Email catcher

affoler s'affoler

Définition

Définition de affoler ​​​ verbe transitif

Rendre comme fou, sous l'effet d'une émotion violente. ➙ bouleverser, égarer.
Rendre fou d'inquiétude, plonger dans l'affolement. ➙ effrayer. L'absence de nouvelles finissait par l'affoler.

Définition de s'affoler ​​​ verbe pronominal

Perdre la tête par affolement. Ne vous affolez pas !

Conjugaison

Conjugaison du verbe affoler

actif

indicatif
présent

j'affole

tu affoles

il affole / elle affole

nous affolons

vous affolez

ils affolent / elles affolent

imparfait

j'affolais

tu affolais

il affolait / elle affolait

nous affolions

vous affoliez

ils affolaient / elles affolaient

passé simple

j'affolai

tu affolas

il affola / elle affola

nous affolâmes

vous affolâtes

ils affolèrent / elles affolèrent

futur simple

j'affolerai

tu affoleras

il affolera / elle affolera

nous affolerons

vous affolerez

ils affoleront / elles affoleront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot affoler

Sans s'en affoler, nous constatons que tous les paramètres sont là pour que l'épidémie reprenne de la vigueur.Ouest-France, Émilie CHASSEVANT, 09/07/2021
Il sentait son cœur s'affoler en sauts désordonnés et comme un étouffement aigu pointer dans sa poitrine.Fernand Vandérem (1864-1939)
Incendier les toits pour affoler les populations en rapprochant le tir vers soi au fur et à mesure.Humanisme, 2010, Jean Kriff (Cairn.info)
Conséquence de ces premiers travaux (et des creusements ininterrompus de puits), un état de malpropreté qui répugne les médecins sans affoler les habitants.Espaces et sociétés, 2012, Marie-Ève Férérol (Cairn.info)
De quoi affoler les papilles des jurés mais également provoquer de vives réactions sur les réseaux sociaux.Ouest-France, 27/11/2020
Pas de quoi affoler les particuliers qui se contentent de quelques mètres carrés de panneaux pour assurer leur production d'eau chaude et revendre le surplus !Capital, 26/08/2010, « Energie solaire : un placement de moins en moins rentable »
Il ne faut pas affoler la population.Europarl
Inutile de s'affoler : ce n'étaient pas les sueurs profuses des maladies hématologiques, peut-être le chauffage était-il trop élevé.Patrick Autréaux
Pas de quoi s'affoler pour autant, à en croire les experts du secteur.Capital, 29/07/2014, « Faut-il s'inquiéter de la hausse des dettes de nos régions… »
À vingt ans, l'attaquant tricolore ne cesse d'affoler les compteurs et ne semble pas prêt à s'arrêter.Ouest-France, 18/12/2019
D'autres traces apparaissent, celles d'un mammouth et d'un paresseux géant, sans que la femme et l'enfant n'aient paru s'en affoler.Ça m'intéresse, 21/02/2021, « Sur les traces de nos lointains ancêtres »
S’agissant de l’élargissement, nous voyons déjà pratiquement tous les pays s’affoler pour protéger leur marché du travail.Europarl
Quelle scène et dans laquelle j'ai entendu, avec une agonie de remords qui a fini de m'affoler, cette femme que j'ai aimée, ah !Paul Bourget (1852-1935)
La perspective d'une telle sanction ne semble pas affoler le candidat aux départementales.Ouest-France, Catherine JAOUEN, 25/05/2021
Elle n'était pas consciente de ses projections, et ressentait que le retour du projeté pouvait l'affoler encore plus.Journal de la psychanalyse de l'enfant, 2012, Salomon Resnik (Cairn.info)
Elle se plaisait ainsi à l'affoler ; puis, elle lui échappait d'un mot, lorsqu'il allait ouvrir les bras ; cela paraissait l'amuser beaucoup.Émile Zola (1840-1902)
Dans cette alchimie, les sens mènent souvent la danse, et pour les affoler, rien ne vaut le toucher.Ça m'intéresse, 24/04/2020, « Qu'est-ce que le désir ? »
Si nous cessions de réfléchir au problème, nous pourrions nous affoler, mais nous ne devons pas.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AFFOLER verb. neut.

Rendre, ou devenir fou. Ce mari estoit affolé de sa femme. il étoit tellement entesté de cette opinion, qu'il en estoit affolé. Il y a long-temps que cet homme a l'esprit dereglé, mais il affole tous les jours.
 
Autrefois ce mot signifioit, Estropier un membre. Affoler une jambe, la blesser. affoler une femme enceinte, la faire avorter. En ce sens il est hors d'usage. Du Cange derive ce mot de affolare, qui signifie, Toucher legerement, flatter en badinant.
 
En termes de Marine, on appelle une boussole, ou une aiguille affolée, celle qui est defectueuse, ou mal touchée, qui indique mal le Nord.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de Noël Top 10 des mots de Noël

« Ho, ho, ho ! » Décembre est enfin là, et vous frétillez d’impatience à l’approche de Noël ? Attention : engloutir d’un seul coup...

Marjorie Jean 19/12/2022