Email catcher

épuiser s'épuiser

Définition

Définition de épuiser ​​​ verbe transitif

Utiliser (qqch.) jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien. ➙ consommer, dépenser, user. Épuiser toutes les réserves. Épuiser un stock (en le vendant). ➙ écouler ; épuisé (1).
au figuré User jusqu'au bout. ➙ lasser. Ce travail a épuisé toute son énergie. Épuiser un sujet, le traiter à fond.
Réduire (qqn, ses forces, sa santé) à un affaiblissement complet. ➙ affaiblir, exténuer, fatiguer, user ; familier vider. Cette maladie l'épuise. Excéder, lasser. Son bavardage m'épuise.

Définition de s'épuiser ​​​ verbe pronominal

Perdre ses forces. S'épuiser à faire qqch. ➙ s'éreinter. Elle s'épuise au travail ; à travailler. ➙ se tuer. par exagération Je m'épuise à vous le répéter. ➙ s'évertuer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe épuiser

actif

indicatif
présent

j'épuise

tu épuises

il épuise / elle épuise

nous épuisons

vous épuisez

ils épuisent / elles épuisent

imparfait

j'épuisais

tu épuisais

il épuisait / elle épuisait

nous épuisions

vous épuisiez

ils épuisaient / elles épuisaient

passé simple

j'épuisai

tu épuisas

il épuisa / elle épuisa

nous épuisâmes

vous épuisâtes

ils épuisèrent / elles épuisèrent

futur simple

j'épuiserai

tu épuiseras

il épuisera / elle épuisera

nous épuiserons

vous épuiserez

ils épuiseront / elles épuiseront

Synonymes

Synonymes de épuiser verbe transitif

fatiguer, anéantir, briser, démolir, éreinter, exténuer, harasser, user, claquer (familier), crever (familier), essorer (familier), lessiver (familier), liquéfier (familier), mettre à plat (familier), pomper (familier), tuer (familier), vanner (familier), vider (familier), rompre (littéraire)

[familier] excéder, fatiguer, lasser, mettre à bout

Synonymes de s'épuiser verbe pronominal

s'user, disparaître

s'écouler, s'enlever, se vendre

s'échiner, s'éreinter, se fatiguer, s'user, se tuer (familier)

Exemples

Phrases avec le mot épuiser

Mais ce projet de jardin extraordinaire, l'œuvre de sa vie, finit par l'épuiser.Ça m'intéresse, 31/07/2021, « Comment faire pousser un jardin tropical ? »
Du point de vue de l'institution, ils remplissent la même fonction, une fonction politique consistant à épuiser le corps pour mieux le gouverner.Nouvelles questions féministes, 2005, Elsa Dorlin, Grégoire Chamayou (Cairn.info)
A ce rythme, elle a fini par s'épuiser totalement et s'est retrouvée au bord du burn-out.Capital, 31/05/2021, « La charge mentale, l'ennemie silencieuse du bien-être au travail »
Le confinement risque d'être long et la réserve de livres, de s'épuiser.Ouest-France, 29/03/2020
De surcroît, en l'absence de régulations, ces ressources sont susceptibles de s'épuiser.Actuel Marx, 2019, Cédric Durand, Razmig Keucheyan (Cairn.info)
Faute d'accord alors, les agriculteurs n'auront plus que le droit d'épuiser leurs stocks à partir du 15 décembre.Ça m'intéresse, 09/11/2017, « Glyphosate : pas d'accord européen »
N'allons pas croire que quinze milles étaient une course longue au point de m'épuiser.Charles Des Écores (1852-1905)
Par exemple, un individu perfectionniste enchaînera les journées à rallonge au travail et s'épuisera tout en se remettant en question.Ça m'intéresse, 20/05/2020, « Peut-on changer de personnalité ? »
La situation s'est sensiblement détériorée depuis 2000, et les réserves pourraient bien s'épuiser.Europarl
Un conflit capable d'épuiser l'optimisme des meilleurs d'entre nous requiert une fois encore de puiser plus profondément dans nos ressources de patience et d'engagement.Europarl
S'il ne veut pas s'épuiser à la tâche, il choisira une enseigne ou une boutique et s'y tiendra pour acheter son matelas.Ça m'intéresse, 08/10/2021, « Choisir son matelas, un casse-tête à en perdre le sommeil »
Quand elle vient à manquer, ils doivent voler sur de grandes distances pour se désaltérer et faire leur toilette, au risque de s'épuiser et de mettre leur vie en danger.Géo, 16/06/2021, « Ce petit geste tout simple pour aider les oiseaux pendant… »
Cette région avait une faculté à épuiser de manière accélérée les voyageurs.Entreprises et histoire, 2012, Benoît Musset (Cairn.info)
Ne crains pas d'épuiser mon amour s'il t'est cher !Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Cela s'épuisera pour en venir à autre chose.Pons de l'Hérault (1772-1853)
Du côté des instigateurs de la participation, l'enjeu serait également, sous couvert d'offre publique de débat, d'épuiser la charge conflictuelle des différends.Participations, 2013, Guillaume Gourgues, Sandrine Rui, Sezin Topçu (Cairn.info)
Elles vont s'épuiser très vite donc il faudra les mettre dans le régime universel à un moment ou à un autre.Capital, 27/09/2019, « Réforme des retraites : pourquoi il n'y a pas d'urgence… »
Si vous frôlez le burn-out à chaque pic d'activité, vous allez vous épuiser et vos performances vont s'en ressentir.Capital, 22/10/2012, « Périodes de rush : gardez l’adrénaline, pas le stress »
D'une très grande richesse, il n'épuisera pas toutes les curiosités mais devrait plutôt en créer de nouvelles.Reflets et perspectives de la vie économique, 2002 (Cairn.info)
Mais, plus généralement, il faut le faire évoluer pour ne pas épuiser l'effet.Ouest-France, Gilles Kerdreux, 10/05/2017
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPUISER v. act.

Oster toute l'eau d'un endroit, tarir une source. On espuise les puits, on en vuide l'eau pour les curer. On a du mal à espuiser les sources vives.
 
On dit, Espuiser ses reins, espuiser sa bourse, espuiser ses forces, pour dire, les vuider, les user, les consumer.
 
ESPUISER, se dit figurément en choses morales. Une longue estude espuise les esprits. Quand on fait un Dictionaire, c'est une matiere qu'on ne peut espuiser, il est impossible qu'on n'oublie quelques mots. On dit aussi, qu'un esprit est espuisé, quand à force d'avoir parlé ou écrit sur une matiere, il ne peut plus rien produire de nouveau. Il n'y a point de genie si fecond, qu'il ne s'espuise à la fin.
 
ESPUISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Carpe Diem Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022