ambigu

 

définitions

ambigu ​​​ , ambiguë ​​​ adjectif

Qui présente deux ou plusieurs sens possibles ; dont l'interprétation est incertaine. ➙ ambivalent, équivoque. Réponse ambiguë. —  Dont la nature est équivoque. Personnage ambigu. variante du féminin ro ambigüe.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nous soutenons que notre texte contient une hiérarchie claire et est exprimé dans un langage bien moins ambigu.Europarl
L'amendement initial a apparemment été mal traduit en allemand et il dit exactement le contraire de ce que dit le texte anglais, car celui-ci était ambigu.Europarl
En la matière, le texte est quelque peu ambigu : il parle d'équivalence sans définir par rapport à qui.Europarl
D'un geste ambigu, elle sembla désigner à la fois le ciel et les chambres de l'étage.Camille Lemonnier (1844-1913)
C'était un petit vieillard, grêlé, aux yeux vifs et fuyants, chauve, avec une bouche lippue, où errait un sourire ambigu et fin.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction J.-W. Bienstock (1868-1933) et Charles Torquet (1864-1938)
Tout est vague, ambigu, voilé ; il n'y a de positif en elle que sa souplesse.Émile Gaboriau (1832-1873)
Hier soir, le commissaire n'a donné aucune indication selon laquelle il aurait trouvé quelque chose d'ambigu ou de difficile.Europarl
Malheureusement, il s'est avéré que ce projet de budget consolidé présente de nombreux problèmes et est pour le moins ambigu.Europarl
Cependant, à la suite de compromis, le paragraphe 8 est devenu trop ambigu et non contraignant.Europarl
Enfin, le droit pour les partis politiques au niveau européen de participer à des campagnes référendaires sur des sujets européens me semble ambigu.Europarl
Il était très court et à dessein contraint et fort ambigu, pour ne pas mécontenter trop fort aucun parti.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Mais – disons le en y insistant – rien n'est malsain, trouble, louche, ambigu ; tout au contraire est franc, sincère, féroce, brutal.Émile Verhaeren (1855-1916)
L'idée de pouvoir ambigu et supérieur aux alternatives se fortifie encore par le double rapport de l'état présent avec le passé et avec l'avenir.Alfred Fouillée (1838-1912)
Tel est le point essentiel, sans la réalisation duquel tout le reste devient ambigu, incertain ou vaguement sermonneur.Europarl
Mes remerciements, pour le moment, s'arrêteront là car ce texte reste très ambigu sur des sujets majeurs.Europarl
Comme le montrent les quatorze amendements que j'ai introduits, je ne soutiens en aucune manière ce rapport ambigu.Europarl
Mais nous estimons que l'article 8 est encore ambigu pour ce qui est de la communication des informations complètes à terre avant le départ du bateau.Europarl
Nous ne voterons pas l'amendement 12, qui est ambigu, sur la question de la charge de la preuve.Europarl
Je voudrais expliquer pourquoi, en dépit des réserves qu'émet le groupe libéral à propos de cette résolution et de son caractère ambigu, nous avons finalement décidé de la soutenir.Europarl
Il s'agit d'un texte ambigu, contradictoire et qui ouvre la voie à toutes les interprétations.Europarl
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « AMBIGU, UË » adj.

Obscur, qui se peut entendre en deux sens contraires ou differens. Les réponses des Oracles des Anciens étoient ambiguës. ce qu'il vous a dit est ambigu, on ne sçait si c'est pour vous flatter, ou pour vous railler. le sens de ce passage est fort ambigu.

Définition de « AMBIGU » s. m.

est une collation lardée où l'on sert la viande & le fruit ensemble, ensorte qu'on doute si c'est une simple collation, ou un souper.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des noms d'animaux imaginaires Top 10 des noms d'animaux imaginaires

Les créateurs des Pokémon n’ont rien inventé : depuis toujours, l’imaginaire collectif est peuplé d’animaux hybrides plus ou moins étranges et effrayants, souvent venus de la mythologie gréco-romaine ou de légendes anciennes. Certains sont restés très populaires grâce à la fiction contemporaine : le cinéma et le jeu vidéo ne manquent pas de licornes, de dragons et autres serpents ailés. L’origine de leur nom, en revanche, est souvent méconnue. Je vous propose un petit décryptage étymologique de mes dix bêtes curieuses favorites, dans un ordre de préférence totalement subjectif ! Dans un prochain top 10, je vous parlerai aussi des créatures mi-animales mi-humaines, comme le centaure, le sphinx et la sirène !

Édouard Trouillez 17/02/2020