Email catcher

nonchalance

définitions

nonchalance ​​​ nom féminin

Caractère, manière d'agir nonchalante ; manque d'ardeur, de soin. ➙ indolence, langueur, mollesse, paresse.
Lenteur, mollesse nuancée d'indifférence. Répondre avec nonchalance. Grâce alanguie. ➙ abandon.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le poète, par contre, a souvent admis qu'il souffrait d'une nonchalance coupable et qu'il ne corrigeait pas volontiers ses propres textes.Études Germaniques, 2013, Julien Vermeulen (Cairn.info)
Mais elle cachait sous une gracieuse nonchalance une âme forte et un caractère énergique.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Souvent il promet et il oublie, ou sa nonchalance a le dessus.Albert Savine (1859-1927)
Mains dans les poches, pantalon fluide, baskets aux pieds, ample par-dessus et lunettes noires laissent percevoir un mannequin jouant la désinvolture et la nonchalance.Communication & langages, 2018, Rym Kireche-Gerwig (Cairn.info)
Son stand-up est empreint de nonchalance, d'humour et de réflexions pratiques.Ouest-France, 25/09/2021
J'ouvris donc son livre, je dois le dire, avec une certaine nonchalance.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
À ces contrôles de base quasi-inexistants s'ajoute aussi l'extrême nonchalance de certains employés peu formés.Actes de la recherche en sciences sociales, 2014, Rémi de Bercegol, Shankare Gowda (Cairn.info)
Ai-je besoin de dire qu'avec toute sa nonchalance, il était patriote ?Alphonse Aulard (1849-1928)
Ce promeneur devient un véritable flâneur qui s'adonne à la nonchalance et à la rêverie au gré des bouquinistes !Sociétés Revue des Sciences Humaines et Sociales, 2001, Isabelle Tiret (Cairn.info)
Une telle nonchalance mérite une réponse : nous ne suivrons pas le commissaire et voterons contre la position commune sur le déversements des déchets.Europarl
Combien de gens ratent leur vie par nonchalance.Guy de Maupassant (1850-1893)
Ici, le temps s'étire lentement, la paresse l'accompagnant avec nonchalance.Capital, 09/10/2015, « Envie d'une escapade cet automne ? »
Et a balancé la fin de son match en multipliant les fautes directes dans la plus grande nonchalance.Ouest-France, 10/05/2021
Mais une invincible nonchalance l'amollissait, et, dans l'attente du bonheur, il n'osait pas bouger.André Beaunier (1869-1925)
Si une chose représente à elle seule la nonchalance de l'été, c'est bien la babouche.Ouest-France, Bernadette BOURVON, 02/05/2016
Loin donc de ce que les observateurs extérieurs prenaient pour de la nonchalance ou de la froideur.Ouest-France, Kristell LE GALL, 07/01/2020
Guitares savamment négligées, chant avec juste ce qu'il faut de nonchalance et surtout mélodies addictives, tout y est.Ouest-France, 05/08/2016
Âgé d'une soixantaine d'années, il portait sa nonchalance et son caractère débonnaire à même le corps.La psychiatrie de l'enfant, 2021, Rémy Reyre (Cairn.info)
La voilà qui s'élance avec nonchalance, allant jusqu'à esquisser un pas de danse au-dessus du vide.Ouest-France, Marie LENGLET, 26/05/2017
D'autre part, de nombreuses représentations reprennent le motif de la jambe du roi exposée avec nonchalance.Revue d'Histoire Moderne et Contemporaine, 2003, Stanis Perez (Cairn.info)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NONCHALANCE » subst. fem.

Negligence, peu d'application qu'on a à quelque chose. Cet homme a une grande Nonchalance dans ses affaires, il travaille avec une grande nonchalance, & par maniere d'acquit.
Drôles d'expressions le camoufleur Carpe Diem

Ces mots latins parmi les plus célèbres reposent sur un double malentendu.

Maxime Rovere 17/06/2022