apprêté

 

définitions

apprêté ​​​ , apprêtée ​​​ adjectif

Qui est trop étudié, peu naturel. ➙ affecté. Style apprêté.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce langage qui est le mien, il est naturel, vous savez, il n'est pas apprêté, il est...Hector Bernier (1886-1947)
Il se laissa tomber, épuisé, au bord de son vaste lit apprêté déjà pour le sommeil...Fernand Vandérem (1864-1939)
Nous retournons trouver notre mère, qui nous a apprêté un repas somptueux pour le village.Paul de Kock (1793-1871)
L'ensemble est très harmonieux dans son arrangement un peu apprêté, et la composition très habilement disposée pour laisser tout l'intérêt au portrait de l'enfant, objet unique de l'œuvre.Armand Dayot (1851-1934)
Il ressemblait aussi bien à un honnête veau, apprêté dans l'étal d'un boucher, qu'à une bête féroce, réputée immangeable.Wenceslas-Eugène Dick (1848-1919)
Tout cela me parut très-original ; il n'y avait rien d'apprêté, rien d'affecté dans le plaisir qu'on paraissait trouver à me recevoir.Astolphe de Custine (1790-1857)
Il n'y avait, à coup sûr, rien d'apprêté ni de conventionnel dans cet homme, soit dans ses paroles, soit dans ses manières.Willem Geertrudus Cornelis Byvanck (1848-1925)
L'opération de l'apprêt exige beaucoup de soins ; car un chapeau mal apprêté non seulement perd de sa valeur, mais il est encore mis au rebut.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Sa conversation était lourde et dogmatique, son débit emphatique et apprêté : il ne manquait pas toutefois de talent.Antoine-Vincent Arnault (1766-1834)
Tel qu'il est, invraisemblable et apprêté, ce tableau n'en a pas moins un charme captivant.Armand Dayot (1851-1934)
Il mêlait à sa grâce aimable et légère quelque chose de solennel et d'un peu apprêté.Edmond Biré (1829-1907)
De bons juges ont parfois exprimé le regret de trouver dans certaines collections de contes populaires un style apprêté, des développements et des enjolivements qui trahissent le littérateur.Emmanuel Cosquin (1841-1919)
Je vous ai apprêté une tasse de café à la crème, au cas où... reprit-elle quand la porte fut fermée.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sur un cuir d'orignal passé, apprêté à la pierre ponce, et cloué à deux lances, reparaissait encore le blason du chef iroquois.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
A force de grâce et d'artifices, elles sont presque jolies, et on subirait leur charme apprêté s'il faisait moins froid.Pierre Loti (1850-1923)
Aussi l'homme qui parla n'eut pas besoin, comme les orateurs du clergé et de la noblesse, de lire un discours apprêté.Jules Michelet (1798-1874)
Éveillé à quatre heures ; je crois avoir le temps, et l'omnibus vient nous chercher, que je n'avais rien apprêté.Eugène Delacroix (1798-1863)
J'ai déballé mes gens, ouvert mes paquets, fait mes lits, apprêté le dîner avec un cuisinier indigène qui voulait tout poivrer, même la soupe au lait.Edmond About (1828-1885)
Puis, comme c'est l'heure du goûter, comme l'eau bout sur les lampes, le repas est apprêté séance tenante, et absorbé avec force commentaires.Louis Boussenard (1847-1910)
Il avait, pour eux, édifié une fortune, apprêté le bonheur du destin, et on vexait son orgueil en lui montrant qu'il ne suffisait plus à l'affection de sa descendance.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020