vif

 

définitions

vif ​​​ , vive ​​​ adjectif et nom masculin

vieux Vivant, vivante. Être enterré (tout) vif. Jeanne d'Arc a été brûlée vive. —  locution Être plus mort que vif, paralysé de peur, d'émotion.
Dont la vitalité se manifeste par la rapidité, la vivacité* des mouvements et des réactions. ➙ agile, alerte, éveillé. Un enfant vif et intelligent. Œil, regard vif. Mouvements, gestes vifs. ➙ rapide.
Qui est d'une ardeur excessive, qui s'emporte facilement. ➙ brusque, emporté, violent. Elle a été un peu vive dans la discussion. —  Échanger des propos très vifs.
Prompt dans ses opérations. Intelligence vive.
(choses)
Mis à nu. Angles vifs, arêtes vives.
Eau vive, eau pure qui coule. Source vive. —  Air vif, frais et pur.
Très intense. Lumière vive. Couleurs vives. Jaune vif. Il faisait un froid très vif. —  (sensations, émotions) ➙ fort. Une vive douleur. ➙ aigu. À mon vif regret. Éprouver une vive satisfaction.
nom masculin
Droit Personne vivante. Donation entre vifs.
locution Sur le vif : d'après nature. Peindre, raconter qqch. sur le vif.
Tailler, couper dans le vif, dans la chair vivante. au figuré Entrer dans le vif du sujet, du débat, toucher à l'essentiel. ➙ cœur.
À vif : avec la chair vive à nu. Plaie, moignon à vif. —  Avoir les nerfs, la sensibilité à vif, être irrité, sensible à tout.
Être atteint, touché, blessé, piqué au vif : au point le plus sensible.
Appât vivant. La pêche au vif.
 

synonymes

vif nom masculin

le vif du sujet

le cœur du sujet, le fond du sujet

sur le vif

d'après nature

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il la publiera à ses risques et périls, vu que c'est à son vif désir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Nous sentions alors un air très vif qui soufflait avec assez de force et nous indiquait que nous luttions contre le courant.Gaston Tissandier (1843-1899)
Elle me fait former un désir bien vif, c'est que vous me demandiez bientôt un agrément que je pourrai sans doute accorder.Ernest Daudet (1837-1921)
Il nommait ses anciens camarades, et dans ces noms j'en reconnaissais plusieurs que j'avais vus briller du plus vif éclat.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Je voudrais également féliciter le rapporteur pour son excellent travail et dire que ce débat a suscité en moi un vif intérêt.Europarl
Vous me demandez si je vous aimais, si j'avais au moins pour vous un vif caprice ?Eugène Sue (1804-1857)
Je traversai la place, les yeux vers les nuages éblouissants, indescriptibles, crevés par de longues déchirures d'un bleu vif.Daniel Lesueur (1854-1921)
Pourquoi n'avons-nous pas le courage de trancher dans le vif et de fixer à 400 ou 500 le nombre de membres ?Europarl
Le débat, à cette occasion, avait été particulièrement vif, notamment en ce qui concerne l'approche intégrée.Europarl
Je dis le matin, parce que l'air est si vif et a tant de force, que toute cette vilenie est consumée avant midi.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Cependant un charme plus vif qu'ils ne le croyaient les attirait l'un vers l'autre, et ils passaient presque toujours leurs journées ensemble.Théophile Gautier (1811-1872)
Je me hasardai à descendre dans la cour auprès des volailles ; après tant d'émotions et de si terribles, j'éprouvais un vif besoin de reprendre des forces.Henri de La Blanchère (1821-1880)
Le mal ne semblait céder de temps en temps que pour reprendre bientôt plus vif.Émile Souvestre (1806-1854)
Et puis, est-ce que parce que l'air est vif et doux, et parce qu'il fait bon vivre ?Pierre Loti (1850-1923)
En découvrant qu'il pouvait bien venir aussi pour sa fille, son amour-propre fut blessé au vif.Émile Gaboriau (1832-1873)
Ce sentiment devint si vif que je me levai enfin ; j'allumai une bougie et je descendis dans l'intention de prendre quelque chose pour me calmer.Camille Flammarion (1842-1925)
Tu sais ce que c'est que d'engager un cœur, et tu as l'esprit assez vif pour découvrir ce que je voulais te dissimuler.Alcide Bonneau (1836-1904)
Tout ce qui tenait à ce corps, à ses officiers, éveillait son plus vif intérêt.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Pas de domestiques autour d'eux : les siéges étaient fort rapprochés, et les deux gentlemen semblaient discuter quelque question d'un vif intérêt.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Elle m'a paru présenter un intérêt très vif en rappelant, comme elle le fait, les circonstances dans lesquelles fut écrit ce livre.Charles Darwin (1809-1882), traduction Alphonse-François Renard (1842-1903)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VIF, IVE » adj.

Qui est plein de vie. Cet homme n'écrit point à ses amis ; on ne sçait s'il est mort, ou vif. On a decreté contre ce criminel pour le prendre mort, ou vif : s'il est pris, il sera roüé tout vif, bruslé tout vif. On ne peut conserver de hareng vif. Le poisson d'eau douce ne vaut rien, s'il n'est vif. Il n'y a que les huistres à l'escaille qu'on mange vives. Le brochet ne mange que du poisson vif. Cet oiseau de proye se paist sur le vif. Il faut faire connoistre le vif aux oiseaux.
 
On appelle la chair vive, celle qui est saine & sensible, à la difference des chairs mortes, des playes, des calus, des durillons. Il a couppé ses cors jusqu'à la chair vive. Le Mareschal a piqué ce cheval jusqu'au vif, jusqu'à la chair vive.
 
VIF, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Cet Orateur a l'esprit vif & perçant, il conçoit aisément les choses. Un Poëte doit avoir l'imagination vive. Il a l'ame vive, entreprenante ; il a les passions vives, il est tendre & sensible. En apprenant cette nouvelle, il est devenu plus mort que vif. Il a ressenti de cet affront une vive douleur, il en a été piqué jusqu'au vif. Dans cette Comedie il y a beaucoup de traits fort vifs qui frappent l'esprit. Cette fille est fort vive, pour dire, a les passions violentes.
 
VIF, se dit aussi de ce qui a de l'esclat & du brillant. Les yeux ne sçauroient souffrir le vif esclat du Soleil. Cette Dame a les yeux vifs & brillans, a le teint vif & vermeil. Les couleurs de ce tableau sont encore fort vives, pour dire esclatantes. On dit aussi, qu'un portrait est tiré au vif, lors qu'il est tiré d'aprés nature, & fort ressemblant.
 
En termes de Pratique, on dit que le mort saisit le vif, son plus prochain heritier, pour dire, qu'il ne faut point faire de demande en Justice pour se mettre en possession d'une succession qui nous appartient, & qu'on en est saisi dés que le parent est mort.
 
En termes de Manege, on dit qu'un cheval est fort vif, pour dire, qu'il a de l'ardeur, de la vigueur, qu'il est sensible à l'esperon.
 
En termes de Marine, on appelle les oeuvres vives d'un vaisseau, les parties qui trempent dans l'eau ; les oeuvres mortes, celles qui sont au dessus. On appelle aussi le vif de l'eau, les grandes marées ; & les courants de sources, des eaux vives : & ainsi on dit que les truites se trouvent dans les eaux vives.
 
En termes d'Architecture, on dit qu'un attelier est vif, lors qu'il y a beaucoup d'Ouvriers, qu'on y travaille avec empressement. On appelle de la chaux vive, celle qui sort du fourneau, qui n'a point été éteinte, ni fusée. On dit bastir sur un vif fonds, ou sur la roche vive, quand on bastit sur un fondement solide & ferme, dont les terres n'ont point été remuées. On dit aussi, que du bois de charpente est couppé, équarri à vive areste, quand on en a osté tout l'aubier qui est sujet à se pourrir, ou quand on a couppé une pierre à angle droit, & qu'on en a osté tout le bousin. On appelle aussi le vif de la colomne, son tronc, ou son fust. Le vif du piedestal, ou son dé.
 
VIF, est une epithete qu'on donne encore à plusieurs autres choses inanimées.
 
Du vif-argent, est le mercure ou hydrargyre, qui est le seul metail liquide le plus pesant aprés l'or. On dit proverbialement, qu'un homme a du vif-argent dans la teste, pour dire, qu'il extravague, que son esprit s'evapore comme le vif-argent. Voyez MERCURE.
 
On appelle cheveux vifs, ceux qu'on applique dans les perruques dans le même ordre & situation qu'ils étoient sur la teste de l'homme, sur laquelle on les a expressément couppés.
 
Feu vif, est celuy qui est fort ardent ; aussi-bien que le froid vif, celuy qui est fort cuisant. Dartre vive, celle qui est enflammée, & qui revient toûjours.
 
On dit aussi, De vive force, pour dire, Vigoureusement & malgré tous les obstacles.
 
On appelle une forest vive, celle qui est fort peuplée de grands arbres & fort touffus.
 
Garenne vive, c'est celle qui est fort peuplée de lapins & de gibier.
 
On appelle une haye vive, celle qui est faite d'arbres vivans, & qui ont pris racine ; à la difference des hayes mortes, qui sont faites de fagots, ou de clayes & d'échaliers.
Les mots de l’époque Féminicide Féminicide

Féminicide a été élu mot de l’année 2019 par les internautes, fidèles des Éditions Le Robert. Le mot n’était entré dans Le Petit Robert que quelques années auparavant, en 2015, et il témoigne d’une urgence de nommer des crimes jusque-là maintenus dans l’ombre. 

 

Aurore Vincenti 05/03/2020