Email catcher

abroger

Définition

Définition de abroger ​​​ verbe transitif

Déclarer nul (ce qui avait été établi, institué). ➙ abolir, annuler. Abroger une loi.

Conjugaison

Conjugaison du verbe abroger

actif

indicatif
présent

j'abroge

tu abroges

il abroge / elle abroge

nous abrogeons

vous abrogez

ils abrogent / elles abrogent

imparfait

j'abrogeais

tu abrogeais

il abrogeait / elle abrogeait

nous abrogions

vous abrogiez

ils abrogeaient / elles abrogeaient

passé simple

j'abrogeai

tu abrogeas

il abrogea / elle abrogea

nous abrogeâmes

vous abrogeâtes

ils abrogèrent / elles abrogèrent

futur simple

j'abrogerai

tu abrogeras

il abrogera / elle abrogera

nous abrogerons

vous abrogerez

ils abrogeront / elles abrogeront

Synonymes

Synonymes de abroger verbe transitif

annuler, abolir, casser, révoquer, supprimer

Exemples

Phrases avec le mot abroger

Nous considérons qu'il est essentiel d'abroger le règlement transférant 50 % de l'aide directe au deuxième pilier à partir de 2010.Europarl
Notre débat d’aujourd’hui pourrait permettre d’abroger un très grand nombre de directives.Europarl
Pour les free-traders, la solution était très-simple : abroger tous les monopoles.Frédéric Bastiat (1801-1850)
L'union faisant la force, ils espèrent à terme pouvoir faire abroger certaines règles.Ouest-France, Karine COUGOULAT, 27/10/2014
Cette unanimité jurisprudentielle, qui s'étend également au refus d'abroger une réponse ministérielle, réclame pourtant une précision et admet une exception.Civitas Europa, 2021, Arthur Denizot (Cairn.info)
Il veut l'abroger, rétablir la hiérarchie des normes et reconnaître les pathologies psychiques professionnelles.Capital, 12/01/2017, « Primaire à gauche : ce qu'il faut retenir du débat »
Le conseil municipal décide d'abroger la délibération du 5 septembre 2007 concernant les exonérations des constructions nouvelles sur le bâti, la législation ayant entre-temps changé.Ouest-France, 23/09/2021
Si la comtesse n'était pas parvenue à abroger la triste loi du corps, du moins s'était elle flattée de l'éluder.Georges Eekhoud (1854-1927)
Sauf quelques rares abstentions, une très large majorité des élus manceaux a choisi d'abroger la délibération de 1968.Ouest-France, Julien BELAUD, 24/03/2018
Toute nouvelle loi devrait dorénavant être accompagnée d'une étude de son impact sur les collectivités territoriales et comporter une liste de normes inutiles à abroger.Ouest-France, 02/10/2019
Il faut abroger le numerus clausus et former d'urgence les médecins de demain.Ouest-France, 07/06/2017
Moyens d'agir sur la magistrature sans abroger expressément l'inamovibilité des juges.Maurice Joly (1829-1878)
Dans cet objectif, le régulateur a accepté d'abroger et de modifier ses règles déontologiques contestées et a reconnu sa rigidité excessive.Comptabilité – Contrôle – Audit, 2015, Mouna Hazgui (Cairn.info)
Dans ces domaines, la jurisprudence et le courant traditionaliste tendent à vouloir abroger les acquis.Histoire de la Justice, 2005, Diane Sambron (Cairn.info)
En 1949, le président fait abroger la loi qui lui interdit de briguer un troisième mandat.Ouest-France, 28/12/2017
S'il s'avérait impossible d'abroger rapidement l'ordonnance, le rapport suggère a minima la réduction de la durée de domiciliation de 10 ans à 5 ans.Capital, 04/02/2019, « Crédit immobilier : le rapport qui torpille les clauses de domiciliation… »
Aucun tribunal n'a le droit d'abroger cette condamnation-là.Daniel Lesueur (1854-1921)
S'ensuit-il qu'il faille l'abroger là où elle existe ?Émile Durkheim (1858-1917)
Par-dessus les lois primitives je ferai passer toute une législation nouvelle qui, sans abroger expressément l'ancienne, la masquera d'abord, puis bientôt l'effacera complétement.Maurice Joly (1829-1878)
L'ordonnance de 1606 l'abrogera implicitement ; mais cette ordonnance ne sera pour ainsi dire appliquée que dans les provinces du centre.Clarisse Bader (1840-1902)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ABROGER v. act.

Casser, annuller, mettre hors d'usage. Il ne se dit gueres que des loix & coûtumes. Les anciennes Ordonnances sont abrogées par les nouvelles. les coûtumes s'abrogent par un usage contraire pendant un long espace de temps.
 
ABROGÉ, ÉE. part. pass. & adj. Les loix abrogées n'ont plus de force. Ce mot vient du Latin abrogare, Revoquer, destruire une Coûtume.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Jeux Le décodeur Le décodeur

Saurez-vous trouver le mot secret ? Retrouvez chaque jour un nouveau défi... et invitez vos amis à se mesurer à vous !

28/07/2022