Email catcher

épouvanter

Définition

Définition de épouvanter ​​​ verbe transitif

Remplir d'épouvante. ➙ effrayer, terrifier. La puissance des armes modernes épouvante le monde.
Causer de vives appréhensions à. ➙ effrayer, inquiéter. L'idée de partir à l'étranger l'épouvante.

Conjugaison

Conjugaison du verbe épouvanter

actif

indicatif
présent

j'épouvante

tu épouvantes

il épouvante / elle épouvante

nous épouvantons

vous épouvantez

ils épouvantent / elles épouvantent

imparfait

j'épouvantais

tu épouvantais

il épouvantait / elle épouvantait

nous épouvantions

vous épouvantiez

ils épouvantaient / elles épouvantaient

passé simple

j'épouvantai

tu épouvantas

il épouvanta / elle épouvanta

nous épouvantâmes

vous épouvantâtes

ils épouvantèrent / elles épouvantèrent

futur simple

j'épouvanterai

tu épouvanteras

il épouvantera / elle épouvantera

nous épouvanterons

vous épouvanterez

ils épouvanteront / elles épouvanteront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot épouvanter

Et même s'il revenait, sa présence ne m'épouvanterait pas.Jules de Gastyne (1847-1920)
Après 1917 et dans une certaine mesure jusqu'en ce début de xxie siècle, elle n'en a plus fini de nous épouvanter.Inflexions, 2017, Benoît Durieux (Cairn.info)
Leur aînée s'amuse à jouer les figurantes et à épouvanter les visiteurs.Ouest-France, Margaux TERTRE, 28/10/2019
Je vous ai toujours aimé et servi, ne faites pas de moi le plus grand exemple de votre colère, qui épouvanterait les générations.Émile Zola (1840-1902)
C'est le sentiment dominant face aux actes barbares qui ne cessent de nous épouvanter.Ouest-France, 02/08/2016
Il y a deux ans, nous nous sommes laissés à la fois séduire et épouvanter par les histoires horribles que nous contaient les adversaires de la recherche biotechnologique.Europarl
Quand bien même peuvent-elles les épouvanter, ces expiations sont appelées de leurs vœux a fin de conjurer leur infamie.Bulletin de psychologie, 2020, Romuald Hamon (Cairn.info)
Il cherche à être plus malin et, si possible, à épouvanter l'adversaire, pour lui faire perdre ce qu'il avait d'abord initié, à savoir le duel.Cahiers de psychologie jungienne, 2015, Luigi Zoja (Cairn.info)
Quand le premier moment d'ardeur sera passé, la réflexion les épouvantera.Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Ses moyens sont tous les moyens : séduire, épouvanter, embellir les choses.Hegel, 2016, Jean-Marie André (Cairn.info)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ESPOUVANTER v. act.

Estonner, faire peur. Le peuple est sujet à s'espouvanter pour peu de chose. Il n'y a personne de si hardi que le tonnerre n'espouvante. La menace d'un Prince irrité est capable d'espouvanter.
 
ESPOUVANTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
 
Tous ces mots viennent du Latin expavescere.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Conter fleurette à une femme Conter fleurette à une femme

Jolie fleur, que la fleurette. Elle est surtout fleur de rhétorique puisque conter fleurette, c’est d’abord faire usage de langage amoureux et...

Alain Rey 10/02/2022