vaillant

 

définitions

vaillant ​​​ , vaillante ​​​ adjectif

littéraire Plein de bravoure, de courage, de valeur pour se battre, pour le travail, etc. ➙ brave, courageux.
régional Vigoureux. Elle est guérie, mais pas encore bien vaillante.
vieux Qui vaut qqch. —  locution N'avoir pas un sou vaillant : être pauvre, démuni.
 

synonymes

vaillant, vaillante adjectif

brave, courageux, gaillard, hardi, héroïque, intrépide, preux (littéraire), sans peur et sans reproche (souvent plaisant), crâne (vieilli)

en forme, dispos, solide, vigoureux, pêchu (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était un cœur vaillant qui n'avait pas peur du diable, quoiqu'elle eût peur de l'amour.Arsène Houssaye (1815-1896)
Maintenant, réponds avec franchise, crois-tu que sur toute la surface de la terre il y ait un chevalier aussi vaillant que je le suis ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Mais il est moins mal à l'homme vaillant de monter jusqu'à toucher le point où il serait téméraire, que de descendre jusqu'à toucher le point où il serait lâche.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Mais, quand on n'a pas un sou vaillant, faut-il vouloir se marier dans les nuages ?Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
La mer est mauvaise, le vent terrible ; mais on a pour capitaine un vaillant marin, et tout le monde est tranquille à bord...Alphonse Daudet (1840-1897)
Quand je le voudrai, il n'aura pas dans sa poche un schelling vaillant ; quand je le voudrai, il sera aussi pauvre que le dernier des mendiants.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
En cette qualité il fit plusieurs campagnes, et très glorieusement, car il était vaillant homme de guerre.Victor Hugo (1802-1885)
Casse-noisette se mit à la tête de ce vaillant bataillon, qui, à la honte des troupes réglées, se trouva le premier prêt.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Il est probable que cet été la grande question sera décidée ; et, comme un vaillant combattant, vous aurez besoin de prendre quelque repos et de panser vos blessures.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il était facile de voir combien ce jeune cœur était devenu ferme et vaillant sous l'austère discipline du malheur.Harriet Beecher Stowe (1811-1896), traduction Louis Énault (1824-1900)
Il faut, en vérité, que vous soyez dix fois plus retors et plus vaillant qu'un procureur et un capitaine tout ensemble.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Bien que l'excellente embarcation n'ait pas de chaudières et de soute à charbon, la place n'en est pas moins parcimonieusement mesurée au vaillant équipage.Louis Boussenard (1847-1910)
Quand on n'a pas un sou vaillant, il est tout naturel qu'on se rapproche de ceux qui ont fait leur magot.Louis Reybaud (1799-1879)
L'avocat hésitait, non qu'il eût peur, c'était un vaillant homme, mais parce qu'il cherchait quelque argument assez fort pour troubler la conscience de ces juges.Émile Gaboriau (1832-1873)
À ce flot inépuisable peut se comparer la main de notre roi, qui est aussi libéral et généreux que le lion est fort et vaillant.Théophile Gautier (1811-1872)
Sachez donc que, dans cette ville, sont réunis sous la foi du serment, une troupe d'amis au cœur vaillant et sincère, guerriers à l'épreuve de toutes les fortunes.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La notice explicative qu'il fit distribuer dans la salle, le jour de l'exécution, indiquera encore mieux que nous ne pourrions le faire le but poursuivi par le vaillant chef d'orchestre.Georges Bizet (1838-1875) et Hugues Imbert (1842-1905)
Faisant filer leurs faveurs et les étalant en détail, chacun, jusqu'à la vieillesse misérable, y trouve quelque bout de lisière, selon son vaillant et son mérite.Horace-Napoléon Raisson (1798-1854)
Il avait fait un mâle effort sur lui-même et secoué son vertige comme un vaillant jeune homme qu'il était.Paul Féval (1816-1887)
En ce moment, loin de courber la tête sous le coup qui le frappait, il se redressa plus vaillant que jamais.Paul Féval (1816-1887)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VAILLANT, ANTE » adj. & s.

Courageux. Il est vaillant comme un lion. Les François sont naturellement vaillants.
 
On dit proverbialement, Il est vaillant comme l'épée qu'il porte.

Définition de « VAILLANT » s. m.

Le bien d'une personne, tout ce qu'elle possede. Cette fille a épousé un Gascon qui n'a pas un sol vaillant. Ce Procureur a cent mille écus vaillant.
 
VAILLANT, se dit quelquefois de l'argent comptant qu'on a devant soy. Un joüeur qui va de son reste dit, Voilà tout mon vaillant.
Le mot du jour Vacances Vacances

Les vacances correspondent à une période où il est loisible de vaquer à ses occupations. Scolaires, elles vident les écoles de leurs élèves, les laissant tout à leur joie d’habiter des étendues de liberté. Les vacances sont, par définition, vacantes, soit vides et libres, propices aux petits et aux grands riens qui font tout.

Aurore Vincenti 17/02/2020