tyranniser

 

définitions

tyranniser ​​​ verbe transitif

Traiter (qqn) avec tyrannie, en abusant de son pouvoir ou de son autorité. ➙ opprimer, persécuter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je tyrannise

tu tyrannises

il tyrannise / elle tyrannise

nous tyrannisons

vous tyrannisez

ils tyrannisent / elles tyrannisent

imparfait

je tyrannisais

tu tyrannisais

il tyrannisait / elle tyrannisait

nous tyrannisions

vous tyrannisiez

ils tyrannisaient / elles tyrannisaient

passé simple

je tyrannisai

tu tyrannisas

il tyrannisa / elle tyrannisa

nous tyrannisâmes

vous tyrannisâtes

ils tyrannisèrent / elles tyrannisèrent

futur simple

je tyranniserai

tu tyranniseras

il tyrannisera / elle tyrannisera

nous tyranniserons

vous tyranniserez

ils tyranniseront / elles tyranniseront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toi seul as eu le privilége d'égorger impunément les citoyens, de tyranniser et de piller les alliés.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
C'est un tyran régional et, à moins qu'on ne l'arrête, il continuera à tyranniser.Europarl
On serait inquiet de vivre auprès de lui ; il n'est bon qu'à choquer ou à tyranniser les autres.Hippolyte Taine (1828-1893)
Devais-je aspirer à le devenir, au risque d'en tyranniser une autre ?Louis Ulbach (1822-1889)
Or, jamais il n'est possible aux capitaux de tyranniser le travail que lorsqu'ils sont rares, car alors ils font la loi, ils mettent la main-d'œuvre aux enchères.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Fallait-il être imbécile pour se tyranniser comme lui !Gustave Flaubert (1821-1880)
Qu'est-ce qui les a mis en état de persécuter et de tyranniser d'une façon si cruelle ?Paul Thiry d'Holbach (1723-1789)
Ne dois-je donc jamais entendre une de ces charmantes créatures m'appeler maman, me tirer par ma robe, me tyranniser ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Enfin, je ne veux pas vous tyranniser parce que vous n'auriez qu'à ne plus vouloir me voir non plus !Marcel Proust (1871-1922)
Venez voir maintenant ce que devient une classe délaissée, que personne n'a envie de tyranniser, mais que nul ne cherche à éclairer et à servir.Alexis de Tocqueville (1805-1859)
On craignit d'abord qu'elle ne se laissât tyranniser ; mais elle était trop têtue naturellement pour avoir besoin qu'on lui fît la leçon.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TYRANNISER » v. act.

Gouverner avec tyrannie. Les Romains & les Infideles ont toûjours tyrannisé les Martyrs. Les petits Princes souvent tyrannisent leurs sujets.
 
TYRANNISER, signifie aussi, Traitter fort rudement. Il ne faut pas que les creanciers tyrannisent leurs debiteurs, & exigent d'eux plus qu'ils ne peuvent. Les Sergents tyrannisent fort les villageois, les Procureurs leurs parties.
 
TYRANNISER, se dit aussi figurément en Morale. L'amour tyrannise les amans. L'avarice, l'ambition, tyrannisent cruellement ceux qui leur sont soûmis.
 
TYRANNISÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020