vassalité

 

définitions

vassalité ​​​ nom féminin

Histoire Dépendance de vassal à suzerain.syn. (vieux) vasselage nom masculin.
au figuré, littéraire Assujettissement, soumission.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
La bonne âme s'empressa de dénoncer à qui de droit ce qu'elle appelait un hommage de vassalité.Léon de Tinseau (1842-1921)
Il y avait des degrés dans l'union, des exigences diverses dans la vassalité.Camille Jullian (1859-1933)
Il sollicita son appui et ne craignit pas de faire envers lui hommage de vassalité.Ernest Mercier (1840-1907)
Un nouveau traité draconien serait aussitôt imposé à notre lassitude et nous tomberions, pour toujours, dans la vassalité politique, morale et économique de nos ennemis.Stéphen Coubé (1857-1938)
Ainsi les bénéfices et les fiefs donnés à temps et révocables devinrent héréditaires ; la vassalité fut immobilisée : elle fut transportée des personnages aux terres.Charles Athanase Walckenaer (1771-1852)
Comptez-vous donc pour rien cette grande vassalité qui nous soumet et nous entraîne à chaque instant ?Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « VASSELAGE » s. m.

Servitude ou dependance d'un Seigneur superieur. Il y a aussi un vasselage actif, qui est le droit de feudalité sur l'heritage tenu en fief. On a aussi appellé vasselage, les bons services que le vassal avoit rendus en guerre à son Seigneur par sa vaillance.
 
VASSELAGE, a aussi signifié un grand fait d'armes : & de là on a appellé vassaux, ceux qui avoient fait paroistre beaucoup de courage.
 
VASSELAGE, signifie aussi la foy que le vassal rend à son Seigneur.
Drôles d'expressions Monter le bourrichon Monter le bourrichon

Monter le bourrichon : monter la tête à quelqu'un.

Alain Rey 18/02/2020