Email catcher

tarir

définitions

se tarir ​​​ verbe pronominal

La source s'est tarie. au figuré Sa veine poétique s'est tarie. ➙ s'épuiser.

tarir ​​​ verbe

verbe intransitif
Cesser de couler ; s'épuiser. La source a tari, vient de tarir (➙ tari). Ses larmes ne tarissent plus.
La conversation tarit, s'arrête parce qu'on n'a plus rien à se dire. (personnes) Ne pas tarir : ne pas cesser de parler. Il ne tarit pas sur ce sujet (➙ intarissable).
verbe transitif Faire cesser de couler ; mettre à sec. ➙ assécher. La sécheresse a tari les ruisseaux.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je taris

tu taris

il tarit / elle tarit

nous tarissons

vous tarissez

ils tarissent / elles tarissent

imparfait

je tarissais

tu tarissais

il tarissait / elle tarissait

nous tarissions

vous tarissiez

ils tarissaient / elles tarissaient

passé simple

je taris

tu taris

il tarit / elle tarit

nous tarîmes

vous tarîtes

ils tarirent / elles tarirent

futur simple

je tarirai

tu tariras

il tarira / elle tarira

nous tarirons

vous tarirez

ils tariront / elles tariront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Enfin, l'observation du passé récent nous permet de constater une augmentation du désir de connaissance qui ne semble pas près de se tarir.Annales des Mines - Réalités industrielles, 2016, Gilles Dowek (Cairn.info)
Comment faire payer aux marchés leurs errements sans tarir le financement des dettes souveraines : question du défaut organisé.politique étrangère, 2012, Élie Cohen (Cairn.info)
En amour, l'œil suffit pour aspirer et tarir toutes les sources de la vie (excepté les larmes).George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La demande d’exportation de bétail vivant ne se tarira jamais.Europarl
Certes, la liberté de circulation devrait tarir la source de ces difficultés.Revue critique de droit international privé, 2019, Dominique Foussard (Cairn.info)
Conséquence : ces sources peuvent durer des centaines d'années, mais elles finissent par se tarir un jour.Ça m'intéresse, 28/04/2017, « Comment une source jaillit-elle en altitude ? »
D'autre part, le pouvoir ne peut se permettre de tarir une source de revenus qui tient une place si importante dans l'économie nationale.Politique africaine, 2004, Philippe Bordes, Alain Labrousse (Cairn.info)
Ils sont susceptibles d'accélérer les départs ou à l'inverse de tarir le flux en provenance d'un ou de plusieurs pays.Annales de géographie, 2005, Romain Liagre, Frédéric Dumont (Cairn.info)
Cela dit, l'attractivité de la métropole, et plus largement de la province, n'est pas près de se tarir.Ouest-France, Marylise COURAUD, 02/12/2020
J'ai été aimé, trop aimé : l'ange qui m'environna de sa tendresse mystérieuse ferma pour jamais, sans les tarir, les sources de mon existence ( ?).Jules Lemaître (1853-1914)
La généralisation d'une téléprocédure officielle, gratuite et efficace, aurait pu tarir le fonds de commerce de ces services payants.Capital, 25/10/2018, « Cartegriseminute.fr, cartegrise.com... : faut-il leur faire confiance pour éviter les… »
Par contre, sans protection sérieuse, le développement technique peut mettre en cause les droits d'auteur et par conséquent, tarir la création.Europarl
Si leur source d'alimentation venait à se tarir, ces animaux auraient tendance à disparaître.Ouest-France, 16/12/2019
Toutefois la demande risque aussi de s'y tarir dans les années à venir.Ouest-France, 18/03/2018
En d'autres termes, les marges bénéficiaires, rendues moindres, auraient pour effet de tarir le flot du faux.Sécurité globale, 2008, Mickaël R. Roudaut (Cairn.info)
Elle rougit, et baissa des yeux qui se remplissaient de larmes ; mais la suite vint les tarir.Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Je pense que nous ne pouvons pas tarir d'éloges sur ce processus de développement.Europarl
Je ne tarirai pas d'éloges sur le rapporteur pour le travail accompli.Europarl
Qu'il jette son couteau dans une rivière, et la rivière tarira.Élie Reclus (1827-1904)
Certes, mais l'on peut quand même perturber et tarir leurs sources de recrutement.Politique américaine, 2005, Joseph Nye (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TARIR » v. act. & n.

Espuiser la source d'un ruisseau, d'une fonteine. Les Grecs disent que l'armée de Xerxés étoit si nombreuse, qu'elle tarissoit les fleuves où elle campoit. Cette source est tarie depuis quelque temps, l'eau a pris son cours ailleurs. L'esté a été si sec, que les puits ont été taris : il faut les tarir pour les curer. Ce mot vient, selon Nicod, de arere, & tari de aridus.
 
TARIR, se dit figurément en choses morales. Ce Prince a tari la source de nos maux, de nos pleurs. Un esprit fecond, qui ne se peut tarir ou espuiser.
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022