amorphe

 

définitions

amorphe ​​​ adjectif

(roche) Qui n'a pas de forme cristallisée. État amorphe (opposé à état cristallin).
au figuré Qui n'est pas structuré.
Sans réaction, sans énergie. ➙ apathique, inconsistant, inerte, mou.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle n'a pas d'organisme propre, elle n'existe pas comme « ordre » politique, elle est diffuse et amorphe, flottant entre les divers clans, morcelée entre les principaux chefs.Camille Jullian (1859-1933)
Ça ne te fait rien qu'au lieu d'un badigeonnage amorphe, je représente un chrysanthème ?Alphonse Allais (1854-1905)
Il croyait assister aux commencements d'un monde, errer aux bords des fleuves, recueillir la matière encore amorphe, et, à force de caresses ou de couvaisons chaudes, la douer de sensation.René Boylesve (1867-1926)
Étant amorphe, elle peut devenir plastique ; étant une, elle est infiniment variable.Robert de la Sizeranne (1866-1932)
Ces cellules se formaient, suivant lui, spontanément, soit à l'intérieur d'autres cellules, soit dans une substance amorphe interposée entre les cellules déjà existantes.Edmond Perrier (1844-1921)
Le vers est mieux encore, il est la forme pure, la forme cristallisée du langage dont la prose est l'état amorphe.Camille Saint-Saëns (1835-1921)
Rien qu'une masse amorphe et désabusée, avide d'être vigoureusement gouvernée, où quelques bêtes de proie se disputent, comme elles peuvent, une précaire royauté.Maurice Barrès (1862-1923)
Pour l'éther des physiciens, nous le reléguerons un moment au magasin des accessoires inutiles, à côté de l'éther suave, amorphe et vague... mais si précieux prosodiquement, des poètes.Charles Nordmann (1881-1940)
Le danger du vers libre, c'est qu'il demeure amorphe, que son rythme, trop peu accentué, lui donne quelques-uns des caractères de la prose.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
Les mots du bitume Ambiancer Ambiancer

v. transitif / pronominal : 1. Mettre de l’animation, séduire, chauffer 2. Se disposer à faire la fête.

Aurore Vincenti 17/02/2020