accent

définitions

accent ​​​ nom masculin

Élévation ou augmentation d'intensité de la voix sur une syllabe. Accent de hauteur, d'intensité.
Signe graphique qui sert (en français) à noter des différences dans la prononciation des voyelles ou à distinguer deux mots. Accent grave (à, è), aigu (é), circonflexe (â, ê…).
Ensemble des inflexions de la voix (timbre, intensité) exprimant un sentiment. ➙ intonation. Un accent plaintif.
Ensemble des caractères phonétiques considérés comme un écart par rapport à la norme (dans une langue donnée). L'accent du Midi.
Mettre l'accent sur : insister sur. La ministre a mis l'accent sur les problèmes sociaux.

synonymes

accent nom masculin

ton, accentuation

modulation, prononciation

inflexion, intonation, tonalité

mettre l'accent sur

accentuer, appuyer sur, donner du relief à, faire ressortir, insister sur, mettre en évidence, mettre en relief, souligner, [trait, caractère] accuser

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Pour ce qui concerne les initiatives sur le gender pay gap, de nombreux intervenants ont, à juste titre, mis l'accent sur le différentiel au niveau des salaires.Europarl
Cette déclaration met l'accent sur l'importance de l'accès au scrutin, à l'électorat et à l'information, et de la liberté de rassemblement.Europarl
Je crois que le rapport met implicitement l'accent sur les gens du spectacle et oublie quelque peu la littérature, qui est un secteur extrêmement créatif et important des arts.Europarl
L'accent principal de la politique doit porter sur la pêche véritablement durable de chaque espèce halieutique.Europarl
Le mot-clé est une aquaculture durable, qui mette l'accent sur l'emploi, les consommateurs et l'environnement.Europarl
Alors que nous fêtons le cinquantième anniversaire de la déclaration universelle des droits de l'homme, c'est le moment opportun pour mettre l'accent sur les libertés fondamentales des détenus.Europarl
L'idée est de mettre l'accent sur des thèmes abordés au niveau européen tels que l'information sur les caractéristiques intrinsèques des produits : qualité, aspect nutritionnel, production biologique etc.Europarl
La récente réforme du « bilan de santé » constituait une étape supplémentaire en ce sens en mettant notamment l'accent sur l'atténuation du changement climatique et l'adaptation.Europarl
L'allongement du congé de maternité, qui met l'accent sur la santé de la mère, n'est pas toujours un avantage pour les femmes.Europarl
Elle doit s’efforcer de mettre l’accent sur la nécessité de protéger le climat lorsqu’elle dialogue avec ses partenaires internationaux».Europarl
Cette citoyenneté a été mentionnée, mais j’estime que l’accent placé sur le rôle démocratique n’est pas suffisant.Europarl
S'agissant de l'immigration, vous mettez l'accent sur la nécessité de venir à bout du problème, mais vous n'avancez aucune solution efficace pour contrecarrer l'exode des cerveaux.Europarl
Aujourd’hui, l’accent est passé vers la «vente» de cette valeur et vers la promotion du consumérisme qui alimente les contradictions inhérentes au capitalisme.Europarl
Vu les changements majeurs survenus l’an dernier, l’accent doit maintenant être mis sur le renforcement des actions et sur leur continuité.Europarl
Nous devons bien sûr mettre davantage l'accent sur les soldes ajustés cycliquement lorsque nous analysons les positions budgétaires, et nous avons travaillé dans cette direction.Europarl
Cinquièmement, l’accent mis sur l’équilibre entre politique de l’emploi et politique macroéconomique.Europarl
Cinquièmement, l’accent doit être mis sur les scientifiques dans la phase de développement dès lors que ceux-ci témoignent souvent de la créativité et de l’inventivité maximales.Europarl
Celle-ci vise à davantage mettre l'accent sur la dissociation de la propriété dans les secteurs de l'énergie et des télécommunications.Europarl
L'accent aurait dû être mis sur le rejet de toute politique d'assistanat et, au contraire, sur la mise en valeur de l'initiative et de la responsabilité.Europarl
Je pense plus particulièrement à la définition qu'il donne au concept d'institution et à l'accent qu'il place sur la volonté d'être utile et de communiquer.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ACCENT » s. m.

Prononciation qu'on a contractée naturellement dans la province où l'on est né. Il est bien difficile de se défaire de l'accent Gascon, ou Normand. on connoist le pays d'un homme à son accent.
 
ACCENT, signifie aussi un certain ton de voix qui est souvent une marque de ce qu'on veut dire, qui en fait faire une bonne ou une mauvaise interpretation. On injurie souvent avec un terme de loüange, mais l'accent fait tout.
 
ACCENT, signifie en Grammaire certaine marque qu'on met sur les syllabes pour les faire prononcer d'un ton plus fort, ou plus foible. Les Grecs estoient plus curieux observateurs des accens que les François. Le Cardinal du Perron dit que les Hebreux appelloient les accens, gustus, dautant que c'est comme le goust & la sauce de la prononciation.
 
Il y a trois sortes d'accens, l'aigu, le grave, & le circonflexe. Les Hebreux ont l'accent de Grammaire, de Rhetorique, & de Musique. L'accent en Musique est une inflexion ou modification de la voix, ou de la parole, pour exprimer les passions & les affections, soit naturellement, soit par artifice.
 
Le Sr. Christian Hennin Hollandois a fait une Dissertation, pour monstrer que la Langue Grecque ne se doit point prononcer suivant les accens, où il dit qu'ils n'ont été inventés que pour faire quelque distinction des mots, qu'on écrivoit autrefois tout de suite ; qu'on ne voit point d'accens dans les manuscrits qui passent huit siecles ; qu'on n'en voit aucuns dans les Pandectes de Florence, qui ont été escrites environ le temps de Justinien ; qu'on n'a commencé à en user communément que vers le dixiéme siecle, ou au temps de la barbarie, où on les a pris pour la regle de la prononciation ; qu'on ne voit point l'usage des accens dans la plus-part des nations, ni en Caldeen, ni en Syriaque, ni parmy les Esclavons, les Moscovites & les Bulgares, ni parmy les anciens Danois, Allemands & Belges ; & qu'ils ont esté inconnus en toute l'Antiquité. Il croit que c'est une invention des Arabes, qui fut perfectionnée par Alchalil vers le temps de la mort de Mahomet. Il adjoûte que les Massoretes de Tiberiade au milieu du sixiéme siecle adopterent cette invention, & l'introduisirent dans la Bible avec les voyelles du temps de Justinien ; & que celuy qui perfectionna les accens fut le Rabin Juda Ben-David Chiug natif de Fez dans l'onziéme siecle ; & qu'on n'a commencé à en faire chez les Grecs qu'en faveur des estrangers, & pour faciliter la prononciation des vers. Ce mot d'accent vient d'accentus Latin d'accino. L'accent regle le ton de la parole.
 
Les Poëtes & les Amoureux se servent quelquefois du mot d'accent au plur. pour signifier la voix. Les accens plaintifs. les derniers accens. il expliqua sa passion par ces tristes accens.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020