Email catcher

mortification

Définition

Définition de mortification ​​​ nom féminin

Religion Souffrance que s'imposent les croyants pour faire pénitence.
Souffrance d'amour-propre. ➙ humiliation, vexation.
Médecine Nécrose.
Cuisine Faisandage.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot mortification

Je dois accepter cette mortification en expiation de mes fautes passées, quoique je n'en aie jamais commis de ce genre.George Sand (1804-1876)
Ce bonheur d'une pensée qui vous sort de l'impasse et de la mortification est lui-même un événement, petit ou grand, un acte symbolique aussi.Le philosophoire, 2006, Vincent Citot, Jean-Claude Poizat (Cairn.info)
Pour éviter cette mortification, je m'enfuirais, je crois, au bout du monde.Denis Diderot (1713-1784)
J'espère que tu verras dans ma persévérance à t'écrire une amitié à l'épreuve des mortifications de l'amour-propre : il en doit être ainsi.George Sand (1804-1876)
Les traits décomposés de l'ancien cuisinier exprimaient la plus douloureuse mortification.Émile Gaboriau (1832-1873)
C'est-à-dire qu'autrement surgit une plainte bien connue qui se tient à se camper dans la dénonciation, parfois pathétique, de la mortification d'une transmission.Figures de la Psychanalyse, 2004, Olivier Douville (Cairn.info)
Elle les mettoit par là dans une si grande confusion, que ce ne leur étoit pas une petite mortification.Victor Cousin (1792-1867)
Il constitue le symptôme de cette mortification et affecte les adolescents fragilisés narcissiquement.Enfances & PSY, 2016, Dominique Texier (Cairn.info)
Et c'est dans cette cage qu'il peut éprouver l'affect de mortification qui est signalétique, et qui tend à transformer la cage en cercueil.La Cause du désir, 2004, Jacques-Alain Miller (Cairn.info)
Avec ce surmoi, nous sommes confrontés à cette souffrance endurée sans riposte possible à laquelle on donne le nom de mortification.Topique, 2010, Jean-Michel Vivès (Cairn.info)
De ce fait, les genres littéraires sont pluriels tout comme les récits-cadres ainsi que la liste des mortifications pratiquées.Revue de l'histoire des religions, 2019, Guillaume Ducœur (Cairn.info)
En effet, le même geste de mortification, une fois dépassée cette mesure, se retourne en son inverse, l'autojustification.Revue d'éthique et de théologie morale, 2018, Christophe Singer (Cairn.info)
Fonction régulièrement essentielle dans la recherche de barrières et d'alternatives à sa mortification et à ses passages à l'acte.Savoirs et clinique, 2021, Pascal Lec’hvien (Cairn.info)
En vérité, je ne suis point édifiée de cette sale mortification.Madame de Sévigné (1626-1696)
Au contraire, elle se tient nous semble-t-il dans la réhabilitation, par déplacement radical, d'un plan de résistance à la mortification de la représentation.Tumultes, 2014, Camille Louis (Cairn.info)
Il formule ensuite les réserves que l'on pouvait attendre sur certaines brutalités comme directeur spirituel, un goût des mortifications.Revue des sciences philosophiques et théologiques, 2013, Jean-Pierre Jossua (Cairn.info)
Outre une mortification pour l'achèvement du marché intérieur, cela constituerait un gros problème pour l'industrie européenne.Europarl
La culpabilité, manifestée par la mortification et l'humilité, en est le fondement.Histoire urbaine, 2019, Gaël Rideau (Cairn.info)
Du visage amaigri par les mortifications et envahi par une grande barbe blanche, on n'aperçoit que deux yeux pleins de feu et de vie.Armand Dayot (1851-1934)
En outre, leur message ne requiert aucune éducation scolastique ni une mortification austère du corps.Revue de métaphysique et de morale, 2017 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de MORTIFICATION subst. fem.

Action par laquelle une chose se corrompt, s'altere, se mortifie. Il n'est gueres en usage au propre que dans la Chymie & en Medecine. La mortification des corps se fait par l'humidité, en les laissant à demi pourrir. La mortification des chairs se fait pour les Chirurgiens pour diminuer la douleur de quelque incision ou operation violente. On appelle aussi mortification le changement de la figure exterieure du mixte, & quelquefois même de sa consistance, comme celle qui arrive au mercure, quand on luy oste son mouvement & sa fluidité.
 
MORTIFICATION, se dit figurément en choses morales. La mortification se fait par les jeusnes, les austeritez & les disciplines. La mortification de la chair est necessaire, afin qu'elle ne se revolte point contre la raison. Ce Predicateur a un visage de mortification, il est maigre & descharné.
 
MORTIFICATION, se dit aussi des revers de fortune, des rebuffades & autres afflictions qui arrivent quand on ne les attendoit pas. La cheute de ce favori a esté une grande mortification à toute sa famille. Il a receu une grande mortification par cette reprimende qui luy a esté faite en public. Quand un Predicateur demeure court au milieu de son sermon, c'est une grande mortification pour luy.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine