Email catcher

contraindre se contraindre

Définition

Définition de contraindre ​​​ verbe transitif

Contraindre qqn à faire qqch., lui imposer de faire qqch. contre sa volonté. ➙ forcer, obliger. au passif Être contraint de (+ infinitif). Elle a été contrainte d'accepter.

Définition de contraindre (se) ​​​ verbe pronominal

S'obliger à. Se contraindre à faire qqch., se forcer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe contraindre

actif

indicatif
présent

je contrains

tu contrains

il contraint / elle contraint

nous contraignons

vous contraignez

ils contraignent / elles contraignent

imparfait

je contraignais

tu contraignais

il contraignait / elle contraignait

nous contraignions

vous contraigniez

ils contraignaient / elles contraignaient

passé simple

je contraignis

tu contraignis

il contraignit / elle contraignit

nous contraignîmes

vous contraignîtes

ils contraignirent / elles contraignirent

futur simple

je contraindrai

tu contraindras

il contraindra / elle contraindra

nous contraindrons

vous contraindrez

ils contraindront / elles contraindront

Synonymes

Synonymes de contraindre verbe transitif

[littéraire] contenir, entraver, refouler, réfréner, réprimer, retenir

Synonymes de se contraindre verbe pronominal

se contrôler, se contenir, se retenir

Synonymes de se contraindre à

s'obliger à, s'astreindre à, se forcer à

Exemples

Phrases avec le mot contraindre

Mais il ne faut pas non plus que l'on puisse contraindre un pays donné à prendre des mesures actives.Europarl
Faut-il néanmoins soupçonner les labos d'organiser la pénurie pour nous contraindre à acheter des produits combinant plus de vaccins, donc plus chers ?Ça m'intéresse, 06/07/2017, « Pourquoi la vaccination pose question ? »
Une mesure qui va les contraindre à limiter leurs tarifs et à mettre davantage en avant leurs services.Capital, 14/06/2013, « Pourquoi les agents immobiliers vont devoir baisser leurs honoraires de… »
Et ce, pour contraindre les agents à demander immédiatement soit une indemnisation, soit une récupération de ces heures supplémentaires.Capital, 28/10/2020, « Fonction publique : la bombe à retardement des heures supplémentaires »
On l'amènera (car il ne s'agit pas de l'y contraindre) à vivre beaucoup en plein air, à exercer beaucoup son corps.Jules Lemaître (1853-1914)
En revanche, pour l'instant, les forces de l'ordre ne peuvent pas contraindre un conducteur à lui remettre son smartphone.Ça m'intéresse, 06/01/2012, « Sécurité routière : faut-il jeter vos avertisseurs de radars ? »
Qu'on pût le contraindre à y remonter, et cette fois il était pris....Jules Lermina (1839-1915)
Ne pouvez-vous donc prendre sur vous de vous contraindre ?Ernest Daudet (1837-1921)
Ne pouvait-il, en ne nous cachant rien, se laisser contraindre par nous à les dire ?Jules Lemaître (1853-1914)
Nous ne pouvons pas contraindre les populations à l'accepter.Europarl
Etes-vous pour ou contre le vote d'une loi pour contraindre les fabricants d'ordinateurs à recycler eux-mêmes leurs produits ?Géo, 29/01/2009, « Contraindre les fabricants à recycler leurs ordinateurs : pour ou… »
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de CONTRAINDRE v. act.

Violenter, obliger par force à dire, à faire ou à souffrir quelque chose. Dieu n'a pas voulu contraindre nôtre liberté, il nous a laissé nôtre franc arbitre. Cette ville a été contrainte de se rendre faute de secours. La pauvreté a contraint cette Demoiselle de se mettre en service. Ce mot vient de constringere. Nicod.
 
CONTRAINDRE, se dit aussi en parlant des violences legitimes qui se font par les ordres de la Justice. On contraint par corps les gardiens & depositaires de biens de Justice. Il sera contraint par toutes voyes deuës & raisonnables, c'est à dire, par saisie & execution de ses biens seulement.
 
CONTRAINDRE, signifie aussi simplement, Gesner, presser, incommoder. Cet homme a été fort patient, il a été long-temps à se contraindre avant que d'éclater. Les femmes sont fort contraintes dans leurs habits avec leurs busques & leurs corps à baleines. Ce Noble voudroit bien étendre son bastiment, mais il est contraint par la montagne, par le grand chemin. En Poësie la rime contraint souvent la raison. Il faut se contraindre, se tenir dans le respect devant ses superieurs.
 
On dit en ce sens, La necessité contraint la loy, pour dire, La loy doit ceder à la necessité.
 
CONTRAINT, AINTE. part. & adj. Cet homme paroist contraint en tout ce qu'il fait. Quand il danse, il a un air contraint, une posture contrainte. Quand il écrit, il a un stile contraint. Un geste contraint est un grand deffaut à un Orateur.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.