Email catcher

affolement

Définition

Définition de affolement ​​​ nom masculin

État d'une personne affolée ; inquiétude, peur. Avoir une minute d'affolement. ➙ panique.
Précipitation, excitation. Dans l'affolement du départ. Variations subites et irrégulières de l'aiguille d'une boussole.

Synonymes

Combinaisons

Mots qui s'emploient fréquemment avec affolement

affolement + adjectif

verbe + affolement

Exemples

Phrases avec le mot affolement

Elle se réveilla dans l'affolement des grands malheurs et elle se mit à pleurer, gémissant de douleur, la figure cachée sous ses mains.Guy de Maupassant (1850-1893)
Début juin, un matin, les gazouillis sont devenus des cris d'affolement.Ouest-France, 10/04/2021
L'affolement de chacun d'eux, à l'annonce de la venue de cette bombe sexy, légère, nature, crée la suspicion et la jalousie chez les belles-sœurs.Ouest-France, 03/03/2020
Ce mélange de macérations et de piété, qui exprime bien l'affolement collectif des populations, inquiète la hiérarchie.Commentaire, 2020, Yves Renouard (Cairn.info)
Après quelques jours d'affolement pour cette jeune femme, elle remarque que, lors des activités musicales, ces deux enfants se calment.Journal Français de Psychiatrie, 2007, Annie Maurin-Feltin (Cairn.info)
Chaque jour, de nouvelles dépêches, toujours de source anglaise, venaient ajouter à l'affolement général.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Immédiat et bref affolement, puis du temps pour voir une fois qu'il n'y a plus rien à voir.Vertigo, 2011, Benoît Turquety (Cairn.info)
C'était la panique, des cris, des larmes, dans une crise montante d'affolement.Émile Zola (1840-1902)
Et c'est justement cet affolement qui réside à l'origine de la multiplication des demandes d'adoption de femmes seules.Journal Français de Psychiatrie, 2010, Nazir Hamad (Cairn.info)
A la réception d'un mail, ne cédez jamais à l'affolement et contrôlez bien l'adresse de l'expéditeur.Capital, 16/11/2020, « Vente en ligne : attention aux fausses bonnes affaires ! »
En privé, c'est l'affolement, car elles sont déjà en train de se faire siphonner leurs affaires par leurs concurrentes asiatiques.Capital, 16/10/2013, « Va-t-on enfin réussir à mettre au pas les paradis fiscaux ? »
Avant ses affolements, la boussole n'avait jamais varié à cet égard.Jules Verne (1828-1905)
Pas plus d'affolement que ça, l'ambiance est plutôt bonne, comme à son habitude.Ouest-France, 18/06/2021
C'est-à-dire que, d'une certaine manière, on passe d'une symbolique ordonnée à une superstition débridée, à une sorte d'affolement intellectuel.L'Autre, 2004, Marie Rose Moro, Coralie Durizy (Cairn.info)
Pas d'affolement pour autant pour les fêtes de fin d'année.Ouest-France, 08/09/2021
Elles ont confirmé deux éléments clés : l'alcoolémie des protagonistes et un enchaînement de circonstances lié à l'affolement.Ouest-France, Isabelle BORDES, 29/03/2018
Il y a eu un petit sentiment d'affolement chez certains.Ouest-France, Émilie MICHEL, 21/04/2021
Par un affolement subit et trop explicable, l'adversaire convaincu de la guerre se trouvait amené à la déclarer.Albert Vandal (1853-1910)
Des expériences ont montré cet affolement euphorique de l'homme face au gratuit.Esprit, 2010, Gaspard Lundwall (Cairn.info)
Cela peut arriver dans l'affolement de la séance du soir.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert 10 idées écoresponsables pour donner une nouvelle vie à votre ancien Petit Robert

Au mois de mai paraîtra la nouvelle édition du Petit Robert de la langue française, enrichie de nouveaux mots, de nouvelles expressions, de nouveaux...

La rédaction des Éditions Le Robert 01/04/2024
sondage de la semaine