Email catcher

ambigu

Définition

Définition de ambigu ​​​ , ambiguë ​​​ adjectif

Qui présente deux ou plusieurs sens possibles ; dont l'interprétation est incertaine. ➙ ambivalent, équivoque. Réponse ambiguë. Dont la nature est équivoque. Personnage ambigu. variante du féminin ro ambigüe.

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot ambigu

Pressé par les questions, l'homme est de plus en plus ambigu.Ouest-France, 21/05/2019
Mais en même temps ils veulent préserver la nature, c'est ambigu.Ouest-France, Nicole CONQUER, 06/03/2021
Cette observation montre sans ambigu ïté que le bébé, dès 4 mois, a un sens de son corps situé par rapport aux objets.Enfance, 2003, Philippe Rochat (Cairn.info)
Autrement dit, le statut de l'animal de compagnie est ambigu : il est humanisé, choyé, mais aussi traité comme une peluche jetable.Ça m'intéresse, 29/03/2020, « Comment les animaux sont devenus nos amis »
Cette proposition apparaît toutefois comme ayant un statut ambigu car elle émane de l'administration, tout en n'étant pas explicitement soutenue par le cabinet du ministre.La Revue de l'Ires, 2011, Michèle Tallard (Cairn.info)
Cette espèce d'extension sémantique que représenteraient les métaphores pourrait bien, alors, néanmoins, avoir un statut ambigu.Archives de Philosophie, 2007, Jocelyn Benoist (Cairn.info)
Huit décennies plus tard, l'homme laisse toujours un souvenir ambigu.Ouest-France, Jean-Christophe PIOT, 19/08/2021
Cette dernière a empiriquement des effets ambigus sur les performances macroéconomiques.Revue de l'OFCE, 2003, Guillaume Daudin (Cairn.info)
Avec des problèmes de valeur, de rapports à la vérité ambigus.Capital, 28/01/2022, « Managers, attention : le charisme peut parfois se révéler toxique »
Incriminé, le chuchotement, très intime, est parfois ambigu pour les non-initiés.Ouest-France, 28/07/2018
Selon lui, le contenu de l'article du décret était également ambigu.Capital, 08/11/2020, « Les stations-service sont de nouveau autorisées à vendre de l’alcool »
Toute sa vie pourtant, la romancière britannique aura entretenu un rapport pour le moins complexe et ambigu à la nourriture.Ouest-France, 17/05/2021
Pastiches, contrefaçons, interprétations postérieures, fausses attributions : leur statut ambigu nous oblige à repenser certaines catégories, notamment celles de l'authenticité et de l'autorité.Géo, 13/10/2021, « Archéologie: y a-t-il des faux dans les musées ? »
Cette caméra, pointée sur le conducteur, permettait de contrôler et de corriger, a posteriori, certains codages manquants ou ambigus de la direction du regard.Le travail humain, 2003, F. Hella, J.-F. Schouller, D. Clément (Cairn.info)
Goupil dévorait ainsi les miettes des ambigus qu'il avait préparés.Honoré de Balzac (1799-1850)
Gare aussi, dans ces fils de discussion, à l'usage des émoticônes, qui renvoient parfois un signal ambigu.Capital, 08/07/2021, « Télétravail : les erreurs à éviter dans votre communication à… »
Six mois durant la jeune femme suit le quotidien de ces ouvriers devant faire face à un patron ambigu.Ouest-France, 11/01/2018
Les vestiges de cuisson dont les paléontologues disposent sont ambigus.Ça m'intéresse, 26/08/2015, « Depuis combien de temps mange-t-on cuit ? »
Cette catégorie analytique est certes polysémique, elle a un statut épistémologique ambigu et constitue un métalangage.Revue Tiers Monde, 2005 (Cairn.info)
L'impact global du cabotage est quelque peu ambigu, et je sais que de nombreux transporteurs, des acteurs impliqués dans ce secteur, sont préoccupés.Europarl
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de AMBIGU, UË adj.

Obscur, qui se peut entendre en deux sens contraires ou differens. Les réponses des Oracles des Anciens étoient ambiguës. ce qu'il vous a dit est ambigu, on ne sçait si c'est pour vous flatter, ou pour vous railler. le sens de ce passage est fort ambigu.

Définition ancienne de AMBIGU s. m.

est une collation lardée où l'on sert la viande & le fruit ensemble, ensorte qu'on doute si c'est une simple collation, ou un souper.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Avoir un cœur d'artichaut Avoir un cœur d'artichaut

«Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît point », dit-on parfois à propos d’un amoureux déraisonnable...

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 10/02/2022