trajet

 

définitions

trajet ​​​ nom masculin

Le fait de parcourir un certain espace, pour aller d'un lieu à un autre ; le chemin ainsi parcouru. ➙ parcours. Il y a une heure de trajet. Nous avons fait le trajet à pied. —  Anatomie Le trajet d'un nerf.
 

synonymes

trajet nom masculin

voyage, chemin, course, distance, itinéraire, parcours, route, traite (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pendant le trajet, on parla des plantations d'automne et de la nécessité de préparer vivement le terrain.André Theuriet (1833-1907)
Tu ne m'as jamais causé tant de bonheur que lorsque dans le trajet du tribunal tu t'es élancée vers moi.Jean Marie Dargaud (1800-1866)
On pouvait, en activant les préparatifs et le trajet, arriver aux premiers jours de l'été.Adolphe Thiers (1797-1877)
Vous entendrez toujours somme aussi vos compagnons de voyage prêter l'oreille avec attention au nom de trekschniten et de diligences qui font le trajet en un jour.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
Cette marche, dont le trajet a fait l'objet d'un compromis il y a plusieurs années, aurait dû durer entre 10 et 14 minutes.Europarl
Il a coulé en réalité, en dépit des caissons étanches, à son premier trajet, parce qu'on n'avait pas prévu que la voie d'eau puisse s'étendre sur une telle longueur.Europarl
Je fis tout ce trajet en douze jours, et j'avais beau courir, je croyais à peine changer de place.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
La proposition qui nous a été présentée ne comporte en fait qu'une seule limitation, concernant la longueur du trajet.Europarl
La proposition qui nous est présentée ne comporte en fait qu'une seule limitation, à savoir celle qui porte sur la longueur du trajet.Europarl
Il ne lui fallut pas vingt minutes pour faire un trajet qui d'ordinaire en exige le double.Émile Gaboriau (1832-1873)
En outre, concernant le cycle continu, l’idée d’une période de repos lors d’un trajet qui peut continuer indéfiniment est tout à fait inacceptable.Europarl
Le capitaine est retourné à terre pour prévenir qu'il était forcé de partir ayant bon vent et obligé qu'il était de tenir compte de son trajet.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
En marchant d'un bon pas, j'ai mis trente minutes pour faire le trajet, en ligne droite.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Avant d'entreprendre ce dangereux trajet, ils font le signe de la croix, et s'élancent bien persuadés que, s'ils périssent, c'est qu'ils y sont prédestinés.Élisabeth Vigée-Lebrun (1755-1842)
Le trajet par eau les effraya pourtant, surtout les princesses qui depuis leur naissance n'avaient jamais été sur mer et qui n'avaient même jamais vu comment se mouvait un bateau.Astolphe de Custine (1790-1857)
À midi et demi, on embarqua ce que chacun pouvait emporter de vivres pour un trajet de deux jours.Jules Verne (1828-1905)
Au bout du compte, il ne reste, en matière de répartition des coûts, à peine plus que de quoi acheter quelques sandwiches et une bière sur l'ensemble du trajet.Europarl
La caravane marchait à petites journées ; elle se dirigeait vers la frontière, et il lui fallut plus d'un mois pour accomplir son trajet.Gustave Aimard (1818-1883)
Nous fîmes un long trajet à travers les rues, avant d'arriver devant un des grands hôpitaux de la capitale.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Je suis là bien plus près d'elle, et puis, s'il arrivait que quelque circonstance me permît d'aller la joindre, c'est un trajet de quelques heures.Alphonse Karr (1808-1890)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TRAJET » s. m.

Espace ou chemin consideré selon sa largeur, entant qu'il le faut passer ou traverser. Le trajet de Calais à Douvres n'est que de sept lieuës. Le trajet de Marseille en Afrique est fort long. Les occasions les plus dangereuses de la guerre sont le trajet du fossé d'une place, d'une riviere.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020