survenance

 

définitions

survenance ​​​ nom féminin

rare ou Droit Fait de survenir. Survenance d'un sinistre.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nos directives et les différents niveaux et limites actuellement fixés ne prennent pas en considération la survenance d'un phénomène spécifique.Europarl
Ne pouvions-nous vraiment pas adopter un comportement différent afin d'éviter la survenance d'une telle situation ?Europarl
S'il faut se féliciter que notre système d'alerte ait convenablement fonctionné, la survenance de ce type d'incident est absolument inacceptable.Europarl
Le renouvellement du titre de séjour ne pourra faire l'objet d'un refus en cas de survenance de maladies après la délivrance de ce titre.Europarl
La survenance des gangrènes locales était aussi des plus graves, sans cependant interdire tout espoir.Charles Anglada (1806-?)
La stabilité des installations de gestion de déchets doit également être garantie pour prévenir la survenance ou réduire l’impact d’accidents.Europarl
L'insuffisance de contrôle des marchés financiers favorise la spéculation et la survenance de situations dangereuses, d'abord sur le marché du crédit immobilier, puis sur le marché des produits alimentaires.Europarl
Il y avait en effet de quoi l'alarmer dans ce projet, attendu que le testament et la donation couraient risque d'être anéantis par la survenance d'enfans légitimes.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
D'abord, parce qu'on sait aujourd'hui que la survenance de tels phénomènes climatiques n'est jamais totalement imprévisible.Europarl
Afficher toutRéduire
Le dessous des mots Un homme sur deux est une femme Un homme sur deux est une femme

Au-delà de la formule destinée à faire sourire, force est de constater que la moitié des hommes sont des femmes. Cet énoncé est correct grammaticalement et fait pleinement sens, ce paradoxe apparent étant rendu possible par la polysémie du mot homme, qui désigne à la fois un individu de sexe masculin et un mammifère du genre Homo, membre de l’humanité. Des bricolages de fortune ont tenté de contourner cette regrettable polysémie. Des solutions empiriques, telles que la typographie, prétendent distinguer l’homme de l’Homme (de la même manière, et pour les mêmes raisons, que l’histoire du Petit Chaperon rouge et l’Histoire et ses sources). Disons-le tout net, ça ne fonctionne pas.

Marie-Hélène Drivaud 28/05/2020