raffermir

 

définitions

raffermir ​​​ verbe transitif

Rendre plus ferme. ➙ affermir, durcir, tonifier.
au figuré Remettre dans un état plus stable. ➙ fortifier. Raffermir le courage de qqn.

se raffermir ​​​ verbe pronominal

Devenir plus ferme. Le sol se raffermit. —  au figuré Retrouver son assurance.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je raffermis

tu raffermis

il raffermit / elle raffermit

nous raffermissons

vous raffermissez

ils raffermissent / elles raffermissent

imparfait

je raffermissais

tu raffermissais

il raffermissait / elle raffermissait

nous raffermissions

vous raffermissiez

ils raffermissaient / elles raffermissaient

passé simple

je raffermis

tu raffermis

il raffermit / elle raffermit

nous raffermîmes

vous raffermîtes

ils raffermirent / elles raffermirent

futur simple

je raffermirai

tu raffermiras

il raffermira / elle raffermira

nous raffermirons

vous raffermirez

ils raffermiront / elles raffermiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cette énergie de la volonté et de la parole servit tout d'abord à raffermir la majorité.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Il n'était guère politique de chercher à raffermir un trône qu'on avait soi-même déclaré vermoulu.Alphonse Aulard (1849-1928)
Pendant les premiers jours de juillet, aucun moyen ne fut négligé pour donner du cœur à nos troupes et les raffermir en vue de la prochaine bataille.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
D'utiles ordonnances furent promulguées pour raffermir le règne des lois et assurer le cours de la justice.Joseph Kervyn de Lettenhove (1817-1891)
Ces mesures donnent aux gens une occasion réelle de montrer ce qu'ils valent et de raffermir leur propre existence en tant que citoyens indépendants et autonomes.Europarl
Cependant la gravité des événements était telle que je ne pouvais revenir sur ce qui avait été fait sans décourager notre parti et raffermir les révoltés.François Guizot (1787-1874)
Ce serait un moyen d'inspirer de la confiance à tous, de raffermir la foi dans les cœurs chancelans, et de l'entretenir dans les âmes pieuses et candides des vrais croyans.Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
Ils voyaient le pouvoir et la société qu'ils défendaient se raffermir et se relever par leurs efforts.François Guizot (1787-1874)
Aurait-il cette situation si nette, si simple et si forte de l'administration actuelle, appelée aux affaires pour raffermir la paix et soutenue par une majorité animée des mêmes sentiments ?Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Quelque remarquables qu'ils soient, ils continuent l'œuvre de la destruction sociale, au lieu de nous aider à raffermir l'édifice.Honoré de Balzac (1799-1850)
Le changement qui s'opéra à ce moment dans la situation du centre gauche ne contribua pas peu à raffermir la majorité.Paul Thureau-Dangin (1837-1913)
Peu à peu l'œil du fermier s'éclaircit, sa face lourde et gonflée parut se raffermir, et on eût dit qu'un voile tombait de dessus ses traits.George Sand (1804-1876)
Nous nous sommes appliqués à consolider notre gouvernement, à raffermir l'ordre, à ressaisir tous les principes de l'ordre social, à développer l'intelligence et la prospérité nationales.François Guizot (1787-1874)
Quoi qu'il en soit, au moment dont je parle, il devenait nécessaire au premier consul de se raffermir par quelque mesure nouvelle.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Mon pauvre ami, si jamais mes pensées, mes actions te déplaisaient, dis-le moi franchement : je pourrais me défendre auprès de toi, raffermir ton amitié chancelante.Émile Zola (1840-1902)
Quelque chose d'obscur en elle entame sa foi en leur vérité : elle éprouve le besoin de la raffermir, de la retrouver toute entière.Hector Bernier (1886-1947)
Quelques ans plus tard il lui aurait proposé peut-être d'écrire dans ce sens, pour raffermir la monarchie absolue.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Éva se hasarda sur ces gazons qui deux heures auparavant étaient détrempés, et que deux heures de soleil avaient suffi pour raffermir.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Vorel comprit qu'un plus long débat ne ferait que raffermir la résolution de la fermière, et il lui remit les papiers qu'elle demandait.Émile Souvestre (1806-1854)
Au lieu du trouble qui devait rétablir ses affaires, il voyait de nouveau se raffermir une tranquillité qui les ruinait ; encore quelques mois de paix et il était perdu.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « RAFFERMIR » v. act.

Rendre plus ferme. Quand un mur panche d'un costé, il faut y mettre des estayes pour le raffermir. La santé se raffermit par le bon regime de vivre.
 
RAFFERMIR, se dit figurément en choses morales. L'autorité Royale a esté raffermie par le chastiment des seditieux. Il s'est raffermi dans sa resolution par les remonstrances qui luy ont esté faites.
 
RAFFERMI, IE. part. pass. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots du voyageur Les mots du voyageur

En attendant de pouvoir explorer de lointaines contrées, voyagez avec les mots-croisés du Robert... Une nouvelle grille thématique à découvrir ici !

10/06/2020