Email catcher

nonchalance

définitions

nonchalance ​​​ nom féminin

Caractère, manière d'agir nonchalante ; manque d'ardeur, de soin. ➙ indolence, langueur, mollesse, paresse.
Lenteur, mollesse nuancée d'indifférence. Répondre avec nonchalance. —  Grâce alanguie. ➙ abandon.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Mais une invincible nonchalance l'amollissait, et, dans l'attente du bonheur, il n'osait pas bouger.André Beaunier (1869-1925)
Guitares savamment négligées, chant avec juste ce qu'il faut de nonchalance et surtout mélodies addictives, tout y est.Ouest-France, 05/08/2016
Si une chose représente à elle seule la nonchalance de l'été, c'est bien la babouche.Ouest-France, Bernadette BOURVON, 02/05/2016
Et a balancé la fin de son match en multipliant les fautes directes dans la plus grande nonchalance.Ouest-France, 10/05/2021
Ai-je besoin de dire qu'avec toute sa nonchalance, il était patriote ?Alphonse Aulard (1849-1928)
Son stand-up est empreint de nonchalance, d'humour et de réflexions pratiques.Ouest-France, 25/09/2021
Combien de gens ratent leur vie par nonchalance.Guy de Maupassant (1850-1893)
J'ouvris donc son livre, je dois le dire, avec une certaine nonchalance.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Loin donc de ce que les observateurs extérieurs prenaient pour de la nonchalance ou de la froideur.Ouest-France, Kristell LE GALL, 07/01/2020
En dépit de cette nonchalance ambiante, la ville n'est pas épargnée.Ouest-France, 31/07/2014
La voilà qui s'élance avec nonchalance, allant jusqu'à esquisser un pas de danse au-dessus du vide.Ouest-France, Marie LENGLET, 26/05/2017
Mais elle cachait sous une gracieuse nonchalance une âme forte et un caractère énergique.Claude-François de Méneval (1778-1850)
Souvent il promet et il oublie, ou sa nonchalance a le dessus.Albert Savine (1859-1927)
Une nonchalance parfois poussée à l'extrême, de là à interroger.Ouest-France, Didrick POMELLE, 26/07/2021
Car ici, on n'applaudit pas la performance mais la manière - pleine d'humour, de grâce ou de nonchalance - de la réaliser.Ouest-France, 09/05/2013
Longtemps, chanter sans mélodie a pourtant été perçu comme, au pire un sacrilège, au mieux un acte de nonchalance ou de provocation.Ouest-France, Estelle LENARTOWICZ, 19/06/2021
C'est interprété avec une fausse nonchalance, brillamment mis en musique, habillé d'habiles touches électro, pas avare de mélodies, de gimmicks.Ouest-France, Michel TROADEC, 03/04/2016
Pour ajouter un côté sérieux ou un brin de nonchalance.Ouest-France, 24/09/2017
Une telle nonchalance mérite une réponse : nous ne suivrons pas le commissaire et voterons contre la position commune sur le déversements des déchets.Europarl
Au cinéma ou à la télé, il promène sa fausse nonchalance avec une grande élégance.Ouest-France, Laurent BEAUVALLET, 27/06/2016
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « NONCHALANCE » subst. fem.

Negligence, peu d'application qu'on a à quelque chose. Cet homme a une grande Nonchalance dans ses affaires, il travaille avec une grande nonchalance, & par maniere d'acquit.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021