alanguissement

 

définitions

alanguissement ​​​ nom masculin

État d'une personne qui s'alanguit.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle succombait sous un alanguissement de désirs sans but, qui par leur confusion même laissaient un champ immense aux rêves de sa chasteté subitement insurgée.Fernand Vandérem (1864-1939)
Mais il attendit inutilement un frisson, un alanguissement de désir.Émile Zola (1840-1902)
L'alanguissement qui, tout à l'heure, s'était emparé de son cœur à songer combien elle serait seule désormais, se dissipa.Marcel Prévost (1862-1941)
Pourquoi ces frissons de cœur, cette émotion de l'âme, cet alanguissement de la chair ?Guy de Maupassant (1850-1893)
La nuit étendue, plus froide, coulant un alanguissement sur les visages, assourdit bientôt les parlers des vivants.Victor Segalen (1878-1919)
En l'alanguissement de soirée finissante qui silenciait la chambre, détona l'insolite acrimonie de sa sortie.Camille Lemonnier (1844-1913)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour École École

Voilà un mot étonnant : école, fort éloigné aujourd’hui de la réalité qui était la sienne durant l’Antiquité. En grec, skholê ne correspondait pas à l’idée d’effort et d’instruction mais, avant tout, à celle de loisir.

Aurore Vincenti 22/04/2020