme a supposé un faux crime à son ennemi pour le perdre.
 
SUPPOSÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
On dit aussi absolument & adverbialement, Supposé que, ou, Cela supposé, pour dire, Posé le cas, Si cela est ainsi, quand on parle conditionnellement.
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020