penser

 

définitions

penser ​​​ verbe

verbe intransitif
Appliquer son esprit à concevoir, à juger qqch. ➙ juger, raisonner, réfléchir. La faculté de penser. —  locution Une chose qui laisse, qui donne à penser, qui fait réfléchir. ➙ méditer. —  La façon de penser de qqn, son opinion. Je vais te dire ma façon de penser.
Exercer son activité cérébrale, avoir des pensées. Les animaux pensent-ils ?
verbe transitif indirect Penser à. ➙ songer à.
Appliquer sa réflexion, son attention à. ➙ réfléchir. Penser à ce que l'on fait. À quoi pensez-vous ? N'y pensons plus : oublions cela. Sans y penser : machinalement.
Évoquer par la mémoire ou l'imagination. Je pense souvent à vous. —  Faire penser à. ➙ évoquer, suggérer. Elle me fait penser à qqn.
S'intéresser à. ➙ s'occuper de. Penser aux autres ; à l'avenir. Ne penser qu'à soi, qu'à s'amuser.
Avoir en mémoire. J'essaierai d'y penser. ➙ se souvenir.
Avoir présent à l'esprit. —  Sans penser à mal : innocemment. Ne penser à rien : avoir l'esprit complètement libre.
Considérer en vue d'une action ou de l'avenir. Il a pensé à tout. ➙ prévoir. Je n'avais pas pensé à cela (➙ faire attention, prendre garde). C'est simple, mais il fallait y penser.
verbe transitif
Avoir pour opinion, pour conviction. ➙ estimer. Voilà ce que je pense. ➙ croire. —  Penser du bien, du mal de qqn, de qqch. Qu'en pensez-vous ? —  locution Il ne dit rien mais il n'en pense pas moins : il tait son opinion ou ce qu'il sait.
(sens affaibli) Avoir l'idée de. ➙ croire, imaginer, présumer, supposer. Elle n'est pas si naïve qu'on le pense. —  exclamatif, sans complément Tu penses ! (→ familier tu parles !). Penses-tu !, pensez-vous ! : mais non, pas du tout. —  Penser que : croire, avoir l'idée, la conviction que. Vous pensez bien que je n'aurais jamais accepté ! Je pense que c'est possible. —  Je ne pense pas que (+ subjonctif). —  Il ne pensait pas le rencontrer ici. ➙ espérer, imaginer. —  Il pensa se trouver mal.
Avoir dans l'esprit (comme idée, image, sentiment, volonté, etc.). Elle ne dit pas ce qu'elle pense. —  euphémisme Un coup de pied où je pense, au derrière. —  Penser que : imaginer. Pensez qu'elle n'a que seize ans !
(+ infinitif) Avoir l'intention, avoir en vue de. ➙ compter, projeter. Que pensez-vous faire à présent ?
littéraire Considérer clairement, organiser par la pensée. ➙ concevoir. Penser une œuvre. —  au participe passé Un dispositif (bien) pensé, intelligemment conçu, pratique.

penser ​​​ nom masculin

vieux ou littéraire Pensée.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je pense

tu penses

il pense / elle pense

nous pensons

vous pensez

ils pensent / elles pensent

imparfait

je pensais

tu pensais

il pensait / elle pensait

nous pensions

vous pensiez

ils pensaient / elles pensaient

passé simple

je pensai

tu pensas

il pensa / elle pensa

nous pensâmes

vous pensâtes

ils pensèrent / elles pensèrent

futur simple

je penserai

tu penseras

il pensera / elle pensera

nous penserons

vous penserez

ils penseront / elles penseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ce genre de domaines, nous devons nous garder, même si c'est avec les meilleurs intentions qui soient, de penser organiquement, de tomber dans le corporatisme.Europarl
Les assesseurs de la présidence peuvent penser ce qu'ils veulent, mais la responsabilité politique incombe à celui qui préside.Europarl
On pourrait penser que les dirigeants de la classe politique polonaise ne s'intéressent pas aux affaires européennes.Europarl
D’aucuns semblent penser que nous essayons en quelque sorte de créer un prototype européen, mais je ne suis pas d’accord.Europarl
Je ne suis pas prêt à me mettre à penser à court terme et à pratiquer la politique de l’autruche.Europarl
Nous devrons aider ces pays à adapter leurs économies et à lutter contre le changement climatique, mais nous devrons aussi penser une politique de développement radicalement différente.Europarl
C'était et c'est encore une grave erreur de penser que des taux d'imposition et des charges fiscales élevées garantissent dans un même temps des rentrées fiscales tout aussi élevées.Europarl
Il suffit de penser au réseau toujours plus dense d'agences européennes, avec leurs budgets toujours plus élevés et le risque de redondances dans leurs compétences et leur travail.Europarl
Cependant, je n'ai reçu aucune information me permettant de penser que la sécurité des bus de transport scolaire pose particulièrement problème.Europarl
À ce sujet, je persiste à penser qu'il n'est pas souhaitable de donner aux travailleurs la possibilité d'avoir voix au chapitre sur des problèmes purement techniques.Europarl
C’est pourquoi nous avons de bonnes raisons de penser que l’impact global sur le tourisme sera modéré.Europarl
Nous ne pouvons pas tout simplement feindre de ne pas voir les problèmes dans un domaine et penser pouvoir avancer rapidement dans tous les autres.Europarl
Chacun s'accorde cependant à penser qu'une coopération à l'échelle européenne dans ce domaine apporte une indiscutable valeur ajoutée.Europarl
Nous devons donc penser plus loin et planifier et favoriser dès maintenant des systèmes de transports orientés vers l'avenir.Europarl
Étant donné les plus de deux millions de diplômés chaque année, nous avons toutes les raisons de penser que ce pourcentage va augmenter.Europarl
Cela laisse à penser que nous sommes en train de nous occuper d'une question très difficile politiquement parlant.Europarl
Je ne peux cependant pas m'empêcher de penser qu'il y manque un peu d'entrain et de dynamisme.Europarl
Il ne reste maintenant qu'à penser à dédommager les sinistrés jusqu'à ce que l'activité économique puisse être reconstruite.Europarl
On peut aussi penser que des projets communs devraient voir le jour entre les structures sociales et éducatives, avec les écoles, avec les formations continues, les cursus universitaires communs.Europarl
L'introduction d'un système de contrôle par satellite des navires européens nous fait irrésistiblement penser au contrôle par satellite des terres agricoles gelées ou du nombre de vaches par hectare.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PENSER » v. act.

Faire une action de l'esprit, de l'imagination, de la memoire. Descartes prouve que la premiere & la plus certaine des veritez c'est, Je pense, de laquelle on tire, Donc je suis. La devise de l'Ordre de la Jartiere est, Honni soit qui mal y pense. Il a blessé cet homme par mesgarde & sans y penser. Il y a des gens à qui le bien vient sans qu'ils y pensent. Ce mot vient du Latin pensare. Menage.
 
PENSER, signifie aussi, Faire une reflexion, former un jugement, une opinion. Il faut penser sans cesse à son salut. Je vous laisse à penser, pensez y bien, vous avez tout le temps d'y penser. Il est condamné par les Medecins, il faut qu'il pense à ses affaires. Plus j'y pense, plus je medite là-dessus, plus j'y trouve de difficulté. C'est un homme distrait qui pense ailleurs. Ce dessein a esté bien pensé, mais mal executé.
 
PENSER, signifie quelquefois, Deliberer. Cela est tout pensé. Voilà un bon advis, j'y penseray. On a pensé & repensé à tous les inconvenients. Nous avons bien autre chose à penser, à examiner.
 
PENSER, signifie encore, Attacher sa pensée & ses soins à quelque chose pour tascher de l'obtenir. Il ne pense plus à cette terre qu'il avoit dessein d'acheter. Ce jeune homme pense à cette fille, il la veut demander en mariage. Un Moine Profez ne doit plus penser au monde, auquel il a renoncé.
 
PENSER, signifie aussi, Estimer, juger. Que pensez-vous de cet ouvrage, de ce procés, qu'en jugez-vous ? Chacun en pensera ce qu'il luy plaira. Il ne faut pas mal penser de son prochain. Je ne sçay que penser, que juger de cet accident.
 
PENSER, signifie aussi, Croire. Cet homme pense qu'il est habile, on le mesprise plus qu'il ne pense. Cela est ainsi comme je pense, comme je croy. Hé que pensez-vous faire ? On ne penseroit jamais qu'il eût tant d'audace.
 
PENSER, signifie aussi, Estre prest de faire quelque chose. Il a bien pensé mourir. Il a pensé tomber dans ce precipice. Il a pensé dire une sottise.
 
PENSER. s. m. Pensée. Il faut chasser le triste penser, le triste souvenir de cette perte. Les amans aiment à entretenir de doux pensers, d'agreables resveries.
 
On disoit autrefois pens en la même signification, d'où nous est demeuré le guet à pens, ou appens, pour dire, un assassinat fait de dessein premedité. On le dit encore des choses premeditées. C'est un guet à pens.
 
On dit proverbialement, Il est comme le perroquet de Mr. de Vendosme, s'il ne dit mot, il n'en pense pas moins.
 
Penser une playe, un cheval. Voyez Pancer.
Le mot du jour Reprise Reprise

En français, le préfixe re-, ré-, r- est issu du latin re-, red- qui marque un retour à un état antérieur, une répétition ou un mouvement en sens contraire qui déconstruit tout ce qui a été établi.

Aurore Vincenti 11/05/2020