terrifier

définitions

terrifier ​​​ verbe transitif

Frapper (qqn) de terreur. ➙ effrayer, terroriser. —  au participe passé Une foule terrifiée.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je terrifie

tu terrifies

il terrifie / elle terrifie

nous terrifions

vous terrifiez

ils terrifient / elles terrifient

imparfait

je terrifiais

tu terrifiais

il terrifiait / elle terrifiait

nous terrifiions

vous terrifiiez

ils terrifiaient / elles terrifiaient

passé simple

je terrifiai

tu terrifias

il terrifia / elle terrifia

nous terrifiâmes

vous terrifiâtes

ils terrifièrent / elles terrifièrent

futur simple

je terrifierai

tu terrifieras

il terrifiera / elle terrifiera

nous terrifierons

vous terrifierez

ils terrifieront / elles terrifieront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les visiteurs se regardaient, assourdis, lorsque des hurlements, qui partaient d'une pièce voisine, achevèrent de les terrifier : c'était la tante infirme qu'on débarbouillait.Émile Zola (1840-1902)
Massacrer n'était que le moyen, terrifier était le but.Victor Hugo (1802-1885)
Leurs chefs, opérateurs habiles, avaient réussi à les terrifier, moyen sûr de les conduire où l'on voulait.Victor Hugo (1802-1885)
Blanche l'écoutait d'une oreille distraite ; il pensait la terrifier ; elle se mit à rire.Jean-Louis Dubut de Laforest (1853-1902)
Quant à nous terrifier par des billevesées, cela peut réussir une fois, non pas deux.Paul Féval (1816-1887)
La seule supposition qu'il put jamais la revoir parut le terrifier.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Dès la déclaration de guerre, on a laissé les cavaliers ennemis terrifier les villages, reconnaître le terrain, couper les fils télégraphiques.Émile Zola (1840-1902)
Alors peut-être on comprendra l'urgence de substituer à ces peines impuissantes, à ces réclusions contagieuses, la seule punition, nous allons le démontrer, qui puisse terrifier les scélérats les plus déterminés.Eugène Sue (1804-1857)
J'ai encore de ces cris-là dans les oreilles, de ces cris haineux, mal étouffés par les murs, et qui venaient souvent, la nuit, me terrifier dans mon petit lit.Georges Darien (1862-1921)
Je pensai l'occasion bonne de la ramener... de l'émouvoir, de la terrifier, peut-être...Octave Mirbeau (1848-1917)
A quoi bon avoir à la tête du cabinet un homme fort, si les bombes continuaient à terrifier le pays ?Émile Zola (1840-1902)
Pendant ce temps-là les enfants, que la présence de l'inspecteur semblait terrifier, finissaient vite leur dîner de châtaignes et de brucio (fromage blanc).Alphonse Daudet (1840-1897)
Pour terrifier les méchants, on matérialise, ou plutôt on réduit à des proportions humaines, perceptibles, visibles, les effets anticipés du courroux céleste...Eugène Sue (1804-1857)
Ainsi se vengeaient les paysans carthaginois quand ils avaient pris quelque bête féroce ; ils espéraient par cet exemple terrifier les autres.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il s'y jetait avec son impétuosité naturelle et une hardiesse, où entrait peut-être bien quelque envie d'étonner et de terrifier l'entourage.Auguste Angellier (1848-1911)
Il ne sortait pas de cette funeste idée : les royalistes sont incorrigibles ; il faut les terrifier.Adolphe Thiers (1797-1877)
Si ceci ne se trouvait pas suffisant pour l'amener à se déclarer, on était alors résolu à le terrifier par un rival.Oliver Goldsmith (1728-1774), traduction Bernard-Henri Gausseron (1845-1913)
Pendant ce temps-là, les enfants, que la présence de l'inspecteur semblait terrifier, finissaient vite leur dîner de châtaignes et de bruccio (fromage blanc).Alphonse Daudet (1840-1897)
Afficher toutRéduire