nonchalance

 

définitions

nonchalance ​​​ nom féminin

Caractère, manière d'agir nonchalante ; manque d'ardeur, de soin. ➙ indolence, langueur, mollesse, paresse.
Lenteur, mollesse nuancée d'indifférence. Répondre avec nonchalance. —  Grâce alanguie. ➙ abandon.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ils avaient remarqué qu'elle était changée, amincie, pâlie extrêmement, et que sa gravité ordinaire avait quelque chose d'une nonchalance chagrine.George Sand (1804-1876)
Le goût de la solitude n'est par conséquent pas toujours le résultat d'une vive impulsion : c'est quelquefois celui de la nonchalance.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Elle voit la prune, lui sourit, se cambre avec nonchalance, penche la tête en arrière, cligne de l'œil et ouvre ses lèvres humides de gourmandise.Jules Renard (1864-1910)
Une telle nonchalance mérite une réponse : nous ne suivrons pas le commissaire et voterons contre la position commune sur le déversements des déchets.Europarl
A l'égard de la nonchalance, il n'est pas étonnant que le peuple des villes et des campagnes, fatigué de son travail, ait du penchant au repos.Volney (1757-1820)
La poésie de la victoire et l'éloquence d'une imagination exaltée avaient pris pendant quelque temps le dessus sur la nonchalance habituelle et la modération de son caractère.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Puis, toujours avec le même air de nonchalance, la reine avait décacheté une demi-douzaine de billets, de lettres et de placets, qui gisaient épars sur un édredon.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Sous la pression des deux familles concertées et avec le concours bienveillant de ma nonchalance dans l'embarras.Fernand Vandérem (1864-1939)
Cela me mettait au désespoir, mais la nonchalance paralytique de ma grand'mère était quelque chose que je ne pouvais pas m'expliquer et qui parfois me semblait volontaire.George Sand (1804-1876)
Quant aux tables, je doute qu'elles y tournent jamais, ou ce serait avec une nonchalance si désespérante, que les plus fervents adeptes s'endormiraient au lieu de penser à les interroger.George Sand (1804-1876)
En réalité, c'était un acteur, mais un acteur possédant tant d'aisance et de nonchalance qu'il ne semblait jamais plus naturel qu'au moment où il jouait son rôle.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
C'étoit une fausse nonchalance pour déguiser ses désirs impatients, car elle brûloit de le voir.Pétrus Borel (1809-1859)
Cet homme-là se cachait derrière l'autre, et au premier aspect, vous n'eussiez vu que nonchalance et lassitude sur la belle figure du nabab, qui semblait savourer son paresseux repos.Paul Féval (1816-1887)
Son père, bourgeois parisien, ne lui ayant imposé aucun principe de dévotion, elle avait pratiqué avec nonchalance jusqu'à son mariage.Guy de Maupassant (1850-1893)
Fuyant tout effort, toute peine, toute secousse, elle poussait ses facultés vers une certaine nonchalance, elle inclinait ses désirs vers une sorte de paresse.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Elle est légère et redoutable, et sa gouaille est toujours près d'un éclat ; même dans sa nonchalance, elle communique une petite sensation de danger.Francis Chevassu (1861-1918)
Fort mécontent de la nonchalance de son gendre, il vient lui en faire des reproches.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Ce ne sont pas les lettres-de-cachet qui font le plus de prisonniers, ce sont les liens de famille, la pauvreté, les travaux mercenaires, le ménage, la nonchalance, les préjugés.Pétrus Borel (1809-1859)
Il y a dans lazzaronisme d'âme une image, et une image italienne, qui n'est pas dans nonchalance ou paresse.Jules Lemaître (1853-1914)
La lente vie méridionale arrêtait sa nonchalance sur les bancs poussiéreux, dans le soir tiède.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NONCHALANCE » subst. fem.

Negligence, peu d'application qu'on a à quelque chose. Cet homme a une grande Nonchalance dans ses affaires, il travaille avec une grande nonchalance, & par maniere d'acquit.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020