apprêté

définitions

apprêté ​​​ , apprêtée ​​​ adjectif

Qui est trop étudié, peu naturel. ➙ affecté. Style apprêté.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce langage qui est le mien, il est naturel, vous savez, il n'est pas apprêté, il est...Hector Bernier (1886-1947)
Il se laissa tomber, épuisé, au bord de son vaste lit apprêté déjà pour le sommeil...Fernand Vandérem (1864-1939)
Nous retournons trouver notre mère, qui nous a apprêté un repas somptueux pour le village.Paul de Kock (1793-1871)
L'ensemble est très harmonieux dans son arrangement un peu apprêté, et la composition très habilement disposée pour laisser tout l'intérêt au portrait de l'enfant, objet unique de l'œuvre.Armand Dayot (1851-1934)
Il ressemblait aussi bien à un honnête veau, apprêté dans l'étal d'un boucher, qu'à une bête féroce, réputée immangeable.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Tout cela me parut très-original ; il n'y avait rien d'apprêté, rien d'affecté dans le plaisir qu'on paraissait trouver à me recevoir.Astolphe de Custine (1790-1857)
Il n'y avait, à coup sûr, rien d'apprêté ni de conventionnel dans cet homme, soit dans ses paroles, soit dans ses manières.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
L'opération de l'apprêt exige beaucoup de soins ; car un chapeau mal apprêté non seulement perd de sa valeur, mais il est encore mis au rebut.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Sa conversation était lourde et dogmatique, son débit emphatique et apprêté : il ne manquait pas toutefois de talent.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Tel qu'il est, invraisemblable et apprêté, ce tableau n'en a pas moins un charme captivant.Armand Dayot (1851-1934)
Il mêlait à sa grâce aimable et légère quelque chose de solennel et d'un peu apprêté.Edmond Biré (1829-1907)
De bons juges ont parfois exprimé le regret de trouver dans certaines collections de contes populaires un style apprêté, des développements et des enjolivements qui trahissent le littérateur.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Je vous ai apprêté une tasse de café à la crème, au cas où... reprit-elle quand la porte fut fermée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sur un cuir d'orignal passé, apprêté à la pierre ponce, et cloué à deux lances, reparaissait encore le blason du chef iroquois.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A force de grâce et d'artifices, elles sont presque jolies, et on subirait leur charme apprêté s'il faisait moins froid.Pierre Loti (1850-1923)
Aussi l'homme qui parla n'eut pas besoin, comme les orateurs du clergé et de la noblesse, de lire un discours apprêté.Jules Michelet (1798-1874)
Éveillé à quatre heures ; je crois avoir le temps, et l'omnibus vient nous chercher, que je n'avais rien apprêté.Eugène Delacroix (1798-1863)
J'ai déballé mes gens, ouvert mes paquets, fait mes lits, apprêté le dîner avec un cuisinier indigène qui voulait tout poivrer, même la soupe au lait.Edmond About (1828-1885)
Puis, comme c'est l'heure du goûter, comme l'eau bout sur les lampes, le repas est apprêté séance tenante, et absorbé avec force commentaires.Louis Boussenard (1847-1910)
Il avait, pour eux, édifié une fortune, apprêté le bonheur du destin, et on vexait son orgueil en lui montrant qu'il ne suffisait plus à l'affection de sa descendance.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Podcasts Parler comme jamais, épisode 4 : l'écriture inclusive Parler comme jamais, épisode 8 : Prison, les mots font le mur

De plus en plus éloignées des centres-villes, les prisons échappent à nos regards, et à nos oreilles.

Laélia Véron 26/05/2021