turbulent

 

définitions

turbulent ​​​ , turbulente ​​​ adjectif

Qui est porté à s'agiter physiquement, qui est souvent dans un état d'excitation bruyante. ➙ agité, bruyant, remuant. Enfant turbulent. —  Foule turbulente.
Physique Régime turbulent (opposé à laminaire) : écoulement irrégulier des fluides, entraînant la formation de tourbillons.
 

synonymes

turbulent, turbulente adjectif

agité, bruyant, chahuteur, dissipé, pétulant, remuant, vif, malcommode (familier, Québec)

[littéraire] troublé, tumultueux

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À partir de cette heure, il changea complètement de manière de vivre ; de timide, retiré, inactif qu'il était, il devint joueur, turbulent, tapageur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et cette simple menace suffisait pour obtenir du turbulent écolier un redoublement d'ardeur au travail.Émile Gaboriau (1832-1873)
A la lueur incertaine des bougies, il semblerait qu'un avenir se crée, turbulent et magnifique.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Hippolyte devenait de plus en plus turbulent, et, dans nos jeux, il n'était pas question d'autre chose que de faire du mouvement et du bruit.George Sand (1804-1876)
Toutefois, la réputation qu'il obtint, qu'il acquit à juste titre dans ces temps violents et agités, ne fut pas d'un caractère violent ni turbulent.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Moi, je promenais sur tout ce monde turbulent des regards où devaient se traduire mon hébétement ensemble avec mon désespoir.Ferdinand Fabre (1827-1898)
Un orage violent, un ouragan turbulent, une grêle monstrueuse (sans exagération, les grêlons étaient gros comme des billes de billard), tout cela a fondu sur nous avec furie.Dorothée de Dino (1793-1862)
On avait dans le désert un ennemi vagabond, turbulent, qu'il importait de tenir en respect : une citadelle formidable opéra cet effet.Volney (1757-1820)
Mais vous, que pouviez-vous faire pour ce turbulent chasseur, qui ne devait souffrir que d'une côte enfoncée à la chasse ou des excès d'une débauche ?Eugène Sue (1804-1857)
Non-seulement il était turbulent et tapageur, mais il était pédant ; il régentait ses professeurs et n'écoutait volontiers que les conseils des tout petits enfants.Saintine (1798-1865)
J'y suis dans le silence au milieu du bruit ; et seul je n'ai rien à faire dans un monde turbulent.Étienne Pivert de Senancour (1770-1846)
À un jeune prince un peu turbulent et léger, on ne pouvait rien confier, même pas la surveillance éloignée qu'exerçait un général inspecteur sur ses régiments.Dorothée de Dino (1793-1862)
Il était fort, turbulent, hardi pour grimper dans les arbres, mais il ne savait pas grand-chose.Guy de Maupassant (1850-1893)
Plus petit que son frère, plus maigre et turbulent, il avait exercé l'état de menuisier.Émile Zola (1840-1902)
Cet homme s'en lassa bientôt ; car, quoiqu'elle fût belle, elle avoit l'esprit si turbulent, si enragé, qu'on ne pouvoit vivre avec elle.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Il était fort, turbulent, hardi pour grimper dans les arbres, mais il ne savait pas grand'chose.Guy de Maupassant (1850-1893)
Il n'est pas étonnant qu'elle incline à se tenir à part des magnats militaires, imbus de l'esprit anarchique et turbulent du moyen âge.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Il devait, pendant quelques matinées, le guider au milieu du monde turbulent qu'il allait avoir à surveiller.Émile Zola (1840-1902)
Ses parens ne tombèrent jamais d'accord qu'en raffolant du plus turbulent diablotin de la terre.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Plus tard, ayant fait sa soumission, il se montra le plus hautain et le plus turbulent des grands officiers de la couronne.Charles-Henry-Joseph de Batz-Trenquelléon (1835-1914)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TURBULENT, ENTE » adj.

Qui est violent, qui aime à brouiller, à apporter du desordre. Ceux qui sont brouillons & turbulents ne sont point propres au gouvernement. Les esprits turbulents sont causes des guerres civiles. La colere, l'ambition, sont des passions turbulentes, qui ne laissent point un homme en repos.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la montagne Les mots croisés de la montagne

Partez à l'assaut de notre grille montagnarde ! Niveau standard.

22/02/2020