remuant

définitions

remuant ​​​ , remuante ​​​ adjectif

Qui remue beaucoup. Un enfant remuant. ➙ turbulent. —  Qui a des activités multiples et un peu brouillonnes.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Chiens et moutons s'arrêtèrent sur la rive droite de la rivière et se mirent à boire avidement au ras de la berge, en remuant le fouillis des roseaux.Jules Verne (1828-1905)
Tout autour de ce récipient se hérissent des rejetons de feuilles, à l'état de scions, tortillés comme des serpents et remuant comme s'ils étaient animés.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Et l'on ne peut s'imaginer la musique harmonieuse de ses paroles, comme soupirées, et l'élégance de ce vieux corps, se remuant avec les mouvements las d'une coquette malade.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Ma vieille grand'mère se sent encore joyeuse, et chante quelquefois en remuant la tête, lorsqu'elle prend sa quenouille.Jean-Jacques Grandville (1803-1847)
Au matin, l'enfant réveillé se mit à jouer et à rire en remuant ses menottes.Guy de Maupassant (1850-1893)
La sonnette qui, mêlée aux feuilles de la glycine, agitait en remuant tout un système de branches, rendit un son étouffé.René Bazin (1853-1932)
Je n'ai pas découvert autre chose que ce que j'ai dit, en cassant la croûte et en remuant las bibelots sur la cheminée.Jules Vallès (1832-1885)
Nous étions restés muets, ne remuant pas, ne sachant quelle surprise, agréable ou désagréable, nous attendait.Jules Verne (1828-1905)
Actif et remuant, toujours à portée de son prince, il exerçait sur lui une influence toute-puissante ; nulle décision grave ne se prenait sans son avis.Ernest Daudet (1837-1921)
Voyez quel bonheur, citoyen : hier en remuant mes fonds de magasin, on en a retrouvé douze cahiers ; ils sont à votre service, les voulez-vous ?Adolphe Adam (1803-1856)
Une telle variété d'aspects, une semblable mobilité d'allures, font qu'on n'assujétirait ce visage remuant dans le cadre d'aucun groupe, qu'on le rapporterait malaisément à un type professionnel.Francis Chevassu (1861-1918)
Ils surgissaient rapides, de toutes sortes, si nombreux en même temps, qu'il éprouvait la sensation d'une main remuant la vase de sa mémoire.Guy de Maupassant (1850-1893)
Violette se mit à souffler de toutes ses forces, en remuant les doigts et en chantant dans l'instrument.Édouard Laboulaye (1811-1883)
Dans le fond de la salle, sa femme allait et venait, remuant les plats, rangeant les assiettes.Maurice Level (1875-1926)
Emma l'écoutait la tête basse, et tout en remuant, avec la pointe de son pied, des copeaux par terre.Gustave Flaubert (1821-1880)
Quand je ne travaille pas, je me promène dans mon atelier, en remuant les bras et les jambes, comme un épileptique !Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
C'est tumultueux, diffus, enchevêtré, avec quelque chose du trouble remuant des morceaux de papier colorié d'un kaléidoscope qu'on secouerait.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Il larmoyait comme un gros enfant, avec des hoquets convulsifs, avachi, les bras pendants, les jambes molles ; et il descendit l'escalier sans savoir ce qu'il faisait, remuant les pieds machinalement.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ils se parlaient en remuant à peine les lèvres, comme deux complices qui ont un secret.Gaston Leroux (1868-1927)
Un grand causeur, comme on me l'avait dit, remuant les idées par le haut, avec un flux qui va toujours....Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « REMUANT, ANTE » adj.

Qui est sujet à se remuer. On dit des enfans éveillez & tempestatifs, qu'ils sont vifs & remuants. On le dit aussi au figuré d'un peuple, quand il est seditieux. Les Heretiques sont sujets à être remuants, à exciter des guerres civiles.
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021